Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

iPad Pro contre Surface Pro 4

Par Frédéric Perron
iPad Pro contre Surface Pro 4

Apple et Microsoft proposent chacun un hybride tablette-portable de grande qualité. Comment choisir entre les deux ?

Avec ses appareils Surface et Surface Pro, Microsoft a propulsé les hybrides tablettes-portables sur le devant de la scène. D’abord tablettes, ces appareils peuvent être couplés à un clavier pour se transformer en portables.

La Surface Pro 4, le modèle le plus abouti de la série, a été lancée en octobre 2015. Avec l’iPad Pro, dévoilé un mois plus tard, Apple s’attaque également à ce marché.

>> À lire aussi: notre test de 60 tablettes

Écrans

Les caractéristiques de la Surface Pro 4 et de l’iPad Pro sont très semblables. Les deux appareils ont de superbes écrans offrant une excellente résolution. Avec une diagonale de plus de 12 po, ils sont assez grands pour afficher deux applications côte à côte, par exemple Word et un navigateur Web.

Dimensions et poids

Les dimensions et le poids des deux concurrents sont aussi très similaires. La Surface Pro 4 est un peu plus épaisse et un peu plus lourde que l’iPad Pro, mais elle intègre un lecteur de carte microSD et un port USB 3.0 plein format, tous deux absents de l’iPad Pro.

Claviers et stylets

Pour transformer les tablettes en véritables portables, vous devez acheter un clavier (229 $ pour l’iPad Pro et 170 $ pour la Surface Pro 4), qui sert aussi à protéger l’écran. En plus de coûter moins cher, celui de Microsoft offre un angle ajustable et un pavé tactile, deux caractéristiques absentes du clavier d’Apple. Ses touches, qui s’enfoncent plus profondément, sont également plus agréables à utiliser.

Les deux appareils sont compatibles avec des stylets, ce qui peut être utile si vous faites du dessin, par exemple. L’outil est inclus avec la Surface Pro 4, mais vendu séparément (129 $) dans le cas de l’iPad Pro. Le stylet de Microsoft tient mieux en main, mais il est doté de piles qu’il faut remplacer, alors que celui d’Apple se recharge à même la tablette.

Autonomie

La pile de l’iPad Pro offre 11 heures de lecture vidéo en continu ou huit heures de navigation Web, alors que celle de la Surface Pro 4 fournit huit heures ou six heures et demie pour les mêmes activités.

Conclusion

Lors de nos tests de tablettes, l’iPad Pro a obtenu une note globale de 78 %, contre 74 % pour sa concurrente, une différence somme toute mineure.

Les deux appareils étant très semblables, vous devrez avant tout choisir entre deux plateformes : iOS 9 dans le cas de l’iPad Pro, et Windows 10 dans le cas de la Surface Pro 4.

Windows 10 étant le même système d’exploitation qu’on trouve sur les ordinateurs, vous pouvez y installer une foule de logiciels, y compris les versions complètes de Microsoft Office et de Photoshop. De son côté, iOS 9 a été spécialement conçu pour les téléphones intelligents et les tablettes. Vous y trouverez des versions simplifiées de logiciels comme Microsoft Office et Photoshop, mais aussi d’excellents contenus multimédias, notamment des magazines, très agréables à consulter sur une tablette de 12,9 po.

Bref, l’iPad Pro demeure plus proche d’une tablette axée sur le divertissement, alors que la Surface Pro 4 ressemble plus à un ordinateur axé sur la productivité. Cette dernière offre d’ailleurs un meilleur clavier, une plus grande connectivité (entrée pour carte microSD et port USB 3.0) et des capacités de stockage plus élevées.

 iPad ProSurface Pro 4
Système d’exploitationiOS 9Windows 10
Taille  de l’écran 12,9 po12,3 po
Résolution (pixels)2048 x 2732 (264 ppi)1824 x 2736 (267 ppi)
Dimensions (mm)305 x 220 x 7292 x 201 x 8,6
Poids738 g792 g
ProcesseurApple A9XIntel Core m3, i5 ou i7
Mémoire vive4 Go4 à 16 Go
Stockage32 ou 128 Go128 Go à 1 To
Lecteur de  carte microSD nonoui
Port USB 3.0nonoui
Caméra arrière8 Mpx8 Mpx
Caméra avant1,2 Mpx5 Mpx
Prix version Wi-Fi1 049 $ (32 Go) ou 1 249 $ (128 Go)à partir de 1 179 $ (128 Go)
Prix version Wi-Fi et cellulaire1 429 $ (128 Go)s.o.
Lire l'article
Impôts 2020 : Québec accorde un délai, mais pas Ottawa

Revenu Québec vous accorde un mois de plus pour produire sans pénalité votre déclaration de revenus pour 2020. Une clémence qui n’a pas d’écho à l’Agence du revenu du Canada (ARC), qui imposera des pénalités pour les déclarations de revenus livrées après le 30 avril 2021.

Lire l'article
Comment limiter l’usage de vos données Facebook

Ce n’est plus un secret pour personne, les données personnelles sont une denrée recherchée. Les Facebook et Google de ce monde en ont fait leur empire. Pour eux, l’équation est simple : plus ils en savent sur vous, mieux c’est. Comment vous protéger? La réponse est double: limiter l’information partagée et limiter l’accès à cette information.

Lire l'article
Sans fil : le CRTC favorise la concurrence dans certaines régions

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) autorise certains fournisseurs régionaux à accéder aux réseaux sans fil mobiles de Bell Mobilité, Rogers, Telus et SaskTel afin d’offrir plus de choix et de meilleurs prix aux consommateurs.

Lire l'article
Vols annulés pendant la pandémie : les clients d’Air Canada seront remboursés sur demande

Après avoir reçu une aide financière d’Ottawa, Air Canada a annoncé qu’elle rembourserait tous ses clients qui n’ont pas pu s’envoler comme prévu depuis le 1er février 2020 et qui n’ont pas obtenu un remboursement. Mais ce sera à eux de faire les démarches et ils devront faire vite puisque l’offre prend fin le 12 juin.