Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Les six étapes importantes d’un règlement de sinistre en assurance habitation

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Bureau d'assurance du Canada Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 23 septembre 2016

Istock

Istock

Si vous êtes victime d’un sinistre à votre domicile, sachez qu’il existe quelques trucs qui faciliteront le traitement de votre réclamation d’assurance.

Si vous êtes victime d’un sinistre à votre domicile, sachez qu’il existe quelques trucs qui faciliteront le traitement de votre réclamation d’assurance.

1. Communiquez avec les autorités compétentes. Dans le cas d’un vol ou de vandalisme, vous devrez fournir le numéro de rapport de police à votre assureur.

2. Communiquez avec votre courtier ou avec votre assureur. Ne faites pas de réparations permanentes ou de remplacement d’un bien endommagé ou détruit avant d’avoir parlé à votre assureur. Ne jetez rien non plus avant la visite de l’expert en sinistre, à moins que les biens endommagés ne constituent un danger pour votre santé.

3. Protégez les biens qui restent. Vous devez prendre les mesures nécessaires pour éviter que les dommages ne s'aggravent, lorsque la situation le permet. Par exemple, dans le cas d’un dégât d’eau au sous-sol, remontez les biens non endommagés à l’étage et prenez les mesures pour pomper l’eau le plus rapidement possible.

4. Parlez avec l'expert en sinistre ou rencontrez-le. L’expert est LA personne responsable d'analyser les causes du sinistre, d'évaluer les dommages et de déterminer votre indemnité. Il discutera aussi avec vous des modalités pour régler l'ensemble de votre réclamation. Il est là pour vous aider et vous accompagner.

5. Documenter votre demande de réclamation

Dressez la liste des objets endommagés, détruits ou volés. Pour attester que vous possédiez ces biens avant le sinistre, joignez des documents à votre dossier de réclamation tels que des reçus, des factures, des garanties, des manuels d’utilisation, des photos ou des vidéos. Si vous n’avez pas ces pièces justificatives, notez les caractéristiques des biens perdus ou endommagés comme la marque et le modèle, la provenance, le prix payé et la date d’achat.

6. Faites réparer ou remplacer vos biens. Les biens qui peuvent être nettoyés ou réparés le seront, les autres seront remplacés ou remboursés, en fonction de votre contrat d’assurance. C’est l’expert en sinistre de votre assureur qui évaluera la valeur des biens endommagés et qui établira avec vous les modalités de remplacement ou de remboursement de ceux-ci, selon le contrat que vous avez souscrit.

Inventaire des biens

Par ailleurs, votre tâche sera grandement facilitée si vous avez déjà pris le temps de dresser l’inventaire de vos biens. Car dans le branle-bas de combat qui suit un sinistre, il peut être difficile de se rappeler tout ce que l’on possédait pour faire une réclamation complète.

Dans tous les cas, prenez des photos ou filmez les dommages. Et si votre maison est devenue inhabitable, parlez rapidement à votre assureur pour connaître les indemnités auxquelles vous avez droit pour vos frais de subsistance.

Pour de plus amples renseignements, visitez le site www.infoassurance.ca ou communiquez avec le Centre d’information sur les assurances au 514 288-4321 (région de Montréal) ou au 1 877 288-4321.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Partenaires