Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Qu’est-ce qu’un reliquaire

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Fédération des coopératives funéraires du Québec Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 13 Novembre 2015

image

Photo: Pixabay

La plupart des entreprises funéraires proposent des reliquaires dans leur offre de service. Généralement le reliquaire est une copie miniature de l’urne. Brève présentation de son origine et de son utilité.

Un peu d’histoire

Un reliquaire est un contenant destiné à recevoir des reliques. Historiquement, les reliquaires contenaient le corps, une partie du corps, un vêtement ou un objet ayant appartenu à un saint. Ils pouvaient prendre la forme d'un cercueil, d'une caisse en verre, d'un coffre, d'une fiole, d'une ampoule ou encore d'une capsule. Le contenu de certains reliquaires en dicte même la forme, qu'ils s'agissent de cœurs, de bustes, ou encore de pieds, de bras ou de jambes entières. Ces contenants devenaient à leur tour l'objet d'un culte ou, à tout le moins, d'une vénération certaine. À travers l'histoire et encore aujourd'hui, bien des rituels religieux et des processions sont articulés autour de reliques saintes.

Son utilité

Le reliquaire a évolué en parallèle de son aspect religieux et s'est retrouvé à désigner plus largement un objet rappelant une personne. Nous n'avons qu'à penser aux médaillons ou montres de poche contenant une photo ou une mèche de cheveux de l'être aimé, notamment.

Dans le contexte funéraire d'aujourd'hui, le reliquaire est une version miniature de l'urne, un bijou ou encore un bibelot destiné à accueillir une partie des cendres de la personne décédée. Il est également possible d'y placer une mèche de cheveux ou un bout d'étoffe du vêtement préféré de la personne décédée; renseignez-vous auprès de votre conseiller.

La position des cimetières

Si vous avez l'intention de confier les cendres de la personne décédée à un cimetière, renseignez-vous au sujet des reliquaires. Pour des raisons religieuses ou de tenue de registres, certains cimetières seront plus ou moins à l'aise avec le fait de séparer les cendres de la personne décédée entre plusieurs contenants, multipliant ainsi les sépultures de la personne décédée.

Synonymes : Châsse, urne.


Mots apparentés : Cendres, restes cinéraires, bijou.

Consultez la section « Questions pratiques » sur le site de la FCFQ 

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Partenaires