Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Toyota prolonge la garantie antirouille des Tacoma 2011 à 2017

Par Maxime Bilodeau Mise en ligne : 16 Juin 2020 Photo: APA

Photo: APA

Toyota Canada offre désormais une garantie antirouille de 12 ans sur l’ensemble de ses Tacoma des années 2011 à 2017. Les propriétaires doivent respecter certaines conditions pour en bénéficier gratuitement, comme de faire inspecter leur véhicule chez un concessionnaire Toyota.

Toyota a décidé de prolonger la garantie antirouille sur le cadre des Tacoma 2011 à 2017 au-delà de la garantie de base du véhicule complet (36 mois ou 60 000 km), offrant ainsi aux propriétaires de la camionnette une protection contre la corrosion de 12 ans, sans limites de kilomètres.

Il s’agit de la troisième extension de garantie que le constructeur automobile nippon accorde pour corriger les défauts de corrosion de sa populaire camionnette. Par le passé, Toyota Canada avait d’abord prolongé sa garantie contre la corrosion du châssis à 15 ans pour les modèles 1995 à 1999.

Puis il avait fait de même pour ses modèles 2000 à 2010, en exigeant cette fois une inspection pour bénéficier de la garantie, abaissée à 12 ans. Avec cette troisième extension, Toyota poursuit dans cette veine.

Dans les faits, Toyota s’engage à remplacer le cadre de la camionnette si la corrosion est trop avancée. Jusqu’à maintenant, l’Association pour la protection des automobilistes (APA) n’a cependant pas eu connaissance de Tacoma des années 2011 à 2017 qui seraient touchés par ce problème.

Or, beaucoup de véhicules plus anciens ont nécessité le remplacement de leur cadre pour cause de rouille importante, généralement entre leur dixième et leur quinzième année de vie. «Une camionnette Tacoma roule en moyenne de 15 à 18 ans. Même si c’est une intention louable, la garantie de 12 ans que propose Toyota s’avère conservatrice», nuance George Iny, directeur de l’APA.

 

Garantie sous certaines conditions

Pour bénéficier de cette garantie, Toyota exige que vous fassiez inspecter votre véhicule chez un de ses concessionnaires avant le 26 décembre 2021. Vous devez également avoir fait appliquer un traitement antirouille supplémentaire avant cette date, chez un concessionnaire Toyota. 

Sous satisfaction de ces conditions, le concessionnaire appliquera un antirouille à base de cire aux endroits vulnérables du cadre de votre camionnette Tacoma, notamment au niveau des roues avant. Cette mesure de prévention est destinée à y freiner l’apparition de la rouille et à prolonger la durée de vie du véhicule.

Au-delà du 26 décembre 2021, Toyota Canada n’assumera pas les frais d’éventuelles réparations au châssis, à moins que la garantie d’origine ne soit pas encore expirée. Même chose pour les traitements antirouille préventifs, qui seront dès lors de votre ressort.

Notez que la nouvelle garantie antirouille de 12 ans du constructeur est rétroactive; elle débute au premier jour de la sortie du garage du véhicule. Aucune limite de kilométrage n’est fixée.

Tous sont concernés

Tous les propriétaires de Tacoma des années visées sont concernés par cet avis, qui circule depuis environ six mois. Qu’ils soient les premiers acheteurs ou des acquéreurs subséquents, peu importe: ils peuvent se prévaloir de la garantie antirouille prolongée de Toyota.

N’attendez pas la réception d’un avis écrit pour vous manifester; vous pourriez ne jamais en recevoir. «Malheureusement, environ le tiers des avis du genre ne se rendent pas aux propriétaires, surtout ceux de véhicules plus âgés», déplore George Iny. En cas de doute, contactez Toyota Canada pour vous renseigner sur votre admissibilité à ce programme.

Ceci n’est pas un rappel

Le problème de rouille structurelle des Tacoma ne peut être considéré comme un rappel de sécurité, étant donné que la corrosion s’installe graduellement, sur une durée de plusieurs mois ou années.

«Aux yeux de Transports Canada, un défaut de sécurité qui correspond aux exigences de la Loi sur la sécurité des véhicules automobiles doit s’avérer imprévisible. Un défaut qui se manifeste, mais qu’on n’a pas pris la peine de régler avant qu’il ne devienne un danger ne correspond pas à cette définition», précise George Iny.

>> À lire aussi: L'examen d'une auto usagée, point par point et 10 conseils pour économiser sur l’assurance auto

PRÉCISION 16/06/2020: Le premier paragraphe a été modifié car c'est la garantie sur le cadre du véhicule qui est prolongée, la garantie sur l'ensemble de la carrosserie demeure inchangée. De plus, le traitement antirouille à faire pour en bénéficier doit être fait chez un concessionnaire Toyota.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Nouvelle