Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

La disposition des cendres : inhumées dans un cimetière ou déposées dans un columbarium

Article d'un partenaire de Protégez-Vous

Par Fédération des coopératives funéraires du Québec Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 29 Avril 2022 123RF

136660641_web 123RF

Plusieurs options s’offrent pour la disposition des cendres des défunts. Connaître les répercussions de vos choix permet de mieux identifier ce qui correspond à vos besoins.

Au moment des funérailles, de plus en plus de gens optent pour la crémation comme mode de disposition du corps. Il est bon de savoir que la crémation amène à se préoccuper de ce qu’il adviendra des cendres.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous : les déposer dans un columbarium, les disperser dans la nature, les mettre en terre sur un terrain privé, les apporter à son domicile ou en répartir une petite quantité dans des reliquaires (petites urnes) afin que les membres de la famille immédiate puissent les conserver près d’eux.

Quelle que soit votre décision, le fait de connaître les répercussions de vos choix permet de mieux identifier ce qui correspond à vos besoins.

Ce texte se concentre sur la disposition des cendres au cimetière ou dans un columbarium.

Un espace collectif

Quand un décès survient, en plus des proches endeuillés, c’est toute une communauté qui est touchée. Bien que les visites au cimetière soient moins courantes qu’auparavant, cette pratique permet d’honorer nos disparus dans un endroit qui leur est réservé. Le cimetière, en tant qu’espace collectif, rappelle l’importance de séparer les morts des vivants.

Les columbariums, quant à eux, sont composés d’habitacles où sont déposées des urnes cinéraires ainsi que des photos. Il est possible d’y ajouter des objets personnels, mais il vous faudra vérifier au préalable, car certains endroits ne le permettent pas.

Les columbariums sont situés dans un cimetière ou dans un espace intérieur de l’entreprise funéraire réservé à cet effet. Dans un cas comme dans l’autre, ils offrent un espace de recueillement près des cendres du défunt, et expriment le même souci de respect et de dignité.

Soulignons toutefois que dans un cas comme dans l’autre, l’accès peut être limité par la distance, l’accessibilité des lieux ainsi que les heures d’ouverture. Renseignez-vous sur les modalités ainsi que sur la durée du contrat.

Le prochain texte abordera la question de la dispersion des cendres dans la nature.

Différents outils sont disponibles sur notre centre de documentation.