Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

VPH : vacciner ou non?

Par Sarah R. Champagne
Photos: Shutterstock.com, Réjean Poudrette, Louise Leblanc

Au Québec, 10 ans de vaccins contre le virus du papillome humain (VPH) n’ont pas effacé les doutes quant à sa sécurité et à son utilité à protéger les femmes contre le cancer du col de l’utérus. Tour d’horizon des études scientifiques et des critiques envers les vaccins Gardasil, Gardasil 9 et Cervarix.

Comme de nombreux parents, Christine Thérien a froncé les sourcils devant le formulaire de consentement qu’elle devait signer pour que sa fille de neuf ans se fasse vacciner contre le virus du papillome humain (VPH). Son enfant lui paraissait un peu jeune pour recevoir une telle protection. Mais craignant d’avoir des remords si sa fille développait un jour le cancer du col de l’utérus, elle a finalement consenti au vaccin.D’autres parents
Accédez à cet article gratuitement. Il suffit de vous inscrire à nos infolettres.
N'ayez plus aucune limite

Pour lire cet article et obtenir un accès illimité à tout le site ...

à partir de 3,75 $*
Bénéficiez de lecture supplémentaire

Il vous suffit de vous inscrire à nos infolettres.

Lire l'article
Test
14 crèmes solaires testées

Vous hésitez entre une crème solaire à écran chimique et une autre à écran physique, aussi appelée «crème solaire minérale»? Pour vous aider à choisir la meilleure lotion, nous avons testé 14 crèmes solaires à écran chimique de marques telles Equate, Coppertone et Banana Boat ainsi que 2 crèmes solaires à écran physique fabriquées par les entreprises québécoises Zorah et Attitude.

Lire l'article
Test
Seltzers : 29 produits évalués

Nos experts ont goûté à l’aveugle 29 seltzers, des eaux pétillantes alcoolisées aux saveurs fruitées, dont ceux de marque Bud Light, Coors, Noroi, Oshlag, Smirnoff, White Claw et plusieurs autres. Pour trouver les meilleures boissons à siroter sur votre terrasse cet été, voyez les résultats de notre test.

Lire l'article
Comment choisir un antimoustiques pour le corps?

Vous désirez barrer efficacement le chemin aux moustiques et aux tiques cet été. Or, quel répulsif choisir pour éviter les piqûres? DEET, icaridine, huile d’eucalyptus citronné, huile de soya, citronnelle, huiles essentielles, vêtements imprégnés de perméthrine : les produits sont nombreux, mais pas tous aussi efficaces les uns que les autres!

Lire l'article
Comment soulager les piqûres d’insectes et de moustiques

Si la plupart des piqûres et des morsures de moustiques sont bénignes, d’autres peuvent occasionner des démangeaisons, des douleurs ou des réactions cutanées. Pour les soulager, devriez-vous opter pour la glace, l’hydrocortisone, la calamine, la pramoxine ou la cétirizine? Tour d’horizon des ingrédients à privilégier.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par MICHELE BOISCLAIR
    26 Août 2018

    Ce sujet revient régulièrement, et je me questionne toujours de l’indépendance des personnes qui en font la promotion..... je suis une grand-maman, ex infirmière qui croit en la prévention, mais pas seulement par la vaccination, mais par de bonnes habitudes de vie, de l’éducation sexuelle, et du respect des un et des autres ..... je ne ferais pas vacciner ma fille ni ma petite fille.... quand on laisse entendre que l’âge de 9 ans est celle qui donne le plus de résultat quant à son inocuité, je pense plus tôt que c,est que la dose à donner sera moins grande donc moins dispendieuse... et combien d’années après doit on faire le rappel? Je penche plus sur la réaction de la Dr Genevieve Rail, qui pose selon moi la bonne question sur la non nécessité de vacciner des enfants en bonne santé etc...pourquoi ne pas investir dans la réelle prévention comme l’éducation, de vraies mesures contre la pollution, etc....Il ne faut pas oublier que pour les adolescentes cela procure une fausse sécurité quant aux ITS (infections transmises sexuellement) et nous savons très bien que le condom donne de bons résultats et qu’il faut que les jeunes actifs sexuellement le porte!!! Demandons à nos politiciens de cesser de se cacher sous une fausse prévention en ne parlant que de vaccins.....

     20
    Par JACINTHE DANEAU
    14 Février 2019

    Le condom ne protège pas complètement contre ce type d'infection. Étant donné que c'est l'ITS la plus répandue actuellement, je trouve le vaccin pertinent.

     2