Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Où et quand se faire vacciner contre la grippe

Par Catherine Crépeau
Shutterstock.com

La campagne de vaccination contre la grippe est en cours depuis le 1er novembre, comme chaque année. Mais où et quand se faire vacciner? Et, surtout, à quel prix si vous ne faites pas partie de ceux qui ont droit au vaccin gratuitement?

Cinq vaccins antigrippaux différents seront distribués au Québec dans le cadre de la campagne 2021-2022. Deux sont des vaccins trivalents (contenant trois souches) inactivés : Fluad et Fluad pédiatrique. Les trois autres sont des vaccins quadrivalents inactivés : Afluria Tetra, Flucelvax Quad, Flulaval Tetra.

La composition des vaccins varie d’une année à l’autre, selon les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé qui évalue les souches de virus les plus susceptibles de frapper au cours de la saison hivernale. Leur efficacité varie de 30 à 60 %, selon la souche de l’influenza qui se propagera.

Comme pour les vaccins contre la COVID-19, il faut s’attendre à ressentir des effets secondaires, comme de la douleur au bras et l’apparition d’une rougeur ou d’un gonflement. Des douleurs musculaires, la perte d’appétit, un mal de tête et de la somnolence sont aussi possibles.

Les groupes à risque

La vaccination antigrippale annuelle est recommandée et offerte gratuitement aux personnes pour qui les risques d’hospitalisation et de mortalité causées par la grippe sont les plus élevés, soit:

• les personnes de plus de 6 mois (incluant les femmes enceintes, tous les trimestres) atteintes de certaines maladies chroniques, comme la fibrose kystique, la MPOC, l’asthme, le diabète, le cancer;

• les femmes enceintes durant les 2e et 3e trimestres de leur grossesse;

• les personnes âgées de 75 ans et plus;

• les résidents des CHSLD et des ressources intermédiaires;

• les travailleurs de la santé;

• les personnes vivant sous le même toit qu’un bébé de moins de six mois ou qu’une personne à risque élevé d’hospitalisation ou de décès.

Vous n’appartenez pas à l’un de ces groupes à risque? Vous pouvez tout de même vous faire vacciner sur demande. Vous devrez cependant entreprendre des démarches différentes. Vous devrez aussi débourser quelques dollars, à l’exception des enfants de 6 à 23 mois et des adultes de 60 à 74 ans en bonne santé. Ces derniers ont aussi droit au vaccin gratuit, bien que les experts les considèrent désormais comme pas plus à risque d’hospitalisation et de décès associés à la grippe que le reste de la population québécoise en bonne santé.

Au besoin, vous pouvez recevoir le vaccin contre la grippe et le vaccin contre la COVID-19 au cours de la même séance de vaccination.

>> À lire aussi: Les meilleurs remèdes pour soulager le rhume

Où se faire vacciner?

Si vous êtes admissible à la vaccination gratuite:

• Vous devez prendre rendez-vous, par téléphone ou en ligne, dans une clinique de vaccination. Selon les régions, elles ont lieu dans des centres communautaires, des CLSC ou des cliniques externes de centres hospitaliers. Consultez la liste des cliniques par région.

• S’il n’y a pas de cliniques de vaccination près de chez vous, sachez que plusieurs pharmacies offrent le service. Certaines exigent des frais d’injection d'une dizaine de dollars. Il suffit de prendre rendez-vous.

Si vous n’êtes pas admissible à la vaccination gratuite:

• Plusieurs pharmacies offrent le service de vaccination. Vous devrez payer les frais d’injection de 10 à 15 $ et le coût du vaccin, qui peut varier de 15 à 40 $, selon les pharmacies.

• Vous pouvez prendre rendez-vous dans une clinique privée, où les frais varient de 25 à 60 $ (vaccin et frais d’injection).

• Certaines entreprises organisent des cliniques de vaccination pour leurs employés; renseignez-vous.

Vaccin contre le pneumocoque

Les personnes de 65 ans ou plus peuvent aussi obtenir gratuitement le vaccin contre le pneumocoque. Celles qui ont reçu une première dose du vaccin polysaccharidique avant l’âge de 65 ans peuvent obtenir une seconde dose gratuitement. Celle-ci doit être administrée au moins cinq ans après la dernière dose.

Pour plus de détails sur le Programme d’immunisation contre l’influenza du Québec (PIIQ), consulter la fiche sur la vaccination gratuite contre la grippe et les infections à pneumocoque.

>> À lire aussi: Rhume, grippe et gastro: pourquoi les virus préfèrent-ils l’hiver?

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.