Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Bien assurer son chalet

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Bureau d'Assurance du Canada Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 04 juin 2014

Photo: iStock

Vous possédez un chalet ou vous pensez en faire l’acquisition? Vous vous demandez comment bien assurer votre petit coin de paradis?

Vous possédez un chalet ou vous pensez en faire l’acquisition? Vous vous demandez comment bien assurer votre petit coin de paradis? C’est l’usage que vous faites de votre chalet qui déterminera le type de couverture d’assurance que vous pouvez vous procurer.

Une assurance habitation saisonnière
Vous utilisez votre chalet seulement l’été ou l’hiver? Pour une utilisation occasionnelle, vous pouvez l'assurer comme une habitation saisonnière. Il s’agit d’un contrat de base. La nature et l'étendue des protections sont alors limitées.

Quel contrat couvre vos biens?
Si vous possédez un chalet, vous transportez sans doute des biens de votre résidence principale à votre chalet. Si ces biens transportés étaient volés ou endommagés, vous devez en réclamer la perte sur le contrat d'assurance habitation de votre résidence principale.

Si la perte ou le dommage se rattache à des biens qui restent en permanence à votre chalet, vous devrez alors les réclamer sur le contrat d'assurance de votre chalet.

Biens transportés
Vos biens sont endommagés ou volés à l’extérieur de votre maison? Votre police d’assurance vous protège. Le montant du remboursement est généralement limité à 10 % du montant de garantie pour vos biens.

Exemple. Le montant d’assurance pour vos biens meubles s’établit à 50 000 $. Le montant maximal payable pour un sinistre à l’extérieur de votre habitation serait de 5 000 $ (10% de 50 000 $).

Une assurance de propriétaire occupant
Vous utilisez votre chalet chaque fin de semaine ou vous y résidez tout au long de l'année? Vous pourriez alors acheter une police d'assurance habitation de propriétaire occupant, comme s’il s’agissait de votre résidence principale. Vous auriez alors le choix parmi les mêmes types de contrats : Tous risques ou Risques spécifiés.

Dans ce cas-ci, vous pourriez également vous procurer un contrat appelé « Incendie garanties annexes » dont les protections sont généralement moindres qu'un contrat de propriétaire occupant. Ce contrat, qui ne comprend pas d'assurance en responsabilité civile, est habituellement annexé à la police d'assurance habitation de votre résidence principale.

Cependant, pour pouvoir vous procurer une ou l'autre de ces assurances, certaines conditions pourraient s'appliquer.

Exemples de conditions pour pouvoir acheter une assurance pour son chalet :
• occuper le chalet sur une base régulière (exemple : deux fois par mois à l'année);
• avoir un chemin carrossable en tout temps pour se rendre au chalet;
• ne jamais louer le chalet à des tiers;
• posséder un chalet respectant les normes de construction. À cet égard, les habitations considérées comme des shacks pourraient ne pas être assurables.

Ces conditions pouvant varier d'une compagnie à l'autre, il vaut la peine de se renseigner. Il est également possible que la compagnie d'assurance accepte d'assurer votre maison secondaire que si elle assure déjà votre résidence principale.

Vol et vandalisme
Dans les contrats d'assurance habitation saisonnière ou dans les contrats « Incendie garanties annexes », les dommages ou les pertes résultant du vol ou du vandalisme ne sont jamais couverts. Toutefois, vous pouvez faire la demande d’une couverture à votre assureur.

Des questions?
Visitez notre site Web au InfoAssurance.ca ou contactez l’un de nos agents du Centre d’information sur les assurances au 514 288-4321 (région de Montréal) ou 1 877 288-4321.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Partenaires