Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Les funérailles : occasion de partage et de solidarité

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Fédération des coopératives funéraires du Québec Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 11 décembre 2019 Pixabay

FCFQ_partage Pixabay

Se solidariser lors des funérailles, c’est mettre en commun ce qui permet d’aller un peu plus loin sur le chemin du deuil.

Se rappeler tous les aspects de l’être cher amène parfois le désir de partager plus que des souvenirs avec ceux qui sont près de nous au moment des funérailles. Une carte ou un signet en guise de remerciements est généralement d’usage, mais il est aussi possible de démontrer sa reconnaissance en offrant un souvenir plus personnel :

• laisser chacun se choisir une photo sur une table remplie de ses photos de voyage;

• compiler la musique préférée du défunt sur des CD ou des clés USB à remettre;

• imprimer et distribuer un poème qu’il a écrit ou l’hommage composé pour la cérémonie d’adieu;

• donner sa recette de sucre à la crème qui faisait des malheurs, ainsi qu’une preuve à l’appui;

• offrir ses bonbons préférés;

• partager sa collection de cartes, de pierres, de casquettes, de chandelles ou autres objets qu’il affectionnait;

• placer dans un panier à l’entrée du salon des retailles de bois, de laine ou de tissu à partager;

• cueillir des fleurs dans le jardin de la personne décédée et les distribuer.

Ensemble, se solidariser dans l’épreuve

Offrir ses condoléances signifie laisser ses occupations pour s’unir et compatir au chagrin de l’autre. Devant la douleur que provoque la perte d’un être cher, le besoin de se serrer les coudes, d’offrir soutien et réconfort aux endeuillés se fait pressant chez plus d’un. Se solidariser lors des funérailles, c’est mettre en commun ce qui permet d’aller un peu plus loin sur le chemin du deuil, c’est s’enrichir des forces de son prochain et se donner le courage d’affronter, ensemble, les lendemains.

Le repas funéraire

Ce repas fait généralement partie intégrante des funérailles. Il permet aux gens de se retrouver dans une atmosphère plus conviviale où ils peuvent échanger des souvenirs concernant l’être cher tout en recevant du soutien. Il est aussi une occasion de prendre un repas en l’honneur du défunt.

Parce que la vie continue, le repas funéraire symbolise la nécessité de reprendre des forces afin d’affronter les jours difficiles qui suivront.

Lire l’article sur le site de la FCFQ

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Partenaires