Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

60 000 Nissan rappelées au Canada (modèles 2013-2014)

Par Frédéric Berg
60 000 Nissan rappelees au Canada

Un logiciel défaillant conduit Nissan à rappeler près d’un million de véhicules en Amérique du Nord, dont 60 000 au Canada.

Après Toyota et GM, c’est au tour du constructeur japonais Nissan de rappeler près d’un million de véhicules, essentiellement vendus aux États-Unis (989 701) et au Canada (60 000). Il s’agit d’un problème de logiciel de l’ordinateur de bord qui pourrait désactiver le coussin gonflable du passager avant. Les véhicules concernés sont les suivants:

  • Altima 2013-2014
  • Sentra 2013-2014
  • Leaf 2013-2014
  • Pathfinder 2013-2014
  • Infiniti JX35 2013
  • Infiniti Q50 2014
  • Infiniti Q60 2014
  • Nissan NV 200 (taxi) 2013

Nissan a fait l’annonce de ce rappel «volontaire» le 26 mars dernier. Dans une lettre en anglais adressée à l’Agence américaine de la sécurité routière (NHTSA), le constructeur japonais indique qu’il va «informer les concessionnaires le 11 avril 2014 et les propriétaires de véhicules à compter de la mi-avril 2014».

Les propriétaires contactés mi-avril

La procédure devrait être similaire au Canada, mais le site de Transports Canada n’en faisait pas encore mention le 27 mars. Dans un courriel, Nissan Canada nous confirme que les propriétaires canadiens seront contactés à la mi-avril, le temps, selon Nissan, «d’identifier tous les véhicules concernés et de spécifier aux concessionnaires les réparations à effectuer».

Le rappel touche donc la dernière version de la berline Nissan Altima, la Leaf – voiture électrique de la marque –, la compacte Sentra, le VUS Nissan Pathfinder et trois modèles de luxe Infiniti, la marque haut de gamme de Nissan: la Q50, la Q60 et le JX35, un VUS.

«Risque de blessure grave»

Dans ces véhicules, le logiciel d’activation des coussins gonflables «peut incorrectement juger que le siège passager est vide, alors qu’il est occupé par un adulte», écrit Nissan qui précise que ce logiciel baptisé occupant classification system (OCS) n’est installé que dans les modèles visés par le rappel.

En ne détectant pas la présence d’un adulte sur le siège passager, le coussin gonflable du passager avant pourrait ne pas se déployer en cas d’accident, ce qui pourrait accroître le risque de blessure grave, ajoute le constructeur automobile.

Deux accidents rapportés

Selon Nissan, deux accidents lui ont été rapportés, au cours desquels les coussins gonflables ne se sont pas déployés. Le constructeur japonais reconnaît également avoir reçu «plusieurs plaintes» de clients signalant que le voyant de leur coussin gonflable ne se serait pas allumé.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par GILLES POIRIER
    19 Septembre 2014

    Moi mon problème est que la lumière m'indique continuellement que les coussins son désactivés et souvent le voyant de la ceinture du passager m'indique que le passager n'est pas attaché même si je suis seul dans ma Santra. Ça fait trois fois que je fais réparé et ça reviens toujours. J'espère que le rappel va régler le problème

     1
  • Par GILBERT SAUVÉ
    28 Mars 2014

    J'ai eu une Nissan Altima 2008 dont le voyant lumineux du coussin gonflable-passager s'allumait à l'occasion pour indiquer qu'il était désactivé (Nissan aurait dit qu'un voyant allumé c'est correct? c'était le contraire dans le modèle 2008).
    J'ai eu beau le montrer au concessionnaire (fallait qu'il soit allumé avec un adulte assis -- pas une mince tache pour un trouble intermittant) il n'ont fait qu'une vérification pour me dire que l'ordinateur disait que tout était normal. Il n'on jamais donner suite - il aurait fallu que j'aille encore une fois le leur montrer. Donc ce trouble existe depuis longtemps.