Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Rupture entre Google et Huawei: quelles conséquences pour vous?

Par Mise en ligne : 06 juin 2019

Shutterstock.com

Shutterstock.com

Les applications de Google ne disparaîtront pas subitement de votre téléphone Huawei. Mais, comme prochain cellulaire, il vaudra peut-être mieux choisir une autre marque.

Le 15 mai dernier, le président américain Donald Trump a signé un décret interdisant les échanges technologiques entre les entreprises américaines et certaines compagnies étrangères, dont le fabricant chinois Huawei, pour des questions de sécurité nationale.

Or, l’entreprise américaine Google permet à Huawei d’installer sur ses téléphones le système d’exploitation Android, le magasin d’applications Google Play ainsi que plusieurs applications comme Gmail et Google Maps. À partir du 20 août 2019, Google ne pourra plus accorder de licences d’utilisation d’Android et de ses applications à Huawei. En voici les conséquences.

Si vous avez déjà un téléphone Huawei

Selon Google et Huawei, vous pourrez continuer d’utiliser votre téléphone avec Android, le magasin Google Play ainsi que toutes les applications de Google, y compris après le 20 août prochain. Vous continuerez également de recevoir les mises à jour de sécurité du système d’exploitation et de vos applications.

>> À lire aussi: notre test de 88 téléphones intelligents

Si vous comptez acheter un téléphone Huawei

Les téléphones Huawei vendus avant le 20 août prochain devraient toujours être équipés d’Android, du magasin Google Play et des applications de Google. Ceux-ci continueront d’être mis à jour normalement par la suite.

Par contre, si vous achetez votre téléphone Huawei le 20 août ou plus tard, sa configuration sera plus incertaine. L’appareil sera sans doute vendu avec un système d’exploitation basé sur l’Android Open Source Project, le cœur d’Android développé en code source ouvert, très proche de ce qu’on trouve sur les téléphones Pixel de Google.

Le téléphone pourrait intégrer un magasin d’applications propre à Huawei, qui serait sans doute moins riche en applis que Google Play. Et les acheteurs de nouveaux téléphones Huawei devront dire adieu à des applications populaires telles que Gmail, Google Maps et YouTube.

D’ici à ce qu’on en sache plus sur le système d’exploitation et le magasin d’applications qui équiperont les futurs téléphones Huawei, mieux vaut sans doute vous tourner vers un autre fabricant, surtout si vous êtes un adepte des applications et services de Google.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Nouvelle