Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Essai du téléphone Doro 824, dédié aux personnes âgées

Par Maxime Johnson

Le téléphone Doro 824 tente de répondre aux besoins des personnes âgées avec des caractéristiques comme de gros boutons et une sonnerie puissante. Nous en avons fait l’essai.

C’est avec ces utilisateurs en tête que Doro, fabricant spécialisé dans les téléphones pour aînés, a conçu le Doro 824, un modèle vendu exclusivement chez Bell. Les principales forces de l’appareil sont ses particularités matérielles uniques. Par exemple, vous trouverez à l’arrière du téléphone un bouton d’urgence paramétrable qui permet de joindre automatiquement un contact de votre choix ou les services d’urgence lorsque vous appuyez dessus (trois fois, pour éviter les appels effectués par erreur).

Le boîtier du téléphone est solide et son haut-parleur externe assez puissant pour que l’appareil puisse être entendu fortement lorsqu’il sonne, même s’il se trouve dans une autre pièce. De grands boutons physiques sont aussi présents au bas de l’écran pour faciliter la navigation.

D’autres ajouts adaptés aux personnes âgées sont pour leur part de type logiciel. Par exemple, le système d’exploitation a été modifié afin d’afficher de larges icônes et du texte en gros caractères sur l’écran d’accueil ainsi que dans les menus d’Android. L’interface a aussi été simplifiée, notamment dans les paramètres, où de grands boutons montrent les raccourcis les plus couramment utilisés (comme le Wi-Fi et le Bluetooth). De plus, plusieurs applications sont préinstallées, dont un espace sécuritaire et simple d’utilisation pour inscrire ses mots de passe et des notes personnelles.

>>À lire aussi: plus de 80 modèles de téléphones intelligents testés

De bonnes idées dans un téléphone moyen

Même si les ajouts matériels adaptés – notamment le haut-parleur externe et le bouton d’urgence – atteignent la cible, les autres caractéristiques du téléphone déçoivent. Non seulement la performance de la caméra est inférieure à celle des autres appareils sur le marché, mais le téléphone se caractérise par un espace de stockage très limité, une autonomie moyenne et une interface qui manque de fluidité. Les aînés technophiles méritent mieux. Heureusement, son prix est bas : 0 $ avec un forfait de 25 $ par mois pour deux ans, incluant des écouteurs à conduction osseuse gratuits, qui permettent d’écouter son téléphone sans masquer les bruits ambiants. À cet égard, il s’agit tout de même d’un modèle à considérer pour ceux qui utilisent peu leur téléphone.

Les consommateurs qui possèdent déjà leur propre téléphone et qui ne souhaitent pas changer d’appareil peuvent quand même reproduire certaines caractéristiques logicielles du Doro 824, par exemple agrandir la taille du texte (voyez l’encadré plus bas). Les propriétaires d’un téléphone Android ont même la possibilité d’installer des applications tierces, comme BIG Launcher (12 $ dans la boutique Google Play), qui ajoute des icônes géantes à l’interface. Des options à essayer avant de vous procurer un nouvel appareil !

>>À consulter aussi: notre comparateur de forfaits cellulaires

Agrandir Android et iOS
Ajustez ces paramètres pour adapter votre téléphone à votre vue.

Android :
Paramètres > Accessibilité > Dimensions de l’écran
Paramètres > Accessibilité > Vue

iOS :
Réglages > Affichage et luminosité > Taille du texte

- Les paramètres simplifiés du Doro 824 facilitent son utilisation.
- Le Doro 824 est aussi offert dans sa variante 824C pour les personnes malvoyantes. Une version textuelle d’Android peut être lue par le téléphone, et un couvercle de plastique permet de guider les doigts de l’utilisateur pour que celui-ci puisse faire usage de son appareil sans avoir à regarder.
Lire l'article
La RBQ veut mieux protéger les Québécois : trop peu trop tard ?

Avec les nombreuses histoires d’horreur liées à la construction et à la rénovation et les critiques de la vérificatrice générale du Québec envers la Régie du bâtiment (RBQ), vous êtes en droit d’être méfiant si vous vous apprêtez à acheter une maison neuve ou à faire des travaux. Et ce, malgré les promesses de l’organisme d’améliorer sa gestion des licences d’entrepreneurs et le soutien aux propriétaires.

Lire l'article
Construction : doit-on imposer des inspections de chantier ?

Imposer la surveillance de tous les chantiers de construction et de rénovation est-elle la réponse aux histoires d’horreur qui laissent les propriétaires devant des travaux mal exécutés, des maisons inachevées ou des entrepreneurs en faillite ? Pour plusieurs, la réponse est oui. Et il faudrait agir dès maintenant.

Lire l'article
Les garages manquent de main d’œuvre et de pneus d’hiver

Si vous n’avez pas encore pris rendez-vous pour chausser votre véhicule de ses pneus d’hiver en prévision de la date limite du 1er décembre, faites vite : les garages manquent d’installateurs et les stocks de pneus sont en baisse.

Lire l'article
Québec se prépare pour la saison de la grippe

Le virus de l’influenza a été très peu présent au Québec en 2020. Est-ce que ce sera encore le cas cette année ? Les autorités de santé publique demeurent à l’affût et préparent la campagne de vaccination annuelle pour le 1er novembre.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.