Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Guide d’achat : comment choisir un matelas de camping

Par Marie-Eve Shaffer
matelas-camping

Il existe une panoplie d’options pour dormir à la belle étoile : matelas gonflables, autogonflables ou en mousse. Voici des conseils qui vous permettront de trouver celui de vos rêves – que vous soyez du type « douillet » ou plutôt endurci –, pour le camping sauvage ou automobile.

Les matelas gonflés à l’air
Les matelas faits de mousse
L’isolation et la valeur R
Un matelas confortable : entre épaisseur, taille et chaleur
Réduisez les dimensions et le poids du matelas pour voyager léger!
Ce qu’il faut savoir sur les matelas doubles
Gonfler un matelas avec la bouche peut-il entraîner la formation de moisissures?

Après avoir été confinés au printemps 2020, les Québécois ont opté en grand nombre pour un retour à la nature pendant leurs vacances estivales. Certains ont peut-être même découvert (ou redécouvert!) les joies du camping.

C’est votre cas? Pour bien profiter de votre séjour, vous devez disposer de l’équipement approprié, dont un « lit » sur lequel dormir à poings fermés. « Le matelas de sol, c’est une question de goût », insiste Mélany Gagnon, campeuse et propriétaire de la boutique en ligne OMG Camping, qui en a essayé plusieurs.

Vous le voudrez non seulement confortable – une question somme toute bien personnelle –, mais aussi en mesure de vous garder au chaud pendant les nuits fraîches, surtout si vous planifiez étirer le plaisir jusqu’à l’automne. De plus, votre matelas doit convenir au type de camping que vous pratiquez, que ce dernier soit de luxe ou minimaliste.

Pour vous aider à choisir un matelas, nous avons interrogé des experts, en plus d’examiner les produits offerts dans les sites web de différents magasins à grande surface et certains commerces plus spécialisés. Au moment de notre recherche, au mois de juillet 2020, les prix variaient de moins de 20 $ à plus de 400 $.

Vous faites du camping non loin de votre voiture? Nul besoin de dépenser des centaines de dollars pour vous procurer un matelas à la fois pratique et confortable : un modèle gonflable ou autogonflable saura vous satisfaire.

Si vous en cherchez un qui soit plus léger et plus compact tout en étant isolant, vous devrez investir davantage ou faire un compromis sur votre confort en optant pour un tapis de sol fait de mousse à alvéoles fermées.

Les matelas gonflés à l’air

Les matelas pneumatiques sont très prisés des amateurs de camping, car ils sont confortables et abordables. Un modèle de format simple peut coûter de 20 à 100 $ environ dans les magasins à grande surface et certains commerces spécialisés. Il suffit de gonfler ces matelas à l’aide d’une pompe manuelle ou électrique (parfois incluse, mais pas toujours). L’épaisseur de certains produits peut atteindre jusqu’à 45 cm.

outbound - Matelas pneumatique floqué de la marque Outbound. Vendu 18 $ au Canadian Tire.

Le hic, c’est que de tels matelas sont plutôt lourds et parfois encombrants, en plus de ne pas être isolants. Ils ne sont donc pas appropriés par temps frais.

Si vous souhaitez allonger votre saison de camping, il existe des matelas gonflables isolants, dans lesquels est insérée une feuille d’aluminium ou une couche faite de duvet ou de microfibres synthétiques. Ces matelas se vendent plus cher que les premiers : leur prix varie de 80 à plus de 400 $.

big-agnes - Air Core Ultra, un matelas gonflable isolant de la marque Big Agnes. Vendu 145 $ au MEC (format régulier).

De tels produits isolants se révèlent aussi plus légers et plus compacts que les matelas pneumatiques, car ils sont conçus pour ceux qui aiment l’aventure. Ils se remplissent d’air à l’aide d’une pompe intégrée dans le matelas ou d’un sac-pompe, ou encore en soufflant avec la bouche.

Vous avez tendance à bouger en dormant? Essayez le matelas (ou un modèle de démonstration) qui vous intéresse avant de passer à la caisse, car certains isolants à l’intérieur sont bruyants au moindre mouvement.

Les matelas faits de mousse

Si la simple idée de gonfler un matelas fait naître de l’impatience chez vous, tournez-vous vers les modèles autogonflables. En ouvrant la valve, vous verrez la mousse à alvéoles ouvertes qui se trouve à l’intérieur du matelas gagner du volume en quelques minutes seulement.

sea-to-summit - Matelas de sol autogonflable Camp Mat SI de la marque Sea to Summit. Vendu 90 $ au Sports Experts/Atmosphère.

« Ils se gonflent seuls à 80 %, précise Pastel Bourget, superviseur du département de plein air du magasin Latulippe, à Québec. Le reste, il faut le souffler avec la bouche. » Ces matelas ont l’avantage d’être isolants et d’offrir un confort appréciable. À format comparable, ils sont toutefois plus lourds et moins compacts que les matelas gonflables isolants. Leur prix oscille entre 50 et plus de 300 $.

Enfin, il y a l’option offrant un confort spartiate : les tapis fabriqués à partir de mousse à alvéoles fermées, lesquels sont très minces, très fermes et donc inconfortables pour le commun des mortels. Toutefois, ils sont aussi très abordables : certains se détaillent à moins de 20 $.

chinook - Matelas en mousse Airolite de la marque Chinook. Vendu 25 $ chez Latulippe.

Ces tapis de sol sont légers, mais ils risquent de s’avérer encombrants pour ceux qui veulent minimiser le volume de leur équipement. Ils peuvent cependant se rouler ou se plier comme un accordéon et s’accrocher à un sac à dos.

L’isolation et la valeur R

Vous remarquerez qu’une valeur R est attribuée à certains matelas. Celle-ci représente la résistance thermique de leurs matériaux. Sur une échelle de 1 à 10, elle indique si votre modèle convient aux nuits d’été (1-2), à celles du printemps et de l’automne (3-4) ou même à celles d’hiver (4,5 et plus).

Notez que la valeur R est calculée différemment d’un fabricant à l’autre. Selon Pastel Bourget, seuls certains petits fabricants se risquent toutefois à la surévaluer. À son avis, les marques réputées n’ont pas intérêt à exagérer la valeur R de leurs produits.

Un matelas confortable : entre épaisseur, taille et chaleur

Pour ce spécialiste, l’épaisseur du matelas a un lien direct avec le confort que procure cet objet. « Si vous faites un compromis sur l’épaisseur, vous faites un compromis sur le confort », fait-il remarquer. S’il s’agit de votre premier critère, ou alors si vous avez une condition physique qui exige un matelas très confortable, recherchez une épaisseur d’environ 10 cm ou plus, recommande Pastel Bourget.

Outre la hauteur de votre matelas, il faut aussi considérer la qualité du soutien et vos goûts personnels. Si l’espace qu’il occupe dans vos bagages a peu d’importance, optez pour un matelas autogonflable, question d’avoir un meilleur appui ; la mousse épousera mieux votre corps, en plus d’apporter un certain degré d’isolation pour vous tenir au chaud.

therm-a-rest - Le matelas autogonflable LuxuryMap de la marque Therm-a-Rest, conçu pour le confort avec une épaisseur de 7,6 cm, est assez encombrant. Vendu 90 à 155 $ au Sail.

Toutefois, si vous appréciez le confort d’un matelas pneumatique (ferme ou plus mou, selon vos préférences), ajoutez un tapis de mousse à alvéoles fermées juste en dessous pour conserver votre chaleur ; en outre, cela vous permettra de limiter vos dépenses.

Par ailleurs, si votre gabarit impose une surface plus grande pour un sommeil plus confortable, sachez qu’il existe des matelas plus longs (jusqu’à 196 cm) et plus larges (jusqu’à 76 cm).

Réduisez les dimensions et le poids du matelas pour voyager léger!

Si vous calculez chaque gramme d’équipement qui se trouve dans votre sac à dos, considérez les matelas gonflables isolants ou autogonflables qui épousent la silhouette du corps humain : ils sont plus étroits à la hauteur de la tête et des pieds.

Certains matelas gonflables pèsent moins de 500 g. C’est le cas du NeoAir UberLite WV de Therm-a-Rest (170 à 340 g, selon le format). Du côté des modèles autogonflables, le poids est rarement inférieur à 600 g.

therm-a-rest-2 - Le matelas gonflable NeoAir UberLite WV de la marque Therm-a-Rest est conçu pour la randonnée estivale avec un poids plume de 170 à 340 g, selon le format. Vendu 205 à 295 $ au MEC.

Notez que ces matelas compacts et légers sont plus chers que les autres. Si votre budget est limité, choisissez un tapis de mousse à alvéoles fermées. Vous devrez toutefois faire un compromis sur le confort, surtout si vous aimez un lit moelleux!

Ce qu’il faut savoir sur les matelas doubles

Vous préférez dormir sur un matelas gonflable double avec votre tendre moitié, mais vous craignez les remous? Vérifiez si votre modèle est muni d’une structure à l’intérieur qui rattache le haut du matelas au bas ; il aura ainsi une plus grande stabilité en cas de mouvement. Des modèles gonflables isolants ou non isolants en sont dotés.

Sinon, les quelques matelas doubles autogonflables qui existent, comme le Base-Rest du fabricant Woods, sont réputés stables.

woods - Matelas autogonflable double Base-Rest de la marque Woods. Vendu 80 $ au Canadian Tire.

Cependant, les matelas doubles de format compact se font plutôt rares, mentionne Pastel Bourget, superviseur du département de plein air du magasin Latulippe. Pour les couples qui veulent dormir en cuillère après une longue randonnée, il conseille plutôt d’utiliser deux matelas simples ; certains sont dotés d’attaches leur permettant de demeurer en place toute la nuit. « Quand vous ne serez pas avec votre partenaire, vous ne traînerez pas un gros matelas », compare-t-il.

Gonfler un matelas avec la bouche peut-il entraîner la formation de moisissures?

Ce n’est pas un mythe : en soufflant avec votre bouche, vous poussez de l’humidité à l’intérieur du matelas. Ajoutez-y du pollen, de la poussière ou des cellules de peau et le tout deviendra un terreau parfait pour la formation de moisissures, explique Christian L. Jacob, président de l’Association des microbiologistes du Québec.

Lui-même campeur, il n’a toutefois jamais vu de telles moisissures ; même chose pour Pastel Bourget. Bref, rien de majeur à signaler, selon les experts, ni pour le matériel ni pour la santé. En effet, « on ne dégonfle pas le matelas avec la bouche, souligne Christian L. Jacob. Si c’était le cas, ce serait un problème parce qu’on respirerait des quantités importantes de spores de moisissures. »

N’empêche, pour prévenir la formation de moisissures, le microbiologiste recommande de sortir tout l’air de votre matelas et de ranger ce dernier après en avoir retiré le bouchon ou avoir laissé la valve ouverte. L’idéal consiste à entreposer le matelas étendu ou suspendu, sans le compacter dans votre sac de transport, pour limiter la présence d’humidité à l’intérieur.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.