Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Comment choisir un disque dur externe

Par Guillaume Dayan et Frédéric Perron
disque-dur-externe Proxima Studio/Shutterstock.com

Pour sauvegarder vos données, rien de tel qu’un disque dur externe. Voici les caractéristiques à considérer pour le choisir : capacité de stockage, type (SSD ou mécanique), connectivité, etc.

Votre ordinateur renferme sans doute de grandes quantités de fichiers précieux pour vous, tels que des documents importants, de la musique, des photos et des vidéos. Or, en cas de bris du disque dur de votre appareil, vous pourriez tout perdre. Il vaut donc mieux faire régulièrement une copie de sauvegarde de vos données sur un disque dur externe, et si possible, une autre copie dans un service infonuagique comme Backblaze ou IDrive.

Voici donc les principaux critères à considérer pour magasiner un disque dur externe.

Portable ou pour la maison ?

La première question à vous poser : vous déplacerez-vous souvent avec le disque dur externe? Si c’est le cas, il vaut mieux opter pour un modèle portatif − par définition plus petit qu’un modèle de bureau − que vous brancherez à votre ordinateur avec un seul câble. Ce dernier servira à la fois au transfert de données et à l’alimentation électrique du disque dur.

Si vous prévoyez utiliser le disque dur externe surtout à la maison, optez plutôt pour un modèle de bureau. Il sera un peu plus volumineux et lourd, mais sa vitesse de transfert et sa capacité de stockage devraient être plus grandes. En plus d’un câble pour le transfert de données, il sera muni d’un câble d’alimentation électrique à brancher dans le mur.

Quelle capacité de stockage?

Les capacités de stockage les plus courantes sont de 1 à 5 téraoctets (To), ce qui devrait convenir à la majorité des gens. Selon le service de stockage en ligne Dropbox, 1 To équivaut à 250 000 photos prises avec un appareil 12 Mpix, 250 films ou 500 heures de vidéos HD.

Prévoyez débourser autour de 80 $ pour un modèle de 2 To et environ 140 $ pour un modèle de 5 To.  

Mécanique ou électronique ?

Les disques durs électroniques – les SSD (solid state drive) – enregistrent les données sur de la mémoire flash. Ces appareils sans pièces mobiles sont moins fragiles que les modèles mécaniques traditionnels. Peu gourmands en énergie, parfaitement silencieux et très rapides, les SSD sont aussi plus chers. Pour une capacité de 1 To, vous devrez payer environ 150 $. Si vous prévoyez simplement faire des copies de sauvegarde de vos fichiers, un disque dur mécanique devrait toutefois faire l’affaire.

Tous compatibles ?

Certains disques durs sont préformatés pour Mac, d’autres pour PC (Windows). Il n’y a aucune différence matérielle entre les deux. En optant pour un disque dur adapté à votre système d’exploitation, vous n’aurez pas à le reformater. Si cette opération s’avère tout de même nécessaire, effectuez d’abord une copie des logiciels fournis par le fabricant (le plus souvent destinés à la sauvegarde et au cryptage des données), de manière à pouvoir les réinstaller au besoin.

Connectivité

Voici les deux types de connexions les plus fréquentes sur les disques durs externes. À noter qu’elles sont souvent regroupées dans un seul port de format USB-C sur le disque.

USB 3.0

Ce port, dix fois plus rapide que son prédécesseur, peut transférer jusqu’à 625 mégaoctets par seconde (Mo/s). Il se raccorde sans problème aux ports USB 2.0, mais la vitesse de transfert retombe alors à 60 Mo/s.

Thunderbolt 3

Surtout présent sur les ordinateurs Apple, ce port peut atteindre des vitesses allant jusqu’à 5 gigaoctets par seconde (5 Go/s). 

Prévenir les bris

 

Les disques durs externes peuvent parfois se révéler plus fragiles qu’ils ne le paraissent. Voici deux règles de base pour éviter les bris :

 

• Ne jamais débrancher puis rebrancher immédiatement un disque dur. Il faut toujours laisser le temps aux têtes de lecture de s’immobiliser.

 

• Poser le disque à plat, et placer le câble derrière l’ordinateur plutôt que devant. Vous réduirez ainsi le risque de l’accrocher ou de le faire tomber.

 

Par ailleurs, vérifiez la durée de la garantie offerte par le fabricant. Elle varie habituellement de un à trois ans, selon les modèles. Évidemment, pas question de vous reposer sur elle en cas de chute accidentelle du disque dur. Par contre, si une panne survenait, il vous sera toujours possible d’invoquer cette garantie pour obtenir la réparation ou le remplacement de l’appareil.

>> À lire aussi : Nos recommandations d’ordinateurs portables, notre test d’imprimantes et Comment choisir un moniteur d’ordinateur pour le télétravail

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par Jacques Pichat
    09 Août 2022

    J'ai un ordinateur portable muni d'un lecteur de carte SD, et j'utilise cette carte comme espace de stockage de dossier. Sa capacité convient à mes besoins, mais je me demande si mes documents seraient protégés en cas de bris du disque dur de l'ordinateur.
    Jacques P.

    journalist
    Par Catherine Crépeau de Protégez-Vous
    22 Août 2022

    Bonjour,
    Une carte SD peut convenir comme copie de sauvegarde de vos fichiers, à condition bien sûr qu’une copie de ces fichiers se trouvent également sur votre ordinateur, et idéalement aussi dans un service de stockage en ligne comme Dropbox, OneDrive ou Google Drive.