4 façons de contrer la hausse de tarifs de Vidéotron

Par Frédéric Perron Mise en ligne : 06 février 2018 Shutterstock.com

Shutterstock.com

Dès le 1er mars, l’entreprise augmentera le prix de plusieurs de ses services, au grand dam de ses abonnés. Voici comment riposter.

L’augmentation varie selon les services dont vous bénéficiez: 2 $ pour le service de base de télévision numérique, 2 $ pour le forfait de télé numérique (par exemple, 10 chaînes sur mesure), 2 à 4 $ pour l’accès Internet (selon la vitesse), etc.

Dans certains cas, l’augmentation peut atteindre 8 $ pour une facture mensuelle d’environ 100 $... une hausse de 8 %, alors que le taux d’inflation n’était que de 1,6 % au Canada en 2017.

Pourquoi de telles hausses? «L’ajustement actuel vise à permettre à Vidéotron de continuer à offrir des produits innovateurs et un réseau Internet toujours plus performant, et à répondre aux besoins de connectivité et de divertissement sans cesse croissants de ses clients. En 2016 seulement, 225 millions de dollars ont été investis dans nos infrastructures pour accroître la capacité et la vitesse du réseau filaire», nous a expliqué l’entreprise par courriel.

>> À voir aussi: notre comparateur de forfaits Internet

Québecor et sa filiale Vidéotron sont pourtant loin d’être pauvres. Au troisième trimestre de 2017, Québecor a enregistré un profit net de 171,9 millions. À elle seule, Vidéotron a connu une progression importante de ses revenus en téléphonie mobile (+21,4 millions ou 16 %), en accès Internet (+15 millions ou 6,1 %), en services affaires (+2,5 millions ou 8,8 %) et en vidéo sur demande (+2,3 millions ou 29,5 %) par rapport au troisième trimestre de 2016.

Dans ce contexte, les hausses de tarifs de Vidéotron vous semblent excessives? Voyez les options qui s’offrent à vous.

1. Négociez

Selon un sondage DataConso que nous avons mené auprès de plus de 3 000 personnes en mai et juin 2017, les consommateurs qui négocient leurs forfaits de télécommunications obtiennent en moyenne une réduction de 30 $ par mois. Voici comment procéder:

– Regardez d’abord ce qu’offre la concurrence: pensez à Bell, mais aussi aux petits fournisseurs d’accès Internet comme Ebox et TekSavvy, qui obtiennent un excellent taux de satisfaction chez nos lecteurs.

– Appelez ensuite le service à la clientèle de Vidéotron et expliquez que vous avez trouvé de meilleurs forfaits pour moins cher ailleurs, exemples et chiffres à l’appui. Demandez à obtenir des tarifs équivalents. Ne soyez pas intimidé: vous avez le gros bout du bâton, puisque la concurrence est féroce.

– Faites valoir que vous êtes un client de longue date, qui paie bien ses factures. N’hésitez pas à menacer de changer de fournisseur si on ne vous propose pas un meilleur forfait.

– Le représentant à qui vous parlez refuse de négocier ? Demandez à parler à un représentant du service de la satisfaction de la clientèle.

Votre négociation n’est pas fructueuse? Passez aux options suivantes.

>> À lire aussi: Évaluation de 7 réseaux maillés pour améliorer le signal Wi-Fi

2. Réduisez ou abandonnez votre forfait télé

Si vous ne regardez pas beaucoup les chaînes spécialisées, vous pourriez abandonner des canaux de télévision et vous contenter de la base HD. Pour 25 $, cette dernière inclut notamment Ici Radio-Canada Télé, Télé-Québec, TVA et V.

Mieux encore: équipez-vous d’une antenne UHF/VHF. Vous pourrez alors capter gratuitement les canaux de base en qualité HD.

Un abonnement à un service de vidéo sur demande comme Netflix (11 $ par mois), Club illico (10 $ par mois) ou Tou.tv Extra (7 $ par mois) pourrait compléter vos besoins de divertissement.

3. Changez de fournisseur Internet

Les fournisseurs d’accès Internet Ebox et TekSavvy proposent des forfaits à bon prix en plus d’offrir un excellent service. À titre de comparaison, l’accès à 30 Mbit/s avec une capacité de transfert de 150 Go coûte 59 $ par mois chez Vidéotron.

Or, Ebox offre l’Internet par câble à 30 Mbit/s avec 350 Go pour 50 $ par mois ou illimité à 57 $ par mois. De son côté, TekSavvy propose l’Internet par câble à 30 Mbit/s avec 200 Go pour 48 $ par mois ou illimité à 54 $ par mois. Vous trouverez aussi plusieurs autres fournisseurs et forfaits dans notre comparateur de forfaits Internet.

4. Abandonnez la téléphonie filaire

Tous les membres de votre famille ont un cellulaire? Dans ce cas, vous pourriez laisser tomber votre ligne résidentielle. Si vous préférez conserver une ligne fixe, tournez-vous plutôt vers magicJack ou Ooma, deux services de téléphonie IP (par Internet) qui obtiennent un bon taux de satisfaction auprès de nos lecteurs.

Pour vous y abonner, vous devrez d’abord acheter un appareil dans lequel vous brancherez votre téléphone résidentiel ainsi qu’un câble Ethernet relié à votre routeur.

L’appareil magicJackGO coûte environ 45 $ pour un an d’appels illimités au Canada et aux États-Unis. Par la suite, le service est offert à 39 $US (49 $CAN) pour un an ou 89 $US (112 $CAN) pour 3 ans. De son côté, Ooma Telo s’élève à 100 $, et les mensualités sont de 5 $ par mois pour des appels illimités au Canada seulement. Le service à la clientèle de magicJack est en anglais seulement, alors que Ooma le propose aussi en français.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.