Problèmes de moteur dans les Honda CR-V

Par Mise en ligne : 06 décembre 2018

Essence dans l’huile à moteur, problèmes de chauffage et de dégivrage… Certains Honda CR-V 2017-2018 sont frappés par des problèmes de fiabilité que Honda tarde à régler.

Certains propriétaires de Honda CR-V 2017-2018 connaissent des problèmes de fiabilité avec leur VUS. Ces problèmes semblent surtout survenir lorsqu’il fait très froid, c’est-à-dire à partir de -15 °C.

Lorsqu’ils allument leur chauffage, les propriétaires concernés remarquent que l’air qui sort des aérateurs n’est pas chaud, même après avoir roulé longtemps. Ce problème affecte aussi la capacité de dégivrage des véhicules qui n’arrivent pas à débarrasser les fenêtres de la glace ou de la condensation.

Le second problème, plus préoccupant, est la présence d’essence dans l’huile. Selon l’Association pour la protection des automobilistes (APA), si un changement d’huile n’est pas fait et que le véhicule roule en permanence avec du carburant dans l’huile, le risque de bris des composants internes du moteur augmente à long terme.

Toutefois, Honda Canada conteste cette possibilité et affirme que la présence d’essence dans l’huile moteur, même en grande quantité, ne contribue pas à l’usure prématurée du moteur.

Honda informe les concessionnaires avant les propriétaires

Dans une note confidentielle datée du 12 octobre 2018 (voir ci-dessous), Honda Canada informe ses concessionnaires qu’un programme de réparation sera mis en place pour les Honda CR-V 2017-2018.

La note indique que les logiciels qui gèrent le système d’injection de carburant et la transmission à variation continue seront reprogrammés, et que le module qui commande le chauffage sera remplacé.

Le même note indique que Honda va prolonger d’un an la garantie de certaines pièces du moteur (la faisant passer de 5 ans/100 000 km à 6 ans/kilométrage illimité), sans toutefois préciser lesquelles.

>> À lire aussi: Camions Toyota qui rouillent, les consommateurs dédommagés

Après avoir reçu des plaintes de consommateurs à ce sujet dès le printemps dernier, l’Association pour la protection des automobilistes (APA) a écrit à Honda Canada en juin 2018 pour lui demander de quelle façon elle comptait régler le problème. De son côté, Honda Canada affirme avoir essayé de contacter l’APA sans succès.

Nous avons contacté Honda Canada pour connaître leur point de vue. Ils nous ont expliqué avoir commencé à informer les propriétaires au début de mois de novembre 2018 et ont déjà débuté les modifications sur les véhicules. Selon le constructeur, plus de 14 000 consommateurs québécois ont déjà reçu une lettre leur demandant de se rendre chez leur concessionnaire.

Toutefois, selon les informations récoltées par l’APA, «certains concessionnaires continuent de dire aux consommateurs qu’il n’y a pas de problème avec leur véhicule alors que des documents officiels prouvent le contraire», déplore George Iny, président de l’APA.

Pour toutes ces raisons, le Honda CR-V 2018 ne fait plus partie de la liste des «meilleurs choix» de Protégez-Vous et de l’APA.

Que faire si vous possédez un CR-V?

Si vous n’avez pas reçu de lettre de la part de Honda, cela ne veut pas dire que votre véhicule n’a pas de problème, surveillez votre boîte aux lettres. En cas de doute, vous pouvez contacter votre concessionnaire pour savoir si votre véhicule est concerné par le programme d’amélioration.

Si votre CR-V fait partie des modèles touchés par ces problèmes, le concessionnaire va effectuer un changement d’huile ainsi que les améliorations préconisées par le programme de réparation Honda.

Si le concessionnaire vous dit qu’un tel programme n’existe pas, montrez-lui le document publié ci-dessous.

Protégez-Vous et l’APA recommandent tout de même aux propriétaires de CR-V 2017-2018 de vérifier leur niveau d’huile tous les mois pour détecter rapidement les éventuels problèmes (si vous ne savez pas comment, référez-vous au manuel du propriétaire). S’il est supérieur au niveau maximum, cela signifie qu’il y a de l’essence dans l’huile.

Mais si votre véhicule n’est pas concerné par le programme de réparations mis en place par Honda, que votre chauffage fonctionne bien et que le niveau d’huile est correct, alors il n’y a pas lieu de vous inquiéter.

MISE A JOUR 14/12/2018: Suite à la publication de notre article, Honda Canada nous a renvoyé une seconde réponse plus précise à propos de ce que doivent faire les propriétaires. Ils nous ont aussi précisé qu’ils avaient contacté une partie des consommateurs concernés dès le début de mois de novembre. Nous avons donc modifié le texte en conséquence.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.