(9) Articles

Par Martin Dionne (chargé de projet), Rémi Leroux et Frédéric Perron (journalistes) Mise en ligne : septembre 2015

image

Photo: Shutterstock

Thermostats, ampoules, serrures: tous ces objets peuvent maintenant être reliés à Internet. Simples gadgets ou accessoires indispensables pour la maison?


Vous rêvez que votre porte se déverrouille toute seule dès que vous approchez de la maison, sans que vous ayez à sortir vos clés? Ce luxe… n’en est plus un. Les éléments d’une maison qu’on peut relier à Internet sont de plus en plus accessibles aux consommateurs.

Pourtant, la domotique, au sens propre, ne risque pas d’envahir toutes les maisons du Québec demain matin. «Si vous installez séparément une ampoule, une serrure ou un thermostat intelligent, vous ne faites pas de la domotique, précise Jean-Pierre Desjardins, pionnier dans le domaine et consultant indépendant. Vous branchez des objets intelligents. C’est l’intégration de ces différentes technologies qu’on appelle la domotique.» Une intégration qui est encore, selon lui, une affaire de spécialistes.

Cela dit, certains accessoires de domotique gagnent tranquillement en popularité auprès des consommateurs depuis quelques années. Vous pouvez désormais installer des détecteurs de mouvement, d’humidité, d’ouverture et de fermeture de portes, des stores motorisés ou encore des gradateurs d’éclairage.

Plus simplement, vous pouvez aussi opter pour des serrures, des ampoules et des thermostats intelligents. Mais l’installation et l’utilisation de ces trois composants possibles d’un système de domotique sont-elles faciles et conviviales pour monsieur et madame Tout-le-monde? Pour le savoir, nous les avons testés.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Technologie