Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Coussins gonflables défectueux dans des millions de véhicules

Par Frédéric Berg
Coussins gonflables défectueux dans des millions de véhicules

Des millions de véhicules en Amérique du Nord pourraient être équipés de coussins gonflables défectueux susceptibles d’entraîner une explosion et de projeter des éléments de métal.

ALT

Photo: Shutterstock

L’Agence américaine de la sécurité routière, la NHTSA, a émis le mardi 21 octobre dernier une alerte concernant 7,8 millions de véhicules en circulation aux États-Unis en raison de coussins gonflables potentiellement défectueux fabriqués par l’équipementier automobile japonais Takata. Ce type de procédure d'alerte est très rare, ce qui en souligne la gravité.

Les modèles vendus au Canada étant presque toujours les mêmes que ceux commercialisés chez nos voisins du Sud, plusieurs centaines de milliers de véhicules sont potentiellement concernés au Canada.


Fait important: certains constructeurs ont déjà diffusé des rappels concernant ces coussins gonflables défectueux et contacté les propriétaires des modèles touchés au cours des derniers mois. Mais, puisque la liste des véhicules visés s’allonge chaque semaine, la NHTSA a décidé d’émettre une alerte globale qui fait suite à la première mise en garde lancée à la mi-octobre.

Risque d’explosion et d’incendie

L’Agence américaine exhorte les propriétaires des véhicules concernés à les faire inspecter le plus tôt possible par leur concessionnaire (et non un garagiste). Elle précise que l’humidité peut aggraver le problème.

Pour une raison technique qui n’a pas été identifiée, un dysfonctionnement des coussins gonflables peut entraîner une explosion ou un incendie, et projeter des éléments de métal en direction des occupants du véhicule.

Ce problème est à l’origine de plusieurs accidents pour lesquels l’Agence américaine a ouvert des enquêtes. Elle n’a toutefois pas indiqué le nombre d’accidents survenus ni s’ils avaient provoqué des blessures graves ou des décès.

Si votre véhicule est concerné, appelez un concessionnaire ou le service de relation avec la clientèle du constructeur. Dans la plupart des cas un dispositif de gonflement de rechange sera posé sans frais par les concessionnaires.

Liste des véhicules concernés (en date du 22 octobre 2014)
Acura MDX 2003-2006
Acura CL 2002-2003
Acura RL 2005
Acura TL 2002-2003
BMW 3 Series berline 2000-2005
BMW 3 Series Coupe 2000-2006
BMW 3 Series familiale 2000-2005
BMW 3 Series décapotable 2000-2006
BMW M3 Coupé/décapotable 2001-2006
Chrysler 300 2005-2008
Chrysler Aspen 2007-2008
Dodge Ram 1500 2003-2008
Dodge Ram 2500 2005-2008
Dodge Ram 3500 2006-2008
Dodge Ram 4500 2006-2008
Dodge Ram 5500 2008
Dodge Durango 2005-2008
Dodge Dakota 2005-2008
Ford Ranger 2004
Ford GT 2005-2006
Ford Mustang 2005-2007
Pontiac Vibe 2003-2005
Saab 9-2X 2005
Honda Accord 2001-2007
Honda Civic 2001-2005
Honda CR-V 2002-2006
Honda Element 2003-2011
Honda Odyssey 2002-2004
Honda Pilot 2003-2007
Honda Ridgeline 2006
Infiniti I30/I35 2001-2004
Infiniti QX4 2002-2003
Infiniti FX35/FX45 2003-2005
Lexus SC 2002-2005
Mazda6 2003-2007
MazdaSpeed6 2006-2007
Mazda RX-8 2004-2008
Mazda MPV 2004-2005
Mazda B-Series Truck 2004
Nissan Maxima 2001-2003
Nissan Pathfinder 2001-2004
Nissan Sentra 2002-2004
Subaru Baja 2003-2005
Subaru Legacy 2003-2005
Subaru Outback 2003-2005
Subaru Baja 2003-2005
Subaru Impreza 2004-2005
Toyota Corolla 2003–2004
Toyota Matrix 2003-2004
Toyota Sequoia 2002-2004
Toyota Tundra 2003-2004

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par GENEVIEVE GAGNON
    24 Octobre 2014

    Nous devons aller chez concessionnaire de la marque concernée. Est-ce lui qui paie les frais?

     1
  • Par mario larouche
    24 Octobre 2014

    Ouais ben, même si l'on pense être en sécurité, vous repasserez !?!?! Enfin...

  • Par Line Filion
    24 Octobre 2014

    J'ai un Honda Crv 2005, j'ai donc téléphoné au concessionnaire et après avoir vérifier le numéro de série on m'a répondu que je n'étais pas concerné par ce rappel.
    Est-ce que je peux me fier au concessionnaire ??

  • Par Jean-Luc Alix
    24 Octobre 2014

    Nous avons appelé chez notre concessionnaire Nissan de Drummondville le 24 octobre 2014, car mon épouse possède un nissan sentra 2004 et on nous a répondu que notre véhicule n'était pas dans ce rappel, puisque ce sont les nissan sentra de 2001 à 2003 et que depuis 1 an, ils ont tous vérifié ces véhicule et que le nôtre ne fait pas parti de cette liste. Pourtant nous l'avons acheté en juillet 2003. Qui croire votre journaliste ou mon concessionnaire. Merci de la réponse, si réponse il y a.

    Par GERARD LESSARD
    04 Novembre 2014

    Qui est le plus honnête ??

    Le journaliste ayant à coeur la protection du consommateur ou le concessionnaire ????

    Y répondre c'est trouver la réponse :)

  • Par Thierry Mansour
    25 Octobre 2014

    En cas de rappel pour des problèmes de fabrication c'est toujours au concessionnaire de prendre en charge les frais.

    Attention à ne pas vos faire avoir à payer de la main d'oeuvre. Souvent le concessionnaire va profiter d'une visite d'entretien pour faire la vérification, vous facturant de la main d'oeuvre supplémentaire sans que vous vous en rendiez compte.

    Allez toujours faire votre vérification en cas de rappel en-dehors de votre visite régulière.

    Dites que vous n'avez pas le temps de laisser la voiture pour l'entretien, que vous viendrez plus tard pour le faire.

    Un garagiste (en particulier les concessionnaires) c'est bien connu, est capable de facturer plus de 24h de main d'oeuvre par jour de travail !