Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Un avertisseur pour éviter les incendies de sécheuses, vraiment utile?

Par Stéphan Dussault Mise en ligne : 30 juin 2011

lintalert_20110630_G

Une entreprise vend 70 $ un détecteur de tuyau bloqué pour sécheuse, appelé Lint Alert. Ce produit est-il vraiment utile?

Le dépliant publicitaire du Lint Alert annonce que 15 000 feux de sécheuses se déclarent chaque année aux États-Unis. Le fabricant Ideal Security propose pour prévenir ces feux un avertisseur de tuyau bloqué par la charpie qui prend feu lorsque la chaleur de la sécheuse ne pouvant plus être évacuée, prend feu.

Le produit vendu dans plusieurs quincailleries, se branche sur le tuyau de sortie d’air chaud et promet de vous avertir par une alarme dès que les conduits commencent à se bloquer de façon excessive. À 70 $, vous vous dites que ce n’est pas cher payé pour sauver des vies et des maisons des flammes. Regardons y de plus près.

Une statistique déconstruite

On constate d’abord que peu de ces 15 000 feux de sécheuse ont eu des conséquences importantes. L'étude réalisée par US Fire Administration, citée par l’entreprise mentionne 15 600 feux de sécheuses par an, en moyenne, de 2002 à 2004. Première nuance: environ 80 % de ces feux (12 700 évènements) se sont produits dans des maisons. Deuxième nuance: le feu a pris naissance dans la charpie dans 28 % des cas. Total de ces incidents: 3 556.

Quand on effectue une bête règle de trois en comparant le nombre d'habitants au Québec et ceux aux Etats-Unis, on arrive à environ 70 cas annuels chez nous. «Je n’ai jamais entendu parler de ce type d’incendie», nous dit André Dupuis, rédacteur en chef du magazine de la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ).

Même son de cloche chez des pompiers rencontrés, qui nous ont dit n'être jamais intervenus pour ce type de problème. Pas étonnant puisque en y regardant de plus près, on constate que 62 % des feux de sécheuses n’ont pas dégénéré et ont été confinés dans le bout du tuyau. Total des feux de charpie ayant été au-delà du tuyau: 1 350 par an aux États-Unis.

On semble donc loin de la prétention du fabricant soutenant que «Chaque jour, plus de 50 sécheuses s'enflamment en Amérique du Nord.» Car 50 sécheuses par jour, ce serait plus de 18 000 sécheuses carbonisées par année.

Selon la même étude une quinzaine de décès par an seraient dus aux feux de sécheuse. Difficile alors d’être contre la vertu. Tout produit prévenant un problème potentiellement dangereux doit être considéré. C’est ce qu’a fait le magazine Consumer Reports en février 2011 quand il a testé la qualité du Lint Alert. Résultat: des alarmes qui sonnent de façon inégales par rapport au niveau de blocage des conduits. Surtout qu'il existe des méthodes plus efficaces et moins coûteuses pour diminuer les risques, comme celles listées ci-dessous.

Analysez le séchage de vos vêtements. Des jeans qui prennent plus de temps qu’à l’habitude pour sécher ou des vêtements plus chauds qu’à l’ordinaire à la fin du cycle de séchage devrait vous alerter.

Optez pour des tuyaux rigides. Les stries des tuyaux flexibles diminuent la puissance d’évacuation et peuvent causer une accumulation plus rapide de la charpie dans les tuyaux. Et surtout, surtout, évitez d’installer des tuyaux en plastique, un excellent combustible quand la chaleur est élevée.

Limitez les coudes. Moins de courbes dans les tuyaux signifie moins de risques d’accumulation de charpie. Et plus le tuyau est court, mieux c’est. Idéalement on suggère un tuyau de moins de 6 mètres de longueur. Si vous devez avoir un long tuyau ainsi que plusieurs coudes, il est suggéré d’augmenter le diamètre du tuyau de 10 cm (4po). Accordez une attention particulière au tuyau raccordant la sécheuse au tuyau d’évacuation. Celui-ci devrait être le plus court possible pour éviter les nombreuses courbes qui se créeront lorsque vous repousserez la sécheuse contre le mur après son installation. Pour un minimum de tuyaux, vous devrez peut-être travailler en passant par dessus la sécheuse, ce qui devrait améliorer vos talents d’acrobate!

Évitez la condensation. Si le tuyau passe par un endroit non chauffé, dans une cave de service par exemple, le choc du chaud et du froid peut générer de la condensation dans le tuyau, ce qui pourrait accélérer l’accumulation de charpie. Pour diminuer la condensation, songer à isoler le tuyau.

Inspectez la tuyauterie. Il est suggéré de nettoyer les tuyaux tous les deux ou trois ans. Si le tuyau est court, un petit balai fera l’affaire. Vous pouvez utiliser les tiges métalliques des centres de location d’outils, qui coûtent une douzaine de dollars. Plus chers (les prix varient selon les régions), les ramoneurs et les nettoyeurs de conduits de chauffage à air pulsé offrent ce service. Et jetez aussi un œil sur le clapet, situé à la sortie extérieure. Certains modèles ouvrent mal.

>> À lire aussi: Réparer ou remplacer votre sécheuse?

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Nouvelle