Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Que faire quand des publications embarrassantes envahissent votre Facebook?

Par Lyes Mahouche
publications-embarrassante-facebook Shutterstock.com

Vous ouvrez Facebook et vous constatez que votre belle-sœur a partagé une fausse nouvelle sur votre mur. Comble de malheur, deux de vos amis ont répondu, votre belle-sœur a renchéri, et vous faites face à une véritable guerre de mots… à laquelle vous n’avez nullement contribué. Comment éviter de tels débordements et gérer les propos complotistes sur votre mur?

L’omniprésence des fausses nouvelles sur les réseaux sociaux ne fait que s’accentuer, que ce soit en raison de la polarisation politique, de l’ingérence d’États externes ou de la présence de bulles médiatiques. La crise sanitaire, avec toute l’incertitude qu’elle a engendrée, a constitué un terrain très fertile pour cette propagation. Il est donc probable qu’un jour ou l’autre vous soyez confronté sur vos réseaux sociaux à des propos complotistes, désobligeants ou contraires à vos convictions.

Évidemment, il n’y a pas de solution toute faite convenant à toutes les situations. Tout dépend des propos tenus, mais aussi de la personne qui les envoie. Ce ne sera pas la même démarche s’il s’agit d’un proche qui pense vous informer ou d’un inconnu qui s’immisce sur votre mur.

La publication est-elle une fausse nouvelle?

C’est la première question à vous poser. Si vous trouvez une fausse nouvelle, vous pouvez directement la masquer de votre profil et la signaler à Facebook. À noter que vous pouvez aussi utiliser cette fonction si vous trouvez une publication en dehors de votre mur personnel. Pour ce faire, allez sur les trois petits points qui se trouvent en haut à droite de la publication et cliquez sur supprimer publication et/ou signaler la publication.

Un ami a partagé sur votre mur une publication injurieuse, désobligeante ou contraire à vos convictions? Vous pouvez la supprimer de la même façon. Il est aussi possible d’effacer les commentaires affichés sous ces publications non sollicitées. À la condition qu’ils se trouvent sur votre mur personnel. Ce sera impossible si vous vous faites «taguer» quelque part. Bref, vous pouvez supprimer tout ce qui est écrit sur votre mur, peu importe qui l’a écrit!

Ne commentez pas la nouvelle

Dans presque tous les cas, il vaut mieux ne pas répondre aux publications complotistes, même si elles sont sur votre mur. Lorsque vous commentez une publication, l’algorithme de Facebook considérera que c’est un contenu qui vous intéresse. Il aura ainsi tendance à vous envoyer des sites web similaires à l’avenir. Ce même contenu sera aussi privilégié de manière générale puisque le but principal de Facebook est de garder l’attention des utilisateurs. La polémique, ça fait parler: c’est ce qui rend le complotisme particulièrement viral, aussi bien sur Facebook que sur Twitter.

Si vous voulez informer la personne que la nouvelle qu’elle a partagée est fausse, il est préférable de le faire par message privé. Il peut aussi arriver que deux personnes autres que vous commencent une conversation sur votre mur. Dans le cas où les personnes impliquées se connaissent, vous pouvez directement leur dire de régler ça entre elles par message privé. Encore là, supprimez la publication pour éviter que plus de gens y participent.

Si vous déterminez qu’il est préférable de participer vous-même, vous pouvez envoyer quelques liens utiles pour guider la personne fautive. Cela dit, vous l’aurez remarqué, même les faits avérés sont devenus sujets à débat. Il est donc difficile d’avoir une conversation constructive, surtout à travers les réseaux sociaux.

Vous êtes plutôt devant des propos injurieux ou auxquels vous n’adhérez pas, publiés par des proches ou des amis? Encore là, vous devrez choisir entre effacer la publication sans faire de bruit ou intervenir auprès de l’auteur. Si vous choisissez cette avenue, privilégiez les messages privés pour préserver vos relations… et éviter d’envenimer la situation et de vous retrouver avec davantage de contenu de ce genre sur votre mur.

Comment déterminer si la nouvelle est fausse

 

Vérifiez la source de la publication partagée. S’agit-il d’une publication réputée? L’auteur est-il reconnu? Les faits rapportés sont-ils corroborés par d’autres sources? Si la réponse est «non», un signal d’alerte devrait s’allumer dans votre tête.

 

S’il s’agit d’une image, vous pouvez tenter de valider sa véracité en la cherchant sur Google pour voir ce qu’on en dit sur le Web. Si c’est une théorie complotiste connue, vous pourriez même trouver des articles fiables qui en parlent. Pour ce faire, utilisez un outil comme TinEye pour effectuer une recherche inversée de l’image en question.

 

• Sur un ordinateur:
   - Faites un clic droit sur l’image;
   - Cliquez sur: copier l’adresse de l’image ou copier le lien;
   - Collez l’adresse sur TinEye.


• Sur un téléphone:
   - Restez appuyé sur la photo;
   - Ouvrez la photo dans un nouvel onglet;
   - Copiez le lien de la page web qui s’ouvre;
   - Collez l’adresse sur TinEye.

 

Vous trouverez ainsi divers sites web qui ont utilisé cette image ou une image similaire. Cette dernière fonction peut s’avérer très utile lorsqu’il s’agit d’un trucage où une image a été manipulée afin d’en créer une nouvelle.

>> À lire aussi: Attention aux quiz sur Facebook et Comment limiter l’usage de vos données Facebook

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par CHENEL LAUZIER
    08 Avril 2022

    Cet article est très minimaliste; on aurait surtout du nous dire comment ÉLIMINER ces modites publicités qui nous envahissent et qui à l'occasion il nous est impossible d'effacer et qu'on doit subir. Ça c'est un vrai problème et vérifiez auprès de vos connaissances et vous verrez que la grande majorité est exacerbée par ces publicités. Merci