Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

10 conseils de Protégez-Vous pour économiser sur l'assurance auto

Par Protégez-Vous Mise en ligne : 04 Août 2016 Shutterstock

10 conseils de Protégez-Vous pour économiser sur l'assurance auto Shutterstock

De nombreux consommateurs paient leur assurance trop cher et ils ne le savent pas! En faites-vous partie? Voici 10 conseils pour vous aider à réduire votre budget d’assurance auto.

Les primes d’assurance automobile ne sont pas calculées seulement en fonction de votre dossier de conduite ou du véhicule que vous conduisez, mais aussi en fonction de votre âge (surprime pour les jeunes conducteurs), de votre sexe (les femmes paient moins cher!), de votre lieu de résidence ou du nombre d’années que vous détenez votre permis. Cela dit, quelques actions peuvent vous aider à réduire le coût de votre assurance auto.

1. Faites le point sur vos besoins réels

Voici quelques questions à vous poser: ma voiture est-elle récente? Combien de kilomètres est-ce que je parcours par année avec mon véhicule? S’agit-il de trajets professionnels ou personnels? Quelqu’un d’autre va-t-il conduire ma voiture? Ainsi, lorsqu’on vous proposera l’assurance collision, si votre bazou a 20 ans et que l’odomètre a passé la barre des 200 000 km, vous pourrez éventuellement la refuser. Bref, le budget annuel que vous consacrez à votre assurance automobile ne doit pas être disproportionné par rapport à la valeur de la voiture.

2. Choisissez bien votre voiture

Si vous vous apprêtez à acheter un nouveau véhicule, informez-vous d’abord du coût de l’assurance en fonction des modèles qui vous intéressent. Ce coût peut en effet varier, notamment en fonction du risque de vol et du nombre de réclamations enregistrées pour les modèles en question. Pour vous guider dans votre choix, vous pouvez consulter la liste des véhicules les plus chers et les moins chers à assurer ainsi que ceux qui sont le moins ou le moins volés au Canada sur le site kanetix.ca.

3. Demandez plusieurs soumissions

De nombreuses compagnies d’assurance vous proposent des soumissions en ligne ou par téléphone gratuitement. Les tarifs peuvent passer du simple au double selon le fournisseur! Refaites le tour du marché tous les deux ans pour ne pas passer à côté d’une baisse des primes. Une enquête réalisée par Protégez-Vous montre qu’il est possible, rien qu’en magasinant, d’économiser des centaines de dollars. D’ailleurs, plusieurs compagnies offrent désormais la possibilité d’acheter son assurance automobile en ligne. Certaines n’offrent même leurs produits que sur le Web. Toutefois, l’achat en ligne n’est pas forcément conseillé, car même si une assurance automobile peut paraître simple à contracter, omettre même de bonne foi certains détails, comme le fait que votre fils soit un conducteur occasionnel, par exemple, peut réserver de mauvaises surprises. En cas de sinistre, votre assureur pourrait réduire le montant de votre réclamation ou même l’annuler. En outre, il est impossible de négocier avec un système informatique, alors que c’est parfois très payant de le faire. Néanmoins, il faut reconnaître que les tarifs sont souvent plus avantageux. À vous, donc, de mettre le prix et le risque dans la balance avant de prendre votre décision. Il y a tout de même un garde-fou dans le cas des achats en ligne puisqu’un entretien préalable à la signature du contrat avec un conseiller est souvent obligatoire.

4. Profitez des rabais corporatifs

Pensez à demander à votre employeur, syndicat, université ou ordre professionnel s’il n’a pas négocié avec certaines compagnies d’assurance des tarifs réduits auxquels vous auriez droit. Si êtes membre de CAA-Québec ou d’autres associations, n’oubliez pas de le mentionner afin de bénéficier des tarifs avantageux offerts alors par certains assureurs.

>> À lire aussi: Les meilleures autos usagées de 4000 à 6000 $ et Pourquoi les primes d'assurance auto grimpent, grimpent, grimpent?

5. Demandez des rabais

Souvent, les consommateurs n’osent pas négocier des tarifs privilégiés et se contentent d’accepter ceux qu’on leur présente. Sachez que vous avez le droit de demander des rabais. Il est même conseillé, avant chaque renouvellement, de demander à sa compagnie d’assurance une réduction de sa prime. Si elle refuse, vous pourrez toujours aller voir ailleurs si on vous offre un meilleur tarif.

6. Assurez tous vos biens au même endroit

Assurer auprès de la même compagnie sa maison, son automobile ainsi que ses autres biens est généralement source d’économie, car pour les attirer, les compagnies offrent des réductions à ses plus fidèles clients.

7. Installez un système antivol

Parmi les systèmes qui offrent le plus de possibilités de réduction, mentionnons le marquage intensif des pièces du véhicule et le système de repérage.

>> À lire aussi: Pourquoi ne payez-vous pas la même prime que votre voisin qui a la même auto? et Quiz sur les mythes et réalités en assurance auto et habitation

8. Conduisez prudemment

Qu’il s’agisse d’assurance, de consommation d’essence ou du coût de votre permis de conduire, la meilleure façon de limiter les dépenses liées à l’utilisation de votre automobile reste de conduire prudemment. Plus vous accumulerez d’accidents et de réclamations, plus votre prime d’assurance sera élevée. Sans compter que, si vous avez des points d’inaptitude, vous paierez aussi votre permis de conduire plus cher. Si vous avez un trop mauvais dossier, des compagnies d’assurance pourraient même refuser d’assurer votre véhicule.

9. Ne payez pas pour des protections dont vous n'avez pas besoin

Les compagnies d’assurance vous proposeront de nombreuses protections complémentaires toutes plus alléchantes les unes que les autres: remplacement valeur à neuf, voiture de remplacement, protection pour véhicules loués à court ou long terme, franchise nulle – et même deux accidents responsables pardonnés c’est-à-dire qui n’affecteront pas votre dossier chez votre assureur! Attention: ne vous laissez pas persuader d’acheter une protection coûteuse qui ne vous serait pas forcément très utile. Ici comme toujours, analysez vos besoins le plus rationnellement possible et voyez quelles protections sont vraiment adaptées à votre situation.

10. Optez pour une franchise plus élevée

Plus les franchises sont élevées, moins la prime est chère (une franchise étant la somme qui reste à la charge de l’assuré dans le cas où survient un sinistre dont il est tenu responsable). Il peut donc être recommandé d’accepter des franchises importantes pour payer un peu moins chaque mois. Mais c’est un risque que vous devez évaluer sérieusement au moment de signer votre contrat d’assurance, car en cas de sinistre, vous devrez payer cette franchise, dont le montant peut atteindre les 1 000 $.

>> À lire aussi: Tous nos articles sur les assurances auto et Voici à quelles réductions vous pourriez avoir droit sur l'assurance auto (COVID-19)

Ce texte a initialement été publié dans notre guide pratique Dépenser moins écrit par Séverine Galus. Pour consulter la liste des guides que vous pouvez vous procurer, rendez-vous dans notre boutique.

 

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Nouvelle