Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Fuite de données de Desjardins: 1 000 $ pour les victimes de vol d’identité

Par Stéphanie Perron et Catherine Crépeau
desjardins Infra-Blue/Shuttersock.com

La Cour supérieure a approuvé l’entente à l’amiable survenue avec Desjardins dans le cadre d’une action collective déposée après la gigantesque fuite de données personnelles de 2019. Le règlement prévoit notamment 1 000 $ pour les personnes dont on a volé l’identité.

L’entente prévoit le paiement d’un montant total de plus de 200 millions de dollars sous forme de paiements individuels aux quelque 9,7 millions de membres des caisses Desjardins qui auraient été touchées par le vol de données.

Selon le jugement de la Cour supérieure, l’opération d’indemnisation débutera le 21 juillet et les premiers versements devraient se faire au printemps 2023.

Les membres devraient recevoir un avis explicatif par l’entremise d’Accès D, puis par lettre. Une publication dans les journaux suivra. Le tout sur une période de 13 semaines afin d’éviter d’engorger le système de réclamation.

Après cette période, les membres auront six mois pour faire une réclamation et les paiements devraient être versés dans les six mois. En cas de vol d’identité, les membres auront trois ans pour réclamer.

C’est la compagnie RicePoint qui agira comme administrateur des réclamations, aux frais de Desjardins.

Des formulaires de réclamation pourront être remplis en ligne.

Êtes-vous visé par l’entente?

L’entente vise tous ceux qui sont concernés par la fuite de données personnelles. Le 20 juin 2019, Desjardins annonçait qu’un ex-employé avait volé les renseignements personnels et confidentiels de 2,7 millions de ses membres et clients:

• Les membres et les anciens membres de Desjardins;

• Les détenteurs et les anciens détenteurs d’une carte de crédit Desjardins;

• Les détenteurs et les anciens détenteurs d’un produit de financement aux points de vente de Desjardins;

• Toute autre personne ayant reçu une communication visant à l’informer de la situation.

Ces personnes pourront réclamer des montants liés à la perte de temps engendrée par la fuite de données, basés sur un tarif de 18 $ l’heure, jusqu’à un maximum de 90 $ ou jusqu’à 1 000 $ en cas de vol d’identité survenu après le 1er janvier 2017.

L’entente comprend par ailleurs le prolongement des mesures de protection de dossier de crédit assurées par la firme Equifax. Ces mesures avaient été mises en place peu après la divulgation de la fuite.

Le jugement indique que 458 membres des caisses Desjardins ont préféré s’exclure de l’entente afin de préserver notamment leur droit de poursuivre Desjardins en cas de problème à l’avenir.

Le juge a accordé 8,5 millions de dollars en frais d’honoraires aux cabinets d’avocats Siskinds Desmeules et Kugler Kandestin qui ont organisé l’action collective.

Pour toute question concernant l’entente de règlement, pour consulter une copie de celle-ci ou pour recevoir un rappel lorsqu’il sera temps de déposer une réclamation, vous pouvez visiter le site web mis en place par RicePoint. Vous pouvez aussi obtenir plus d’information sur l’entente de règlement en téléphonant au 1 888 886-7164.

>> À lire aussi: Comment protéger vos données personnelles et Comparatif de 5 services pour gérer vos mots de passe

 

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.