(3) Articles

Par Rémi Leroux (journaliste) et Charles Désy (chargé de projets) Mise en ligne : 18 avril 2017  |  Magazine : mai 2017

Photos: shutterstock.com, Réjean Poudrette

Réno-Assistance, SmartReno, SoumissionRenovation, GoSoumissions, ClicSoumission...Plusieurs sites web proposent de trouver pour vous LE meilleur entrepreneur pour vos rénovations. Mais ces sites sont-ils aussi efficaces qu’ils le prétendent ?

Dix-huit mois d’exil dans un petit appartement meublé : c’est la peine que René (prénom fictif) s’est imposée lorsqu’il a confié le remodelage de son condo de quatre pièces à un entrepreneur incompétent. Et bien qu’il ait constaté une foule de malfaçons à la fin du chantier, il a dû payer de toute façon. Résultat : René a perdu 65 000 $ – et sans doute plusieurs nuits de sommeil – dans l’aventure.

Vous avez déjà entendu ce genre d’histoires d’horreur ? Pas étonnant, car à la loterie de la rénovation, il y a beaucoup de perdants. Choisir un entrepreneur fiable n’est pas facile : vous devrez en contacter plusieurs, qui ne vous rappelleront que si votre projet les intéresse et qu’il tombe au bon moment pour eux. Il vous faudra ensuite recevoir chez vous chaque intéressé pour qu’il évalue votre projet, puis attendre une soumission qui viendra (ou ne viendra pas) quelques jours ou quelques semaines plus tard… et que vous devrez comparer, parfois difficilement, avec d’autres.

Vous aurez aussi à vérifier la licence, les références et les assurances de l’entrepreneur choisi. Par la suite, il vous faudra vous assurer que le contrat qu’il propose est clair et complet. Enfin, vous devrez effectuer le suivi des travaux.

Des entreprises ont compris que cette charge de travail peut décourager bien des proprios. Elles leur proposent donc de débroussailler le terrain pour eux. Il suffit de saisir le terme « rénovation » dans un moteur de recherche pour voir surgir plusieurs « sites de soumissions » qui se targuent de fournir, en un temps record, des devis gratuits provenant d’entrepreneurs triés sur le volet.

Ces sites ne sont toutefois pas sans failles. La preuve : René, notre propriétaire floué, avait consulté l’un d’eux pour choisir son entrepreneur. Et quand les problèmes se sont pointés, « le site n’a été d’aucune aide. Les responsables ont pris leur commission en disant que leur travail se limitait à transmettre des noms d’entrepreneurs », raconte-t-il.

En cela, l’expérience de René rejoint celle de la moitié des répondants à notre sondage DataConso effectué en ligne à l’automne 2016. En effet, 52 % des personnes sondées se sont dites insatisfaites de leur expérience avec les sites de soumission. Les plaintes les plus courantes ? Le peu de réponses reçues, des estimations trop élevées ou des soumissions de mauvaise qualité. De plus, le quart des répondants s’est dit insatisfait des travaux qui avaient été réalisés.

Intrigués, nous avons décidé d’évaluer cinq des plus gros acteurs dans ce marché : ClicSoumission, GoSoumissions, Réno-Assistance, SmartReno et SoumissionRenovation.ca. Dans un premier temps, à l’aide d’un questionnaire détaillé, nous leur avons demandé des renseignements au sujet de leurs normes internes et de leur fonctionnement. Puis, nous avons joué les clients-mystères en soumettant le même projet de rénovation à chacun d’entre eux.

Bienvenue dans un monde complexe et fascinant, où Réno-Assistance domine la concurrence.

>> À lire aussi sur notre site: Comment bien choisir son entrepreneur

CORRECTION 20/04/2017: La version originale de ce dossier a été modifiée pour préciser que SmartReno prélève un pourcentage sur les contrats conclus entre ses clients et les entrepreneurs. Les frais périodiques dont l'article faisait mention sont applicables au programme SmartReno Express, que Protégez-Vous n'a pas évalué. Par ailleurs, nous avons précisé que les 2000 entrepreneurs du réseau de SmartReno se répartissent entre SmartReno (700 entrepreneurs) et le programme SmartReno Express (1300 entrepreneurs).

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Maison