Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

5 trucs pour mieux organiser son frigo

Par Marie-Eve Shaffer
nettoyer-refrigerateur

Vous ouvrez la porte du réfrigérateur et, après de longues minutes à chercher votre mets préféré, vous constatez que de la moisissure s’y est formée. Comment pouvez-vous organiser votre frigo pour éviter de perdre des aliments?

Ajustez la température

Dans votre réfrigérateur, le mercure doit osciller entre 2 oC et 4 oC, d’après la nutritionniste Stéphanie Côté. La température n’est pas uniforme dans tout le module de réfrigération: elle est plus basse dans la partie inférieure et plus élevée dans la porte. Au-delà de 4 oC, le temps de conservation des aliments diminue et les bactéries se développent plus rapidement.

Après avoir réglé le thermostat de votre frigo à la bonne température, vérifiez qu’elle se maintient à l’aide d’un thermomètre, ou «idéalement, avec deux thermomètres différents», conseille la nutritionniste.

Disposez les aliments au bon endroit

Puisque la température varie dans votre réfrigérateur, vos provisions doivent être conservées au bon endroit. Les viandes et les poissons se placent sur la tablette du bas, où il fait plus froid, avec les produits laitiers.

La porte du frigo doit être réservée aux condiments, dont la période de conservation est plus longue, alors que la tablette à la hauteur des yeux est idéale pour accueillir les restants. Ainsi, vous retrouverez plus facilement votre mets préféré!

Quant aux fruits et aux légumes, ils doivent être rangés séparément, dans les tiroirs du bas, qui ont pour fonction d’optimiser l’humidité, souligne Stéphanie Côté. L’évent du tiroir des fruits devrait être maintenu ouvert pour permettre à l’éthylène produit par les fruits de s’échapper. Ce gaz, lorsqu’il reste confiné, accélère le mûrissement des aliments. Pour les légumes, il est préférable de fermer l’évent. «L’humidité sera maintenue dans le tiroir et les légumes seront plus frais et plus croquants», indique la nutritionniste.

Pour éviter de perdre des provisions, prenez l’habitude de ranger les aliments du même type ensemble, vos restants par exemple. «Vos recherches deviennent plus efficaces et vous n’êtes pas obligé de passer à travers tout le frigo pour trouver un produit», explique Stéphanie Côté.

Qui plus est, la porte du réfrigérateur demeure ouverte moins longtemps, ce qui fait en sorte que moins d’air froid s’en échappe. Hydro-Québec estime que jusqu’à 30 % de l’air frais est libéré quand vous ouvrez la porte, et encore plus si vous ne la refermez pas rapidement.

Évitez de surcharger le frigo

Si vous surchargez les tablettes et les tiroirs de votre frigo, il ne fonctionne pas de façon optimale. «La circulation de l’air à l’intérieur du réfrigérateur s’en trouverait réduite et l’appareil perdrait de son efficacité énergétique», indique Hydro-Québec. Aussi, vous serez difficilement en mesure d’évaluer son contenu.

Avant d’aller à l’épicerie, dressez un inventaire sommaire des provisions qui se trouvent dans votre frigo. Quels sont les aliments qui doivent être mangés rapidement? Quels sont ceux qui peuvent être placés dans le congélateur? «Cet inventaire n’a pas à être laborieux, mais il permet d’éviter du gaspillage», précise Stéphanie Côté.

Enlevez des aliments

La nutritionniste ajoute que des aliments sont parfois rangés dans le réfrigérateur alors qu’ils peuvent très bien s’accommoder du garde-manger. Par exemple, le pain peut se conserver à température ambiante. «Au frigo, le pain peut rassir. Ses molécules se transforment, ce qui fait en sorte qu’il durcit.»

Le ketchup, qui est très vinaigré, peut aussi être conservé à température ambiante. Il en est de même pour les fruits et les légumes s’ils sont mangés rapidement. «Les tomates sont meilleures si on les garde à température ambiante parce qu’elles ont plus de goût», fait remarquer Stéphanie Côté.

Contrairement aux pratiques européennes, les œufs doivent toutefois être réfrigérés au Québec. «Les œufs sont lavés, ce qui rend les coquilles plus poreuses et plus sujettes à la contamination. Ils peuvent toutefois être gardés deux fois plus longtemps qu’en Europe», explique la nutritionniste.

>> À lire aussi: Conservation des aliments: température ambiante, frigo ou congélo?

Lavez régulièrement votre réfrigérateur

Lavez votre réfrigérateur en profondeur une à deux fois par mois. Idéalement juste avant d’aller à l’épicerie. Vous retirez alors tout le contenu pour vous assurer qu’il ne reste aucune dégoulinade. «Ça permet de faire la rotation des aliments et de ne pas en oublier», note Stéphanie Côté.

Portez une attention particulière aux viandes et aux poissons, qui peuvent laisser échapper des liquides et, du même coup, contaminer des aliments. Déposez-les dans une assiette ou un contenant.

Pour réduire les mauvaises odeurs, placez dans le réfrigérateur une boîte de bicarbonate de soude ouverte – une nouvelle à chaque mois – ou un citron coupé en deux. «Mais veillez d’abord à identifier la source de ces odeurs», souligne Stéphanie Côté.

Quant aux produits qui ont tendance à laisser des traces, comme le sirop d’érable ou des sauces, transférez-les dans une bouteille ou un pot à bec verseur. Sinon, prenez le temps de bien nettoyer le contenant avant de le ranger au frigo.

>> À lire aussi: Réfrigérateurs: 47 appareils testés

Lire l'article
Noël en famille et le Jour de l’An dans votre bulle

Oubliez les grandes fêtes de Noël au cours desquelles vous faites la bise à toute la parenté. Québec vous autorise à célébrer sobrement pendant seulement quatre jours cette année, sous réserve de l’évolution de la pandémie de COVID-19 dans les prochaines semaines.

Lire l'article
Vos écouteurs peuvent-ils provoquer des otites?

Une lectrice de Protégez-Vous a récemment développé une otite. Comme elle est en télétravail et porte ses écouteurs intra-auriculaires beaucoup plus longtemps qu’auparavant pour assister à des vidéoconférences et se couper du bruit ambiant, elle les soupçonne d’en être responsables. Vos écouteurs peuvent-ils causer une infection aux oreilles?

Lire l'article
La pandémie augmente le risque d’exposition au radon

L’école à distance, le télétravail et le fait de passer plus de temps à la maison augmentent le risque d’exposition au radon, un gaz cancérigène présent dans toutes les maisons du pays, prévient Santé Canada.

Lire l'article
100 millions pour aider les aînés à vieillir dans leur maison

Pendant la première vague de la pandémie de COVID-19, des services de soutien à domicile ont été annulés. Depuis, les personnes âgées en bénéficient à nouveau, mais l’expérience vécue au printemps les a confortées dans leur conviction de vouloir rester chez eux le plus longtemps possible. L'investissement de 100 millions de dollars annoncé par Québec devrait les aider à le faire.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.