Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Comment utiliser les cartes Google Maps en mode hors ligne

Par Rémi Leroux
cartes-google-maps-hors-ligne

Pour économiser des données et des frais d’itinérance, téléchargez des cartes Google avant votre départ en vacances. Vous pourrez les consulter hors connexion en chemin.

En vacances à l’étranger, vous recherchez un itinéraire sur votre téléphone. Mauvaise idée, car les données de navigation coûtent cher en frais d’itinérance. Par exemple : si vous voyagez au Mexique, chaque Mo de données utilisé coûte 5 $ avec Koodo. Envoyez une image de 2 Mo et votre opérateur vous facturera 10 $ supplémentaires !Pour les voyageurs insouciants, il existe une solution pourtant très simple : avec l’application Google Maps, vous pouvez télécharger des cartes lorsque vous êtes connecté à un réseau Wi-Fi et les consulter hors connexion par la suite, sans avoir à débourser un sou.

Comment ça marche ?

1. Que ce soit sur un téléphone iOS ou Android, le principe est le même :

• Ouvrez Google Maps sur votre téléphone, vérifiez que vous êtes sur le Wi-Fi, puis connectez-vous à l’application.

• Recherchez un lieu dans le moteur de recherche, par exemple Chicago.

• Dans le bas de l’écran, appuyez sur la barre affichant le nom du lieu que vous recherchez.

2. Une nouvelle fenêtre s’ouvre avec des informations sur la ville. Sélectionnez Télécharger dans le menu.

3. Plus la zone géographique sélectionnée est étendue, plus la taille du fichier à télécharger sera grande. Sur iOS, la taille maximale d’un fichier est de 1,5 Go. Sur Android, elle est de 1,55 Go. La carte de Chicago « pèse » 300 Mo, celle de Montréal, 105 Mo.

Si vous sélectionnez une zone trop étendue, l’application vous demandera de zoomer vers l’avant. Lorsque vous aurez déterminé la taille de la carte que vous souhaitez enregistrer, appuyez à nouveau sur Télécharger.

Selon l’espace de stockage dont vous disposez sur votre téléphone, vous pouvez télécharger plusieurs cartes. Cela peut s’avérer utile, car Google Maps ne permet pas de charger des zones géographiques étendues. Sur iPhone par exemple, vous devez archiver deux cartes pour obtenir le trajet complet entre Montréal et Québec.

La liste des cartes téléchargées est disponible sous l’onglet Zones hors connexion (sur iOS) ou Régions hors connexion (sur Android) accessible depuis le menu de l’application (les trois lignes à gauche de la boîte de recherche).

Comment utiliser les cartes enregistrées ?

• Vous prévoyez un séjour dans une région où la couverture du réseau cellulaire n’est pas complète. En cas de ralentissement ou d’inaccessibilité de la connexion Internet, Google Maps utilisera vos zones hors connexion pour établir un itinéraire.

• Vous partez à l’étranger. Avant d’ouvrir Google Maps, assurez-vous que la connexion aux données réseau de votre téléphone est désactivée (passez en mode avion).

L’application utilise seulement les zones hors connexion sauvegardées sur votre téléphone pour vous orienter.

Dans un cas comme dans l’autre, la fonction « Navigation » en mode automobile est donc disponible, mais pas les itinéraires en transports en commun, à pied ou à vélo. Les informations sur l’état de la circulation ne sont pas non plus accessibles.

Enfin, notez que les cartes téléchargées expirent après 30 jours. Google recommande donc de les mettre à jour au moins une fois par mois.

Une autre option : Maps.me

Il existe également des applications comme Maps.me (gratuite ; Android et iOS) qui permettent de sauvegarder sur votre téléphone des cartes de régions très vastes, comme la carte complète du Québec (314 Mo). Lors du téléchargement, vous pouvez choisir entre deux formats : la carte avec ou sans les itinéraires (le poids du fichier varie). Enfin, l’application vous permet d’utiliser la fonction « Navigation » en mode auto ou en mode piéton, ce qui peut être bien pratique lorsque vous visitez une ville pour la première fois.

Lire l'article
Compostables et biodégradables : un casse-tête pour les consommateurs

Les produits dits compostables, biodégradables ou réutilisables semblaient la solution de remplacement pour les plastiques, mais un rapport coproduit par Éco Entreprises Québec (ÉEQ) et la firme d’experts-conseils Solinov constate que, trop souvent, ces appellations ne remplissent pas leurs promesses et rendent complexe le tri des matières recyclables et compostables.

Lire l'article
Impôts 2020 : Québec accorde un délai, mais pas Ottawa

Revenu Québec vous accorde un mois de plus pour produire sans pénalité votre déclaration de revenus pour 2020. Une clémence qui n’a pas d’écho à l’Agence du revenu du Canada (ARC), qui imposera des pénalités pour les déclarations de revenus livrées après le 30 avril 2021.

Lire l'article
Comment limiter l’usage de vos données Facebook

Ce n’est plus un secret pour personne, les données personnelles sont une denrée recherchée. Les Facebook et Google de ce monde en ont fait leur empire. Pour eux, l’équation est simple : plus ils en savent sur vous, mieux c’est. Comment vous protéger? La réponse est double: limiter l’information partagée et limiter l’accès à cette information.

Lire l'article
Sans fil : le CRTC favorise la concurrence dans certaines régions

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) autorise certains fournisseurs régionaux à accéder aux réseaux sans fil mobiles de Bell Mobilité, Rogers, Telus et SaskTel afin d’offrir plus de choix et de meilleurs prix aux consommateurs.