Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Télé et films «gratuits» avec TVFrog: belle arnaque!

Par Mise en ligne : 06 septembre 2017

TVFrog

TVFrog

Depuis le début de l’été, un publireportage vantant les mérites d’un appareil appelé TVFrog circule sur Facebook. Nous l’avons commandé.

D’après le publireportage en question, le TVFrog serait «la meilleure solution pour regarder vos émissions et films préférés gratuitement». Plus loin, on affirme que «c’est complètement légal au Canada puisque vous ne téléchargez pas le contenu, mais le regardez simplement en streaming».

Quelques lecteurs nous ont écrit pour savoir ce que nous pensions de cet appareil. Flairant l’arnaque, mais curieux d’en savoir plus, nous l’avons commandé le 6 juillet dernier au coût de 80 euros (environ 120 $).

Jamais reçu

Le 29 août dernier, n’ayant toujours pas reçu le produit presque deux mois après la commande, nous avons tenté de communiquer par courriel et par téléphone avec le détaillant, FreeSeeTV, mais en vain. La thèse de l’arnaque se confirmant, nous avons contacté l’émetteur de notre carte de crédit pour demander le remboursement de la transaction (rétrofacturation).

En effet, lorsque le produit commandé n’arrive jamais à destination et que l’entreprise refuse de vous aider, vous pouvez vous adresser à l’émetteur de votre carte de crédit, qui fera son enquête et tentera de déterminer si le colis a bel et bien été livré. Si ce n’est pas le cas, l’émetteur de la carte doit vous rembourser, comme il l’a fait pour nous.

>> À lire aussi: notre test de téléviseurs et notre guide d’achat d’antennes UHF/VHF

Entreprise dormante

Le site 20minutes.fr s’est penché sur le TVFrog et sur Strong Current Enterprises, l’entreprise derrière ce produit: «Depuis ses débuts en 2010, Strong Current Enterprises a été déclarée à chaque exercice fiscal comme une société dormante. Cela signifie que l’entreprise a soit arrêté son activité, soit qu’elle ne l’a jamais commencée. Le 13 juin, le dirigeant de l’entreprise indiquait résider aux Philippines. Boîte aux lettres à Londres, dirigeant aux Philippines, produit envoyé des Pays-Bas et service client au Canada… Autant de signes qui doivent alerter le consommateur qui voudrait acheter le TVFrog.»

Une fois de plus, ça sent l’arnaque!

Légal, vraiment?

Le TVFrog, s’il existe vraiment (car certains clients européens l’auraient bel et bien reçu), semble être un boîtier Android sur lequel est préinstallé Kodi, une application permettant de consulter des contenus multimédias (photos, musique, vidéos, etc.) sur un téléviseur. De tels boîtiers sont faciles à trouver sur Amazon ou eBay, par exemple.

En soi, ces appareils, de même que l’application Kodi, n’ont rien d’illégal. Toutefois, les usagers peuvent ajouter à Kodi certaines extensions de tierces parties permettant d’accéder à du contenu piraté (films, séries télé, etc.) en streaming.

«Si vous accédez gratuitement à des contenus pour lesquels il faut normalement payer, évidemment, vous contrevenez à la Loi sur le droit d’auteur du Canada», affirme Me Julien Valois-Francœur, un avocat spécialisé en télécommunications.

Cela dit, selon Me Valois-Francœur, aucun consommateur canadien n’a été poursuivi à ce jour pour avoir accédé à des contenus piratés par l’entremise d’un boîtier Android, les ayants droit comme Bell et Vidéotron préférant s’attaquer aux détaillants de boîtiers ainsi qu’aux développeurs d’extensions.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Nouvelle