Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Condos : attention aux idées reçues

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Bureau d'Assurance du Canada Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 04 mars 2016

image

Photo: iStock

L’achat d’un condo se passe parfois rapidement à la suite d’un coup de cœur. Malgré tout, des précautions devraient être prises pour éviter les mauvaises surprises. Assurez-vous de bien comprendre les exigences de la vie de condo pour faire un achat éclairé.

L’achat d’un condo se passe parfois rapidement à la suite d’un coup de cœur. Malgré tout, des précautions devraient être prises pour éviter les mauvaises surprises. Assurez-vous de bien comprendre les exigences de la vie de condo pour faire un achat éclairé.


« Les règlements de copropriété sont tous semblables »


Les règlements d’immeubles de copropriété décrivent les règles de vie communes. Ce sont des règles que l’ensemble des copropriétaires doit respecter. Bien souvent, elles diffèrent d’une copropriété à une autre et dépendent du type de commodités offertes ainsi que des décisions prises par le syndicat de copropriété. Avez-vous accès à une piscine, à une terrasse commune, à un centre sportif? Qu’en est-il des animaux de compagnie? Chaque immeuble aura des règlements correspondant à ses particularités.

Ces règlements font partie d’un document plus global, appelé « déclaration de copropriété ». La lecture minutieuse de ce document est importante, malgré sa longueur et les termes juridiques qui y sont employés. Avant de prendre une décision d’achat, ce document peut vous permettre d’évaluer le type de gestion et l’entretien de l’immeuble et les règles de vie auxquelles vous devrez vous soumettre. Il vous permet aussi de connaître vos obligations en matière d’assurance (vidéo).

« Un condo exige moins de dépenses qu’une maison »


L’achat d’un condo est souvent plus accessible qu’une maison unifamiliale. Par contre, n’oubliez pas que ces services sont payés par l’ensemble des copropriétaires et que vous êtes en partie responsable des frais d’entretien de l’immeuble, en plus des frais d’entretien de votre propre condo. Vous avez donc intérêt à garder l’œil sur le bon déroulement des travaux d’entretien et sur la gestion du fonds de prévoyance par le syndicat de copropriété. En cas de négligence, ce sont tous les copropriétaires qui en subissent les conséquences.

« Pas obligatoire de s’assurer... »

Il est vrai qu’au Québec, il n’est pas obligatoire de détenir une assurance habitation. Par contre, votre déclaration de copropriété et votre créancier pourraient vous obliger à vous procurer une assurance habitation de copropriétaire. Lisez-la attentivement afin de connaître vos obligations en matière d’assurance, mais aussi les obligations du syndicat de copropriété. Le contrat d’assurance du syndicat pourrait comporter des limitations; en cas de sinistre, il pourrait ne pas couvrir l’ensemble des dommages subis. Discutez-en avec votre courtier ou votre agent afin de voir comment vous éviter de mauvaises surprises.

Frais de condo modiques? Attention!

Des frais de condo minimes pourraient indiquer que l’immeuble n’est pas entretenu adéquatement, qu’il est mal géré ou que le fonds de prévoyance est déficient. En fait, un immeuble à condo négligé est plus à risque de subir des sinistres, comme les dégâts d’eau par infiltration, par exemple. Il s’agit d’ailleurs d’une des causes de l’augmentation des primes d’assurance habitation en condo.

Acheter un condo : un investissement?

Vous pourriez faire une bonne affaire lors de la revente de votre condo s’il est bien protégé. En effet, la hausse de la valeur de sa copropriété est possible, dans la mesure où l’immeuble est bien entretenu, bien administré et que le fonds de prévoyance est suffisant.

Si vous louez votre unité, assurez-vous de garder vos locataires au fait des règlements de l’immeuble en leur fournissant une copie de la déclaration de copropriété. Exigez qu’ils s’assurent pour protéger leurs biens et l’unité ainsi que pour les dommages causés par leur faute.

« La déclaration de copropriété contient toutes les informations à connaître » 

La déclaration de copropriété est en effet essentielle. C’est un document juridique divisé en trois parties distinctes, qui comprend les règlements de l’immeuble. Par contre, vous ferez un choix éclairé au moment de l’achat si vous consultez aussi d’autres documents, comme les informations sur le fonds de prévoyance, les procès-verbaux des assemblées de copropriétaires, la liste des travaux faits et à venir. De plus, les rapports financiers vous permettront aussi de connaître la santé financière de la copropriété.

Des questions?

Visitez notre site Web à InfoAssurance.ca ou contactez l’un de nos agents du Centre d’information sur les assurances au 514 288-4321 (région de Montréal) ou 1 877 288-4321.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Partenaires