Par Rémi Leroux Mise en ligne : 21 mai 2015

Comportements à vélo qui pourraient vous coûter cher Shutterstock

Rouler sur le trottoir, tourner à droite sans attendre le feu vert, pédaler en écoutant de la musique… Même à vélo, certaines pratiques peuvent vous valoir une amende, voire des points d’inaptitude!

Soumis aux mêmes règles que les automobilistes, les cyclistes doivent respecter la signalisation, rouler dans le bon sens de circulation et annoncer leur intention en cas de changement de direction. Bref, le cycliste lambda doit se conformer au Code de la sécurité routière et, en cas de manquement aux règles, il pourrait être sanctionné au même titre qu’un automobiliste.

Si le cycliste est détenteur d’un permis de conduire, l’infraction peut même lui valoir des points d’inaptitude qui s’ajouteront à son dossier de conduite à la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ). Cet aspect oppose d’ailleurs, depuis de nombreuses années, le gouvernement du Québec et la SAAQ à des organisations comme Vélo Québec, qui rappelle que le permis de conduire n’est pas requis pour rouler à bicyclette et qu’il n’est donc pas normal de sanctionner un cycliste comme s’il était un automobiliste.

En pratique, 8 890 constats d’infraction ont été donnés aux cyclistes par le Service de police de la Ville de Montréal en 2014, et 11 536 en 2013. Mais reflètent-ils la réalité des comportements des cyclistes montréalais? Les associations de promotion du vélo estiment que le problème tient à l’inadaptation du Code de la sécurité routière aux modes de déplacement actuels. Elles militent d’ailleurs pour une réforme de ce Code.

Un dossier sur lequel le gouvernement s’est récemment penché. À la fin d’avril 2015, le ministre des Transports, Robert Poëti, a confirmé son intention de présenter d’ici l’automne des recommandations pour modifier certains articles du Code de la sécurité routière afin de renforcer la sécurité des cyclistes.

Constats d’infraction ou pas, il est bon de connaître les comportements pour lesquels, en théorie, vous pourriez écoper d’une amende ou de points d’inaptitude. En voici huit:
1. Circuler en sens inverse de la circulation
À moins que la signalisation ne vous autorise à pédaler à contresens, ne tentez pas le diable!
Pénalités: de 15 à 30 $
2. Circuler sur le trottoir
Le trafic est dense et la voie de droite est occupée par les autobus? La tentation de monter sur le trottoir avec votre vélo vous démange? C’est interdit.
Pénalités: de 15 à 30 $
3. Circuler avec des écouteurs
Vous écoutez de la musique en pédalant? Mauvaise idée, c’est l’infraction qui pourrait vous coûter le plus cher.
Pénalités: de 30 à 60 $.
4. Transporter un passager sauf si un siège est prévu à cet effet
Ne s’applique pas si votre vélo est équipé d’un fauteuil adapté au transport d’enfant.
Pénalités: de 15 à 30 $
5. Circuler entre deux rangées de véhicules en mouvement
À vélo, vous êtes censé circuler à l’extrême droite de la chaussée. Slalomer entre les rangées de voitures pourrait vous valoir une amende.
Pénalités: de 15 à 30 $
6. Consommer de l’alcool en circulant
Toute boisson alcoolisée est à proscrire, même dissimulée dans votre bidon!
Pénalités: de 15 à 30 $
7. Effectuer un virage à droite au feu rouge alors que la signalisation l’interdit
Gagner du temps en «grillant» le feu rouge, voilà qui n’est vraiment pas recommandé.
Pénalités: de 15 à 30 $ + 3 points d’inaptitude si vous êtes détenteur d’un permis de conduire.
8. Omettre de s’immobiliser à un feu rouge ou à un arrêt obligatoire, ou omettre de céder le passage aux usagers qui ont priorité à l’intersection
Des infractions qui ne sont pas réservées aux seuls automobilistes et qui, si vous êtes à vélo, peuvent vous coûter cher.
Pénalités: de 15 à 30 $ + 3 points d’inaptitude si vous êtes détenteur d’un permis de conduire.

Et ceux qui se déplacent à roulettes?
Dans son Guide de la sécurité à vélo, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) rappelle que le Code de la sécurité routière autorise l’utilisation de trottinette sans moteur dans la rue, mais interdit la trottinette motorisée de type Segway (jusqu’à 200 $ d’amende), les patins à roues alignées ou la planche à roulettes (jusqu’à 60 $ d’amende). Des modes de déplacement qui ont gagné en popularité ces dernières années, mais qui restent donc toujours, en théorie, prohibés.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.