Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Planter un arbre à la mémoire du défunt

Article d'un partenaire de Protégez-Vous

Par Fédération des coopératives funéraires du Québec Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 03 Août 2021 Shutterstock.com

FCFQ_heritage Shutterstock.com

Grâce au programme Héritage, les coopératives funéraires éliminent l’impact de leurs activités sur l’environnement.

Le mouvement des coopératives funéraires du Québec a développé un programme de plantations d’arbres, le projet Héritage. Pour chacune des funérailles traitées par l’ensemble des coopératives du réseau, un arbre est planté dans le but de cultiver le souvenir de nos défunts. Parce qu’au-delà de la mort, la vie continue, cette démarche permet de planter des milliers d’arbres à chaque année.

Créé en 2008, le projet Héritage comporte un caractère d’intercoopération nord-sud entre le Québec et le Guatemala. Ainsi, 50 % des arbres sont plantés au Québec par la Coopérative forestière Ferland-Boilleau située au Saguenay, et 50 % au Guatemala, par la Coopérative forestière Chirepec. Le choix de procéder ainsi permet de reboiser des terrains expressément identifiés et de créer de l’emploi.

En plus de souligner le départ d’un proche, ce geste, plus que symbolique, revêt un caractère environnemental porteur de sens pour un nombre grandissant de personnes. Les familles sauront ainsi que la mémoire de l’être aimé continue d’être honorée sous la forme d’un bel arbre qui contribuera à protéger la vie.

Lire l’article complet sur le site de la FCFQ