Le Big Mac, comparateur de niveaux de vie

Par Stéphanie Perron Mise en ligne : 11 août 2011

Le Big Mac comparateur de niveaux de vie iStockphoto

L'indice Big Mac scrute le prix du célèbre hamburger afin de comparer le coût de la vie par pays. Alors, qui paie le plus cher son Big Mac?

Réponse: la Norvège. Les habitants de ce pays scandinave doivent débourser 8,31 dollars américains pour manger le hamburger vedette de la chaîne de restaurants Mc Donald's.
Les comparaisons de prix sont délicates, notamment parce qu'il faut réunir une quantité importante de statistiques et de données pour obtenir des chiffres significatifs. En 1986, l’hebdomadaire The Economist a donc eu l’idée de comparer le prix d'un Big Mac d'un pays à un autre, comparaison rendue possible grâce à l'omniprésence des restaurants Mc Donald's sur la planète. L'indice Big Mac se base sur la théorie de la parité des pouvoirs d’achat («Purchasing Power Parity» ou PPP), un taux de conversion monétaire permettant d'exprimer dans une unité commune les pouvoirs d'achat de différentes monnaies. Pour les néophytes, cela permet de vulgariser certains concepts puisqu'il est plus facile d'interpréter l'indice Big Mac que de comparer des milliers de produits et services et ensuite calculer le coût moyen d'un panier selon les pays.

Publié la semaine dernière, l'indice Big Mac 2011 révèle que le montant à débourser en dollars américains pour acheter un Big Mac est plus élevé en Norvège (8,31 $), en Suisse (8,06 $), en Suède (7,64 $), au Brésil (6,16 $), au Danemark (5,48 $), au Canada (5,00 $, soit 4,78 $ CAD), en Australie (4,94 $) et dans la zone euro (4,93 $). Aux États-Unis, pays où le célèbre hamburger a vu le jour, le prix d'un Big Mac est de 4,07 $. Quant aux pays où le prix du hamburger est le moins élevé, l'Inde se retrouve en première position (1,89 $), suivi par Hong Kong (1,94 $), la Chine (2,27 $), la Thaïlande (2,35 $), l'Égypte (2,36 $), la Malaisie (2,42 $), l'Indonésie (2,64 $), l'Arabie Saoudite (2,67 $), la Russie (2,70 $) et le Mexique (2,74 $).

Les hauts et les bas de la monnaie

En se basant sur l'indice Big Mac 2011, le hamburger est 44 % moins cher en Chine qu'aux États-Unis, ce qui suggère que le yuan chinois serait 44 % sous-évalué par rapport au dollar américain. The Economist souligne qu'un tel bas prix ne prouve toutefois pas une énorme sous-évaluation, notamment parce que les prix dans les pays pauvres sont plus bas en raison de coût salariaux moins élevés. L'indice Big Mac suggère que la roupie indienne serait sous-évaluée de 53 %, le dollar sud-africain de 29 %, le peso mexicain de 33 % et la livre anglaise de 4 %. À l'opposé, le franc suisse serait surévalué de 98 %, la couronne suédoise de 88 %, le réal brésilien de 52 % et le dollar canadien de 23 %.

S'il a le mérite de vulgariser certains concepts de l'économie, l'indice Big Mac demeure imparfait et contesté. Cet indicateur économique a ses limites, notamment en raison du niveau de développement et des barrières commerciales propres à chaque pays, et à cause du prix de vente fixé par les filiales nationales de Mc Donald's. Sans compter que l'envie d'engouffrer un Big Mac varie d'un pays à l'autre, ce qui fait fluctuer le niveau de la demande du célèbre hamburger. 

Source: The Economist

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.