Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Chercher de l’aide en période de deuil

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Fédération des coopératives funéraires du Québec Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 13 Septembre 2016

Plusieurs ressources pourront vous aider à mieux vivre cette étape importante de votre vie.

Votre chagrin est unique

Vous êtes un être unique et la peine que vous ressentez suite à la perte d’un proche l’est tout autant. Cette période de deuil sera sans doute remplie d’épreuves, de larmes et d’émotions. Mais il y aura des moments où l’espoir montrera le bout de son nez. Puis, viendra enfin la guérison.

À certaines étapes de votre deuil, vous aurez peut-être envie d’être seul, afin de faire le point. À d’autres moments, vous ressentirez peut-être un fort besoin d’être écouté, consolé, entouré. Respectez vos propres besoins, qui ne manqueront pas de se transformer au fil des mois. Sachez que plusieurs ressources s’offrent à vous, à toutes les étapes de votre deuil. Il vous revient de choisir celles qui vous conviennent le mieux.

Les rituels funéraires – Se rassembler pour partager

Depuis la nuit des temps, les humains pratiquent les rites funéraires pour marquer le départ d’un être cher et pour reconnaître qu’une vie a été vécue. Que ce soit seul ou entouré de ses proches, la pratique d’un rituel funéraire peut apporter un soutien réconfortant dans votre traversée. On pense bien sûr aux funérailles, mais aussi aux messes commémoratives ou encore aux visites au cimetière ou au columbarium.

Partager sa peine pour lui donner un sens

Dans la traversée d’un deuil, on a parfois l’impression que la guérison n’arrivera jamais. Il devient alors très important de chercher du réconfort et de la chaleur humaine. En cours de route, vous aurez sans doute besoin de vous confier à une oreille attentive. En plus de votre entourage, diverses ressources s’offrent à vous.

Les aléas de la vie provoquent parfois le besoin de faire le point avec l’aide d’un psychologue ou d’un psychothéra peute. Plusieurs de ces professionnels se spécialisent dans la traver sée du deuil.

Il y a aussi les groupes d’entraide, qui rassemblent des gens qui vivent un deuil ainsi que les groupes de soutien et les thérapies de groupes, rencontres animées par un psychologue ou un autre inter venant social.

Quand les mots ne suffisent pas

Il pourrait arriver que les mots ne soient pas suffisants pour exprimer votre tumulte intérieur. Sachez alors que d’autres moyens d’expression s’offrent à vous, comme l’art, la musique ou encore les massages thérapeutiques.

Laissez le temps faire son travail

Traverser un deuil est une épreuve douloureuse et parfois longue; donnez-vous le droit de prendre votre temps. Bien qu’aucune thérapie n’offre de recette miracle pour guérir d’un deuil, rappelez-vous que plusieurs ressources peuvent vous aider à mieux vivre cette étape importante de votre vie.

Cet article est tiré du dépliant Du soutien dans la tourmente.
Télécharger le dépliant
Consulter les autres dépliants de la FCFQ

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Partenaires