Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Non, votre montre n’est pas cancérigène

Par Rémi Leroux Mise en ligne : 22 août 2019 Garmin Forerunner 35

0075-00-Garmin-Forerunner-35-Traceur-activite-Angle_OADA_2048x1528 Garmin Forerunner 35

Une lectrice nous demande pourquoi l’avertissement suivant apparaît sur la boîte de la montre Garmin Forerunner 35 qu’elle vient de se procurer: «Peut engendrer le cancer et avoir des effets nocifs sur la reproduction».

Inquiète, elle cherche à savoir s’il y a un réel danger à porter cette montre d’entraînement.

Comme de très nombreux produits, sa montre est vendue en Californie. Or, toutes les entreprises qui commercialisent des biens de consommation dans cet État américain doivent répondre aux exigences de la Proposition 65, une loi dont le nom officiel est Safe Drinking Water and Toxic Enforcement Act of 1986.

La Proposition 65 vise à protéger les sources d’eau potable de l’État de Californie de la contamination par des produits chimiques «pouvant causer le cancer, des anomalies congénitales ou d’autres facteurs liés à la reproduction», indique le gouvernement californien.

>> À lire aussi: Des colorants indésirables dans les emballages alimentaires

Près de 900 substances sont recensées: des additifs ou des ingrédients utilisés dans les pesticides, les produits ménagers courants, les aliments, les médicaments, les colorants ou encore les solvants.

Cette loi oblige les entreprises à informer les Californiens de l’exposition à ces produits, sauf s’il est prouvé que les concentrations sont si faibles qu’elles ne présentent «aucun risque significatif» pour la santé.

Garmin explique sur son site internet que presque tous les produits électroniques contiennent une ou plusieurs des matières chimiques répertoriées dans la Proposition 65.

Mais rassurez-vous: «Un avertissement relatif à la Proposition 65 ne signifie pas nécessairement qu’un produit enfreint les normes ou les exigences en matière de sécurité des produits», précise Jimmy Nguyen, du bureau californien d’évaluation des risques pour la santé liés à l’environnement. 

Pour en savoir plus, visitez le site qui explique en détail cette loi (en anglais).

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Nouvelle