Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Par Marie-Eve Shaffer (journaliste) et Linda Gauthier (chargée de projets)
comment-choisir-porte-velo-2

Pour trouver le porte-vélos le mieux adapté à vos besoins, voici les principaux critères à considérer : le type de modèle (pour coffre ou attache-remorque), la capacité de charge et le poids, la compatibilité avec votre véhicule et la possibilité de verrouiller votre attirail ou d’accéder au contenu du coffre de votre voiture. Voici nos conseils pour faire le bon choix.

Les modèles à installer sur le coffre de la voiture
Les modèles à poser sur une attache-remorque
La capacité de charge et le poids
Vraiment compatible avec votre véhicule?
Pour verrouiller votre attirail
Accédez au contenu du coffre de votre voiture
Légal, le porte-vélos?

L’achat d’un porte-vélos est une bonne idée pour ceux qui envisagent de partir à l’aventure. Les modèles qui s’installent à l’arrière du véhicule s’avèrent particulièrement utiles si vous transportez déjà de l’équipement sur le toit ou si vous n’avez pas envie d’y hisser vos montures.

Attention, toutefois : vous risquez une contravention si le porte-vélos dissimule votre plaque d’immatriculation. Il faudra en tenir compte dans votre magasinage.

À travers les différents sites web des magasins à grande surface et des commerces plus spécialisés, nous avons répertorié des porte-vélos qui s’accrochent sur le coffre de votre voiture ou sur une attache-remorque (modèles à attelage) et pouvant transporter de deux à quatre bicyclettes ordinaires. Leur prix oscille entre 105 et 695 $.

Cela dit, quel modèle choisir?

Les modèles à installer sur le coffre de la voiture

Ces porte-vélos sont conçus pour les véhicules qui ne sont pas équipés d’une attache-remorque. Ils sont faciles à fixer et ont l’avantage de convenir à un véhicule de location. Il faut toutefois les ajuster chaque fois que vous les installez.

Porte-vélos à installer sur le coffre du véhicule

Menabo-Mistral-3

Crédit photo : MENABO CANADA INC. (MENABO Mistral 3)

Les modèles à poser sur une attache-remorque

Il en existe deux types :

  • Les modèles les plus abordables sont « suspendus », ce qui signifie qu’ils retiennent les bicyclettes par leur cadre.
     
  • Les modèles à plateforme retiennent les montures par les roues grâce à des barres de soutien ou à une plaque. Ils sont nécessaires pour les vélos fabriqués en fibre de carbone, que la vibration pourrait abîmer avec un modèle suspendu, ainsi que pour les vélos électriques, qui sont plus lourds que les autres.

Ces deux modèles de porte-vélos à attelage peuvent transporter les bicyclettes pour enfants dont les roues ont un diamètre d’au moins 41 cm (16 po) ainsi que les vélos à roues surdimensionnées, selon Philippe Desgagnés, directeur général du magasin de vélos Mathieu Performance, à Québec. Dans un cas comme dans l’autre, il peut être nécessaire d’ajouter des accessoires vendus séparément, par exemple un support pour les roues ou un adaptateur pour le cadre.

Les porte-vélos à poser sur une attache-remorque sont plus nombreux sur le marché que les modèles à installer sur le coffre arrière, mais ils sont aussi souvent plus chers. Par ailleurs, si vous décidez de faire installer une attache-remorque sur votre véhicule, prévoyez une dépense supplémentaire variant entre 300 et 800 $, selon la voiture que vous possédez.

Porte-vélos pour attelage, de type suspendu

Thule-Trailway-4

Crédit photo : Thule (THULE Trailway 4)

Porte-vélos pour attelage, de type plateforme

CCM-Plateforme-basculante

Crédit photo : Canadian Tire (CCM À plateforme basculante)

La capacité de charge et le poids

En règle générale, les porte-vélos qui s’attachent sur le coffre arrière de la voiture peuvent supporter moins de poids que ceux qui se fixent sur une attache-remorque. La capacité de charge maximale des premiers varie généralement de 32 à 60 kg, contre 32 à 91 kg environ pour les seconds.

« Je recommande de mettre pas plus que trois vélos – pas trop gros – sur le coffre », dit Philippe Desgagnés. Le spécialiste suggère aussi de vérifier, dans le manuel du propriétaire, la charge que votre véhicule peut supporter à l’arrière en calculant non seulement le poids de vos montures, mais aussi celui du porte-vélos. Sinon, la conduite risque d’être plus difficile, notamment au moment de freiner.

Si vous dépassez la charge maximale du porte-vélos ou le nombre de bicyclettes qui peuvent y être fixées, « le support risque de lâcher sur l’autoroute, et vous allez perdre vos vélos », met en garde Philippe Desgagnés. C’est sans compter qu’un accident pourrait survenir.

Pour connaître le poids de votre vélo, consultez la fiche de produit du fabricant. Vous y avez ajouté des accessoires (porte-bagages, sacoches, siège d’appoint pour enfant, etc.)? Il faut aussi les considérer. Vous pouvez également passer dans une boutique spécialisée pour peser votre vélo.

Vraiment compatible avec votre véhicule?

Avant d’acheter un porte-vélos à installer sur une attache-remorque, vérifiez la dimension de l’ouverture de la barre d’attelage qui se trouve sous le pare-chocs de votre véhicule. Si plusieurs modèles sont à la fois compatibles avec les attaches de 3 cm (classes I et II) et celles de 5 cm (classe III et plus), certains nécessitent l’un des deux formats.

Du côté de ceux à installer sur un coffre, la plupart conviennent aux divers types de voitures, mais certains produits pourraient être conçus spécifiquement pour les berlines ou les voitures à hayon (hatchback en anglais), par exemple.

Pour vous assurer de la compatibilité avec votre véhicule, nous vous conseillons de pousser votre recherche en consultant le guide du fabricant, généralement disponible en ligne, dans la fiche du produit du fabricant ou du détaillant. Un conseiller en magasin pourra aussi vous aider à le trouver; sinon, contactez le service à la clientèle du fabricant.

Certains porte-vélos sont par exemple inadéquats pour des types de véhicules récréatifs ou de remorques, alors que d’autres ne tiendront pas s’il y a une roue de secours sur la porte arrière. Enfin, certains types de vélos pourraient ne pas convenir non plus au produit.

Pour verrouiller votre attirail

Certains permettent de barrer à la fois les vélos sur le support et ce dernier sur le véhicule. Quelques-uns n’offrent qu’une seule de ces options. « Ce ne sont pas des cadenas sophistiqués, mais c’est un élément dissuasif », fait valoir Philippe Desgagnés, de Mathieu Performance.

Si le porte-vélos est dépourvu de tout système de verrouillage, utilisez au moins un cadenas à câble flexible pour barrer vos vélos. Attention, cependant : un voleur pourrait s’emparer de tout votre attirail si le porte-vélos lui-même n’est pas verrouillé au coffre. Sinon, des fabricants – Thule et SportRack, notamment – vendent des ensembles de verrous en option.

Accédez au contenu du coffre de votre voiture

Vous partez pour les vacances ou pour le week-end? En plus de verrouiller vos vélos, vous gagneriez à accéder au contenu du coffre arrière de votre voiture sans avoir à défaire tout votre équipement.

S’il s’agit là d’une mission impossible avec les porte-vélos qui s’attachent sur le coffre, des modèles à attelage le permettent, même lorsque les vélos sont fixés dessus. Toutefois, ce sont habituellement des modèles à plateforme, vendus à prix plutôt élevé.

Avec un porte-vélos qui effectue une rotation sur le côté, vous pourrez aisément sortir vos bagages du coffre arrière. Les modèles qui pivotent plutôt vers le sol limiteront l’ouverture des valises de grande taille propres à certains véhicules (VUS, fourgonnettes, etc.); vous pourrez à tout le moins y glisser ou en sortir de petits ou moyens objets.

Légal, le porte-vélos?

«Oui, tant qu’il ne dissimule pas la plaque d’immatriculation quand vous l’utilisez», indique Mario Vaillancourt, porte-parole de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

Contrairement à une pratique en vigueur en Europe, le Québec ne permet pas d’installer une copie de la plaque sur le porte-vélos. Les contraventions dues à l’obstruction de la plaque d’immatriculation par un porte-vélos sont toutefois rares, selon Vélo Québec. Les amendes vont de 30 à 60 $ environ, « selon ce que [le policier] constate sur place », précise la SAAQ, qui ajoute que c’est aussi l’agent de police qui décidera s’il exige que vous dégagiez la plaque d’immatriculation dans les plus brefs délais ou s’il vous laisse aller… au risque que vous vous fassiez arrêter de nouveau.

Cacher vos feux arrière est aussi illégal, mais il est possible d’ajouter des feux d’appoint sur votre porte-vélos si nécessaire.

La majorité des commerçants ne vous laisseront pas essayer le produit avant l’achat. Néanmoins, vous pouvez demander à un conseiller, avant d’acheter un porte-vélos, de vous aider à vous assurer que ce dernier respectera le Code de la sécurité routière.

>> Pour trouver un porte-vélos pour coffre ou attache-remorque, utilisez notre comparateur de produits.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par LOUISE BOUTET
    18 Juin 2021

    Trop vague, incomplet.

  • Par RICHARD MAHEU
    17 Juin 2021

    Cette analyse est totalement nulle, inutile

  • Par MARC FORTIER
    12 Juillet 2021

    Richard, Louise, avez-vous quelque chose de plus pertinent à suggérer?