Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Bien-être animal: mangez-vous de la viande heureuse?

Par Lise Bergeron Mise en ligne : 14 décembre 2010 Shutterstock

Shutterstock

De plus en plus de consommateurs veulent manger de la «viande heureuse». «Si les gens savaient comment leur viande est produite, ils cesseraient d’en manger.» Voilà une phrase qui est revenue souvent en cours de reportage. Fermes-usines VS fermes familiales, production intensive, certifications, conditions d'élevage… Le point sur la question.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Santé et alimentation

Commentaires 26 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par JOSÉE RIVARD | 16 octobre 2012

    Je suis agricultrice et j'en ai plein le c.. que les gens pensent qu'on martyrisent les animaux. Mes bêtes, je leur donne des prénoms et je m'en occupe avec amour. Comme mes enfants, ils sont vaccinés et comme mes enfants, quand ils ont une infection, ils sont soignés. Oui, je sais qu'ils finiront dans une assiette mais en attendant, je m'assure qu'ils aient la meilleure vie possible. Je vois des gens qui ont des chiens et des chats et qu'ils ne font pas la moitié de ce que nous faisons pour nos bêtes. SVP un peu de respect pour les agriculteurs. Ils vous font quand même manger! Il y a toujours quelques pommes pourries dans un panier, n'allez pas tous nous jeter!

    Par Joanie Venne | 17 mai 2012

    Lorsque l'on parle du secteur porcin standard, c'est évident qu'ils sont martyrisés, ça tout le monde le sait;castration,coupe des queues, claustration, surpeuplement des animaux sans parler du sort réservé aux mamans...
    Je crois que la majorité des éleveurs des bovins prennent soins de leurs animaux... C'est lorsqu'ils passeront 7 mois en parc d'engraissement que leur martyre commence réellement. Donc, non vous ne les martyrisés pas, mais vous contribuez de près a leur souffrance disons!

  • Par Jean-Francois Duval | 12 mai 2012

    J'ai tellement de choses à dire sur le sujet qu'il me faudra me restreindre.

    A mon avis, le respect de la vie animale a l'heure actuelle est plus basé sur la valeur monétaire de celui-ci que sur un réel respect de la vie en soit. C'est pour ça qu'on laisse mourir un poisson rouge dans un bocal trop petit (0,69$ en animalerie "c'est pas grave") et qu'on brosse tous les jours un étalon de compétition (plusieurs milliers de dollars).

    Dans les élevages destinés à l'alimentation, le profit est lié à la production. Plus on produit de viande, plus on est riche. C'est la raison pourquoi on voit les mauvaises conditions de garde des animaux apparaître, la surpopulation, qui est a la base même de la nécessité de couper les dents, les becs et tout ce qui peut permettre a l'animale de se défendre. Sans confinement, tout cela serait perte de temps. Puis il y a les hormones de croissance qui accélèrent le "procédé" et que nous absorbons comme consommateurs, et certainement le cortisol (hormone du stress, que les animaux vivent en permanence dans de tels environnements) qui n'a certainement pas de bons effets sur l'humain non plus.

    C'est donc le modèle de production qui n'a pas de sens, car il encourage cette cruauté qui semble alors nécessaire. De plus, clairement, la production de masse d'un produit, tant végétal qu'animal, entraîne le développement d'autres problèmes, tels que des maladies induites par l'élevage massif, apparition de bactéries plus résistantes aux antibiotiques ou aux pesticides, surdéveloppement d'espèces parasitaires qui ne devraient jamais trouver tant de "nourriture" au même endroit, appauvrissement des sols et j'en passe. A moyen terme, l'homme souffrira de cette façon de faire, et il faut certes la changer et vite!

    Finalement, comme je ne condamnerais pas tous les carnivores de la terre pour leur alimentation, je ne désire pas non plus arrêter de manger de la viande, mais par contre comme consommateur je crois qu'il faut choisir ce que l'on mange (et achète tout court) et je choisis le plus souvent des viandes plus éthiques (si on accepte qu'en manger ne pose pas problème à ce niveau), produites localement, dans de petits troupeaux et avec de bonnes pratiques. C'est possible, il faut simplement s'intéresser a la question!

    Voila c'est tout! ;)

  • Par DIANE Croteau | 12 novembre 2012

    Je suis de très près ce dossier, depuis que j'ai vu le film (documentaire) LES ALIMENTEURS. Je suis devenue végétarienne du jour au lendemain. Et mon conjoint aussi, lui qui "adorait" les McDonald. Ce sont surtout les jeunes, que l'on devrait sensibiliser. Ce sont eux qui seront les cobayes des années futures. Et presque tous les "jeunes" aiment les animaux. Et souvent, ils ont la parole plus "FORTE" que nous.

  • Par Sissi Renaud | 06 avril 2012

    "Camille Morin, c'est uen grave erreur de penser que nous sommes fait pour manger de la viande, NUL doute maitenant, nous sommes conçut comme des végétariens, pas des omnivore ou carnivore, la science l'a prouvé.

    Je vous invite a ce lien: http://www.veganisme.fr/Un%20Monde%20Vegan/Vegetariendenature.html

    Et je suis désolée d'être contre cet aspect d'élevé des animaux pour les manger, pour plusieurs raisons. Allez sur ce site génial pour trouver réponse a vos question fait au Québec: http://www.respect-animal.ca/

    La viande est source de maladie pour l'humain, souffrances pour les animaux, c'est aussi un désastre écoloqique incroyable, érosin des sols, pollutions de nos eaux, déforestation, pollution de l'air avec les gaz de méthane, et créer la famine dans le tiers monde en nourrissant le bétail avec les céréales.

    Les traditions sont longues a changer, et celle-ci ne feras pas exeption car sinon, l'humain périras, il est prédit que la production de viande ne pourras plus continuer ainsi et ne seras plus capable de nourrir 9 milliards d'humain d'ici 2050, alors il faudras évoluer et s'ajuster ou périr !

  • Par Louiselle Paquin | 12 mai 2012

    Oui, j'achète de la viande Bio, présumant que ça vient avec l'éthique...Ai-je tort? Je réduis aussi la quantité de viande que j'achète, prends de plus petites portions, et essaie d'introduire l'alimentation végétarienne dans mon quotidien.

    Par DIANE Croteau | 14 février 2012

    Au Canada, seule la SPCA de la Colombie Britanique a développé un sceau qui garantit que les produits certifiés BIO proviennent de fermes qui suivent les règles de bien-traitance des animaux.
    Dans les autres provinces, les fermes dites BIO n'ont pas à suivre ces règles, même s'ils sont certifiés BIO !