Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

10 000 pas par jour éloignent-ils le médecin pour toujours ?

Par Mathilde Roy Mise en ligne : 22 août 2019 Shutterstock.com

marche Shutterstock.com

On entend souvent dire que pour maintenir la forme, il faut marcher 10 000 pas par jour. C’est cet objectif qu’on cherche à atteindre grâce aux podomètres, qui calculent les enjambées.

Ce nombre emblématique, qui équivaut à environ 8 km de marche, serait en fait apparu en 1965, année où un fabricant nippon a lancé sur le marché le podomètre Manpo-kei («compteur des 10 000 pas» en français).

L’outil se basait sur des données d’un chercheur japonais de l’époque, indique le Dr Martin Juneau, professeur titulaire de clinique à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, qui s’est penché sur le sujet sur le blogue de l’Institut de cardiologie de Montréal. 

Ces 10 000 foulées font toutefois l’objet de débats dans la communauté scientifique, et une toute nouvelle étude, publiée en juin dernier dans le Journal of the American Medical Association, les conteste. Des chercheurs américains et japonais ont examiné le lien entre le nombre de pas et la mortalité chez 16 741 femmes dont l’âge moyen était de 72 ans. Ils ont mesuré les déplacements de ces dernières à l’aide d’un moniteur pendant sept jours.

>> À lire aussi: notre test de 33 moniteurs d'activité et montres d'entraînement

L’état de santé des participantes a été suivi de 2011 à 2015. Résultat: le risque de mortalité baissait en fonction du nombre de pas marchés au quotidien par ces femmes, mais jusqu’à concurrence de 7 500 pas par jour. Au-delà de ce nombre, le risque de mortalité n’était pas réduit, conclut l’étude.  

Selon le Dr Juneau, «fixer un objectif précis de 10 000 pas par jour pourrait en décourager certains.» Il poursuit: «Par ailleurs, ce nombre n’est pas approprié pour les personnes âgées, sédentaires ou souffrant d’une maladie chronique. Pour ces personnes, un objectif de 7 500 pas par jour est plus réaliste.» 

De son côté, l’Organisation mondiale de la santé recommande aux adultes âgés de 15 à 64 ans de pratiquer chaque semaine 150 minutes d’activité physique d’intensité modérée, ou au moins 75 minutes d’activité d’intensité soutenue (ou une combinaison équivalente des deux).

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Nouvelle