Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous ici

Accédez à cet article gratuitement

Il suffit de vous inscrire à nos infolettres

Vous recevrez maintenant nos infolettres par courriel. Sachez que vous pouvez vous désabonner en tout temps en suivant le lien "Me désabonner" dans le bas d'une infolettre.

Où et quand planter les arbustes, plantes et arbres

Par Protégez-Vous Mise en ligne : 22 avril 2012

Voici une liste de plus de 30 arbustes et conifères (épinette, rosier, cyprès, genévrier, etc.) ainsi que des vivaces (géranium, échinacée, sauge, alchémille, galane oblique, etc.). Pour chacune des espèces, nous expliquons où les planter (ombre, mi-ombre, soleil) et à quel moment le faire.

Le choix des végétaux s’effectue en fonction des conditions du sol, d’ensoleillement et de rusticité de votre terrain. Agriculture Canada a établi une carte des zones de rusticité du Québec en fonction du climat et de la résistance des végétaux au froid. Ces zones sont numérotées de 1 à 5 (1 étant la plus froide et 5 la plus chaude) et chacune est divisée en deux sous-zones : a et b. Chaque arbre, arbuste et vivace est associé à une zone de rusticité et survivra dans cette zone ainsi que dans les zones un peu plus chaudes ou un peu plus froides tout dépend de la protection aux vents froids d'hiver. Ainsi, une plante zonée 3 pourrait s'acclimater en zone 2 et en zone 4, mais ne survivrait pas en zone 1 (trop froide) ou plus difficilement en zone 5 (trop chaude).

La réussite d’un aménagement paysager repose en partie sur l’association des formes des végétaux, de leur volume et de leur couleur. Les formes sont importantes pour créer de la perspective. C’est pourquoi il est recommandé d’intégrer à l’aménagement des végétaux d’aspect sculptural, c’est-à-dire qui apportent de la perspective à l’aménagement, comme les thuyas Sunkist ou Yellow Ribbon ou encore le pin blanc pleureur. Les végétaux érigés donnent du volume sans prendre beaucoup d’espace, qualité indéniable pour les terrains exigus.

Les végétaux que vous choisirez peuvent devenir les plantes-vedettes d’un aménagement s’ils sont plantés seuls ou dynamiser une plate-bande s’ils sont plantés en groupes, de trois. Les arbustes de forme arrondie conviennent parfaitement aux extrémités des plates-bandes, pour adoucir les angles ou pour donner une ambiance romantique à une allée sinueuse. Une fois la perspective créée par les arbustes et les conifères, choisissez quelques vivaces en fonction de leur couleur, de leur forme et de leur période de floraison.

Toutefois, il est préférable d’éviter d’associer plusieurs formes différentes, ce qui créerait de la confusion visuelle. Même chose en ce qui a trait aux couleurs. Il vaut mieux opter pour quelques teintes qui se marient harmonieusement que de miser sur des contrastes trop forts comme le rouge, le rose et le jaune. Un juste mariage de couleurs telles que le blanc, le rose et le mauve donnera une ambiance harmonieuse, propice à la détente.

Quand acheter plantes, arbres et arbustes ? Selon les régions, c’est en mai ou en juin que les stocks seront les plus abondants. En juin, on peut même voir en feuilles ou en fleurs certains végétaux, ce qui n’est pas toujours le cas plus tôt en saison. Dans les centres spécialisés, il y aura encore du choix à l’automne. Les végétaux seront plus gros et les commerçants, plus ouverts à la négociation. Il ne faut toutefois pas s’attendre à des économies sur les matériaux comme la pierre, la brique ou le pavé.

>> À lire aussi: Conseils pour planifier un aménagement paysager et Comment aménager un jardin écologique?

La disposition des végétaux

Pour créer la charpente d’une plate-bande, on plante sur les côtés et à l’arrière des arbustes feuillus, des conifères et de grandes vivaces comme des graminées. Puis, on intègre des vivaces plus petites. Il est préférable de planter des vivaces d’une même espèce en petits groupes de nombre impair, en respectant l’espacement recommandé entre chacune (évidemment, les plantes les plus basses se retrouveront à l’avant). La répétition d’une forme, d’une texture ou d’une couleur crée une continuité et une harmonie dans le jardin. Bon à savoir: pour qu’une plate-bande soit attrayante toute l’année, il faut y intégrer des végétaux à feuillage persistant comme les conifères, les rhododendrons, les houx verticillés, les fusains de Fortune, les buis et les graminées.

Pensez aux couvre-sols

Les couvre-sols sont très utiles, car ils s’étalent rapidement et réduisent la présence de mauvaises herbes lorsqu’ils sont bien établis. Ils permettent aussi de lier les différentes parties d’un jardin. On les plante en devanture des plates-bandes et entre les arbustes situés en bordure. En voici quelques-uns : herbe aux écus dorés (Lysimachia nummularia ‘Aurea’), phlox mousse (Phlox subulata), thym laineux (Thymus pseudolanuginosus), thym serpolet (Thymus serpyllum), petite pervenche (Vinca minor).

Arbustes, conifères et vivaces : des végétaux sans entretien 

Si vous ne souhaitez pas investir beaucoup de temps dans l'entretien de votre jardin, voici quelques arbustes, conifères et vivaces qui vous plairont. Les photos ci-dessous sont proposées à titre indicatif. Il est possible que certaines ne représentent pas exactement la variété décrite dans les tableaux qui suivent. Selon le fournisseur, les caractéristiques de la plante peuvent être légèrement différentes.

Arbustes et conifères

Vivaces

>> À lire aussi: Les règles à suivre pour construire une terrasse et Magasinez vos meubles de jardin comme un pro

Pour planter vos arbres

Savoir planter un arbre est une chose, savoir où le planter en est une autre. Nos conseils pour planter juste. Lorsqu’on désire planter un arbre, la première chose à faire est de déterminer son emplacement. Un arbre planté au mauvais endroit peut être source d’ennuis, voire une perte d’argent si vous devez l’abattre. Selon l’endroit choisi, il faut d’abord considérer sa taille (largeur et hauteur) à maturité. Ainsi, sera-t-il trop près des fils électriques ? Si tel est le cas, il vous faudra choisir un arbre d’un plus petit gabarit qui ne risque pas d’atteindre des hauteurs dangereuses.Seules Hydro-Québec et des entreprises spécialisées en élagage peuvent procéder à leur taille. Pour vous aider à choisir un arbre, vous pouvez vous rendre sur le site d’Hydro-Québec, qui vous indique la hauteur des espèces à maturité. D’autre part, les racines d’un arbre étant proportionnelles à sa largeur, il importe de ne pas le planter trop près des fondations de votre maison ni trop près du stationnement, car vous pourriez y retrouver des fissures ou voir votre asphalte se soulever au bout de quelques années.

Plusieurs municipalités, dont Laval et Sherbrooke, ont une réglementation concernant les espèces d’arbres permises. Par exemple, certaines villes interdisent de planter un saule pleureur ou un érable argenté, car leurs racines sont trop envahissantes et peuvent causer des dommages importants au système de drainage autour de la maison de même qu’aux fondations. Les marronniers, en raison de leurs cosses épineuses, peuvent également être proscrits en façade.

Pour déterminer l’emplacement de votre arbre, commencez par dessiner sur votre plan toutes les structures permanentes de votre terrain : la maison, les allées, la piscine, la remise, la tonnelle, etc. Dessinez le contour des plates-bandes. La forme des plates-bandes influence l’atmosphère d’un jardin. Par exemple, une plate-bande toute en courbes confère du romantisme aux lieux et convient bien aux maisons de campagne ou plus anciennes, alors que des plates-bandes aux lignes géométriques sont plus appropriées autour des maisons modernes.

Dessinez ensuite les endroits où vous souhaitez planter des arbres et des arbustes. Pour ce faire, il est essentiel que vous connaissiez leur taille adulte et que vous les dessiniez ainsi. Si vous avez une piscine, évitez de placer des arbres feuillus à proximité, car non seulement ils créeront de l’ombre, mais ils vous donneront beaucoup de travail à l’automne, lorsque vous devrez enlever les feuilles tombées dans le bassin.

Cet article a initialement été publié dans notre guide pratique de l'aménagement extérieur. Pour consulter la liste des guides que vous pouvez vous procurer, allez dans notre boutique en ligne. Vous pouvez aussi lire sur notre site tous nos articles sur l'aménagement extérieur (jardinage, entretien de la pelouse, conseils pour se débarrasser de l’herbe à poux, entretien de la piscine, se débarrasser des vers blancs dans le gazon, etc.)

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Maison

Commentaires 0 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.