Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Immatriculation pour motocyclistes: attention aux surprises

Par Stéphanie Perron
Immatriculation pour motocyclistes attention aux surprises

Les motocyclistes paieront moins cher leur renouvellement d’immatriculation ce printemps… sauf quelques-uns pour qui la somme à débourser sera cinq fois plus élevée que l’an dernier.

Notre lecteur Éric Ouellet a eu toute une surprise lorsqu’il a reçu, il y a quelques semaines, l’avis de renouvellement de l’immatriculation de sa motocyclette. Et pour cause: la somme annuelle qu’il doit payer à la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) a grimpé de 99 $… à 546 $! La raison de cette hausse? Sa moto Yamaha Seca de l’année-modèle 1982 est soudainement passée du statut de «véhicule antique» à celui de simple motocyclette «régulière», ce qui a fait quintupler le coût de son immatriculation.

Les motos fabriquées il y a plus de 25 ans étaient auparavant considérées comme des véhicules routiers à circulation restreinte. Le coût d’immatriculation de ces motos de type «véhicules antiques» est moins élevé que celui des modèles ordinaires, mais en contrepartie, elles peuvent circuler uniquement dans les zones où la limite de vitesse est de 70 km/h ou moins.

>> À lire aussi: Une amende de 482 $ pour un paiement d’immatriculation oublié

Trop de motos à circulation restreinte

Or, les règles ont changé cette année, et seules les motocyclettes fabriquées en 1980 ou avant (et donc âgées de 32 ans ou plus) font dorénavant partie de la catégorie des véhicules à circulation restreinte. Comme on se base maintenant sur une année de référence plutôt que sur l’âge du bolide, la Yamaha Seca 1982 de notre lecteur n’est tout simplement plus assez vieille pour être considérée comme un véhicule antique!

La porte-parole de la SAAQ, Audrey Chaput, explique que cette modification fait suite à des changements de tarification survenus en 2008. «Le nombre de motocyclettes dans la catégorie des véhicules antiques avait beaucoup trop augmenté», fait-elle remarquer. La SAAQ a donc revu certains critères afin que les motos soient classées de façon réaliste. Parenthèse ici: l’année de référence est fixée à 1980 et les coûts n’augmenteront pas d’année en année; la SAAQ revoit ses tarifications tous les trois ans, c’est donc à ce moment qu’elle pourrait réévaluer les dispositions relatives aux véhicules à circulation restreinte.

>> À lire aussi: Plaque volée ou perdue? Voici comment réagir

Nouveaux tarifs d’immatriculation

Cela dit, la majorité des motocyclistes ont de quoi se réjouir, puisque le coût du renouvellement d’immatriculation a légèrement diminué par rapport à l’an dernier. Le prix a baissé de 245 à 239 $ pour les modèles à cylindrée de 125 cm3 (ou 125 cc) et moins, de 378 à 344 $ pour les modèles de 126 à 400 cm3, et de 634 à 546 $ pour les motocyclettes «régulières» à cylindrée de 401 cm3 et plus, telles que les Harley-Davidson.

La baisse est encore plus importante pour les propriétaires de motos à risque (les modèles sport où le conducteur est presque couché sur le bolide), dont le coût d’immatriculation a chuté de 1 426 à 1 094 $. En revanche, les propriétaires de cyclomoteurs (scooters) voient leurs frais augmenter de 233 à 240 $. Du côté des automobilistes, les frais passent pour la plupart de 263 à 270 $.

Pour en savoir plus

Coût du renouvellement de l’immatriculation – Motocyclettes
Coût du renouvellement de l’immatriculation – Véhicules routiers à circulation restreinte (plaque C)
Coût du renouvellement de l’immatriculation – Automobiles

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par richard arcand
    27 Avril 2013

    bravo pour ceux qui paieront moins,,,,,mais j'aimerais savoir ,qu'en est-il des harley davidson et du bruit inacceptable qu'elles causent,,?????? est-ce que c'est motos et leurs propriétaires finiront par devenirs civilisés???j'en doute,,est-il normal que quelques dizaines de milliers de motos puissent déranger autant de gens sans restriction???suis je seul à ne plus vouloir tolérer ce bruit infernal,,???à quand des étés tranquilles et en paix,,

     28
    Par BERNARD LIZÉ
    29 Avril 2013

    Moi, les «Hells du Dimanche» et leur vacarme? J'chuis plus capable!
    Dans les années '70, les motards criminalisés, recevaient régulièrement des contraventions pour le bruit que leurs bolides causaient! Pourquoi le tolère-t-on, aujourd'hui, chez ces fonctionnaires bedonnants déguisés en voyous.
    J'espérais que cette recrue d'essence ne soit qu'une mode passagère mais bon... ça s'étire en longueur et en décibels.
    De plus, certains «accoutrements» sont VRRRRAIMENT pathétiques!
    Ces gens aiment la route c'est certain mais ils aiment surtout être «vus» et «entendus» bien assis à leur terrasse préférée.
    L'émergence des Clubs (légaux) de motos constitue une bonne chose à mes yeux. Ils favorisent les rencontres personnelles et la représentativité auprès du Gouvernement mais, de grâce, installez-vous des silencieux! Elles rouleront tout aussi vite et brilleront tout autant!
    Ne vous y trompez pas! J'adore la moto. J'en ai eu quatre. Elles brillaient certes mais, elles ronronnaient comme de gros chatons.

     26
  • Par André Faivre
    28 Juillet 2013

    Autrement dit, ce qui détermine l'antiquité d'un véhicule ce n'est pas le temps écoulé (l'histoire) mais les besoins financiers de la SAAQ. À la place du Ministre responsable, je serais gêné de d'associer mon nom à un tel dénis de l'Histoire et de la Logique. Les gens de la SAAQ n'ont pas encore compris que logiquement, au fur et à mesure que les années passent, il y a de plus en plus de motos anciennes ? Que s'il y a de plus en plus de motos anciennes c'est parce que les années passent ! Du pur révisionnisme ! André Faivre, motocycliste, couché sur une moto pendant 17 ans.

     11
  • Par RAYMOND MARTIN
    15 Novembre 2012

    C'est intéressant d'affirmer qu'il y a eu une baisse des tarifs. Il faudrait parcontre donner "le big picture". Étant propriétaire d'une moto à risques, je suis passé de 320$ en 2007, 667$ en 2008, 1030$ en 2009, 1410$ en 2010, 1425,55$ en 2011 et finalement 1043,65 en 2012. On peut donc dire que les "motos à risques" sont de retour aux tarifs de 2009 qui sont tout de même une augmentation de 326% par rapport à 2007. Je me suis acheté une autre moto en 2010... régulière lors de l'achat... mais la SAAQ l'a fait passer à "moto à risques" en 2011 à cause de son rapport poids/puissance malgré ses caractéristiques qui ne sont pas "sports". Honda se bat présentement avec la SAAQ pour la ramener régulière...je ne suis pas naïf... c'est un combat perdu d'avance...

     10
  • Par MARC DESJARDINS
    28 Juillet 2013

    "«Le nombre de motocyclettes dans la catégorie des véhicules antiques avait beaucoup trop augmenté», fait-elle remarquer. La SAAQ a donc revu certains critères afin que les motos soient classées de façon réaliste." hahahaha oui de façon plus réaliste... ou plutôt pour remplir les poches percer de la SAAQ, les libéraux et de Charest.

     10
  • Par Francine Bédard
    05 Avril 2012

    Pour ceux que le coût a baiser, il y a d'autre contribual qui remplis tjrs les poches du gouvernement. Mon époux a une licence motocycliste depuis les années 80. Hier il a reçu son renouvellement et quel surprise. Il a un perdu 1 point de démérite et on le pénalise 2 fois. 1 fois pour le permis automobile et 1 fois pour son permis de motocycliste. Quel belle surprise. Payé 2 fois pour une pénalité. Donc le petit bonus que la SAAQ donne est pleine de....... gars à vous si vous avez un excès de vitesse...ça va vous couter cher. Et en plus mon mari n'a même pas de moto depuis plus de 20 ans quel farce...

     5