Par Protégez-Vous Mise en ligne : 14 avril 2016

Vous avez déjà un animal et vous en adoptez un deuxième? Certaines précautions s’imposent! Si vous ne savez pas comment vous y prendre, voici quelques suggestions pour accroître les chances de succès.

ALT

Photo: Shutterstock

Règle numéro un: le premier jour, évitez tout contact direct entre le nouveau venu et les autres animaux de la maison. Règle numéro deux: ne les laissez jamais seuls ensemble, du moins au début. Mais avant tout, faites examiner le nouvel arrivant par un vétérinaire; des examens pourraient être nécessaires afin d’éviter tout risque de transmission de maladies.

Introduire un chien dans la maison si vous avez déjà un chat

• Laissez le chien dans sa cage ou tenez-le solidement en laisse pour que le «maître de maison» ne se sente pas menacé. Laissez-les se sentir à travers la cage ou une porte fermée. Au bout de quelques jours, vous pourrez utiliser une barrière pour bébé afin de les séparer et de permettre au chien de sortir de sa cage.

• Lors de la présentation, le chat doit toujours pouvoir se réfugier dans un endroit où le chien n’a pas accès.

• Protégez l’endroit où se trouve la nourriture du chat. En effet, comme elle est plus riche que celle pour chiens, elle paraîtra au chien plus appétissante que la sienne… «Sécurisez» aussi l’accès à la pièce où se trouve la litière du chat (avec une chatière, par exemple) afin que le chien n’aille pas y manger ses selles.

Introduire un chat dans la maison si vous avez déjà un chien

• Si vous lui montrez un chaton, votre chien risque d’abord de le considérer comme un jouet animé qu’on peut poursuivre et prendre dans la gueule… Donc, soyez toujours vigilant et assurez-vous avant la rencontre qu’il comprend et obéit à vos ordres. Aucun comportement agressif ne doit être toléré de sa part; vous devez par exemple l’empêcher de pourchasser le chat dans la maison – sauf si celui-ci se prête au jeu bien sûr!

• Le chien doit être fermement tenu en laisse ou installé dans sa cage. Au bout de quelques jours, vous pourrez utiliser une barrière pour bébé afin de les séparer et permettre au chat de circuler.

• Évitez de tenir le chat dans vos bras afin qu’il soit libre de ses mouvements. Mieux vaut commencer par lui tailler les griffes, pour vous… et pour la truffe du chien.

• Caressez le chat tout en parlant d’une voix douce au chien quand il s’approche pour le flairer. Si le chien se montre amical ou manifeste de la curiosité, récompensez-le avec des caresses et une friandise. S’il grogne, dites-lui «non» d’une voix ferme et éloignez-le.

• S’il y a du grabuge dans l’air, n’intervenez pas directement; détournez plutôt l’attention du chien, puis séparez les deux animaux avant une prochaine tentative.

• Lors de la présentation, le chat doit toujours pouvoir se réfugier dans un endroit où le chien n’a pas accès. Même si tout se passe bien, séparez les deux compères au moment des repas; si possible, placez leurs gamelles dans deux pièces différentes pour éviter les disputes.

• Ne laissez pas le chien accéder au bac à litière du chat afin qu’il n’aille pas y manger ses selles.

• Si on a un chien et qu’on introduit un chaton, en général tout se passe bien aussi, parce que le nouveau venu est dans sa période de socialisation. Mais attention quand même: un chaton va n’importe où, y compris dans le bol du chien, et là, ça peut être un problème, surtout s’il s’agit d’un gros chien. C’est au propriétaire de s’assurer que l’animal n’est pas agressif.

Présenter un chat à un autre chat

• Commencez par isoler un jour ou deux le nouveau venu dans une pièce, tout en laissant l’actuel maître des lieux aller et venir à sa guise dans la maison.

• Laissez-les faire connaissance; ils vont se sentir sous la porte, miauler pour qu’elle s’ouvre… Ne cédez pas! Faites-les ensuite se rencontrer. Placez-vous en retrait sans intervenir; ne vous inquiétez pas s’ils feulent, crachent ou se donnent des coups de patte, c’est normal. Donnez-leur le temps de se connaître et de s’apprivoiser. Progressivement, laissez-les ensemble de plus en plus longtemps si les choses se passent bien, jusqu’à ce qu’ils finissent par s’accepter.

• Dans le cas de chats adultes, utilisez des phéromones d’apaisement pour raccourcir la période d’adaptation.

• Traitez-les toujours sur un pied d’égalité: caressez-les tous les deux, jouez avec eux et parlez-leur sans montrer de préférence.

• Ne les forcez pas à rester ensemble dans la même pièce. Laissez-les se promener dans la maison pour que chacun délimite son territoire. Chaque chat doit posséder sa propre litière (la bonne règle est d’avoir un nombre de litières égal au nombre de chats, plus une), son bol et un lieu de retraite où aller s’il veut être seul.

• En cas de bagarre, n’essayez pas de les séparer; vous risqueriez de vous faire griffer ou mordre. Mieux vaut les asperger d’eau ou, si c’est impossible, leur lancer des coussins.

• Si le nouveau venu est un chaton, l’adaptation peut être plus rapide.

Présenter un chien à un autre chien

• Organisez la première rencontre dans un endroit neutre, par exemple en les emmenant dans un parc. Ne tenez pas leur laisse trop courte et gardez une bonne distance entre eux. Au fil des promenades, laissez-les se rapprocher l’un de l’autre.

• Quand l’un ou l’autre réagit positivement, récompensez-le par une caresse ou une friandise. Si l’un des deux montre des signes de peur ou d’agressivité, éloignez-les l’un de l’autre, puis recommencez l’exercice.

• Les premières semaines, laissez les deux chiens dans leur cage respective lorsque vous n’êtes pas là. Chaque chien doit avoir sa propre gamelle, son lit et ses jouets.

Sources: SPA de l’Estrie; Wamiz; Denise Bouchard, Refuge pour chats de Verdun; Michèle Lemay, DMV; Michel Pepin, DMV. Ce texte a été initialement publié dans notre guide pratique Animaux de compagnie écrit par Rémi Maillard.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.