(6) Articles

Enquête: choisir son déménageur sans se tromper

Par Clémence Lamarche et Rémi Leroux Mise en ligne : 15 avril 2015  |  Magazine : mai 2015

Enquete - Demenagement - Choisir son demenageur sans se tromper

Choisir une compagnie de déménagement est une opération périlleuse: tarif, emballage des meubles, compétences des déménageurs, assurances en cas de bris… Pour éviter les soucis et bien choisir vos «hommes forts», consultez les résultats de notre enquête!

Au Québec, c’est bien connu, la majorité des baux viennent à échéance le 1er juillet. Cette coutume entraîne un important flot de demandes pour cette date et les quelques jours qui précèdent. Résultat: les prix horaires s’emballent. Notre enquête montre que la situation est pire à Québec qu’à Montréal. Dans la région de la Capitale-Nationale, Déménagement La Capitale, Déménagement Spartiate et Dolbec Déménagement & Transport se permettent de doubler leurs tarifs en l’honneur de la «fête du déménagement». Les petites entreprises locales poussent la note encore plus loin, avec une augmentation moyenne de 146 %.

Tant à l’Office de la protection du consommateur que chez Option consommateurs, les porte-parole se résignent devant ce jeu de l’offre et de la demande qui avantage les déménageurs. Sylvie Bonin, coordonnatrice de l’Association coopérative d’économie familiale de l’Estrie (ACEF-Estrie), reconnaît pour sa part que les déménageurs profitent de la situation pour gonfler leurs prix... mais elle admet aussi qu’il est difficile de se soustraire à ce particularisme québécois.

Les déménagements demeurent «une source de stress pour de nombreuses personnes», concède Marc Cadieux, président-directeur général de l’Association du camionnage du Québec. Et les raisons de se plaindre sont nombreuses, puisque les déménageurs ont «le gros bout du bâton», leurs activités étant peu encadrées par la loi. Ils sont tenus de respecter le taux horaire inscrit sur votre contrat, mais pas leur estimation des heures nécessaires pour bouger tous vos meubles. Et ils sont en droit de retenir une partie de vos biens si vous refusez de payer une note que vous jugez exagérée.

Pas envie de perdre votre chemise cet été? Voyez les résultats de notre enquête et lisez nos conseils pour bien planifier l’opération (coût, main d'oeuvre, assurances) et utiliser votre seule arme, la négociation.

Photo: Shutterstock

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Maison