Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous ici

Accédez à cet article gratuitement

Il suffit de vous inscrire à nos infolettres

Vous recevrez maintenant nos infolettres par courriel. Sachez que vous pouvez vous désabonner en tout temps en suivant le lien "Me désabonner" dans le bas d'une infolettre.

Comment choisir une hotte de cuisine

Par Stéphane Gagné Mise en ligne : 12 août 2015  |  Magazine : septembre 2015

Dossier - Hottes de cuisine: guide d’achat

Vous êtes à la recherche d’une hotte de cuisine murale, encastrable, cheminée ou pour îlot ? Peu importe le type que vous choisirez, le design n’est pas le seul facteur à considérer. L’installation est aussi importante que le choix du modèle.

La hotte permet d’évacuer l’humidité, les fumées et les odeurs liées à la cuisson des aliments. De plus, elle contribue à préserver une bonne qualité d’air dans la pièce. Selon Audrey Gilbert, coordonnatrice des ventes et du marketing chez le distributeur d’électroménagers AG International, les consommateurs commettent parfois l’erreur de choisir une hotte pour son aspect esthétique plutôt que pour sa capacité d’évacuation. 

Les gens sous-estiment souvent le rôle du conduit qui évacue l’air aspiré par la hotte vers l’extérieur. « Un appareil peut être très puissant, mais s’il a un conduit trop long dont le diamètre est trop petit, sa capacité d’évacuation peut être réduite jusqu’à 50 %, dit Patrice Lévesque, ingénieur mécanique spécialisé en ventilation et coauteur du Guide des bonnes pratiques en ventilation. Si, en plus, le parcours du conduit comprend plusieurs coudes et angles droits et que le tuyau est flexible plutôt que rigide, l’efficacité de la hotte est réduite encore davantage. » Logique : l’air dans un conduit circule moins bien s’il y a plusieurs obstacles et aspérités.

>> À lire aussi: notre test de poêles antiadhésives

L’installation

Une bonne installation fera toute la différence. Vous pouvez poser vous-même le conduit d’évacuation ou faire appel à un ferblantier. Par contre, la hotte elle-même doit être installée par un électricien certifié. La pose d’une hotte coûte de 160 à 800 $, selon William Gaudreau­, copropriétaire de Maltech, une entreprise spécialisée dans l’installation d’électroménagers. « Une installation simple avec sortie murale existante coûtera 160 $. S’il faut en percer une, la facture s’élèvera autour de 320 à 360 $. L’installation d’une hotte haut de gamme avec conduit de 25 cm (10 po) de diamètre et percement d’une sortie murale coûtera jusqu’à 800 $. Je limite la longueur du conduit à 30 pieds. Au-delà, il y a perte d’efficacité », dit-il. « Dans le cas d’une cuisinière au gaz, par mesure de sécurité, la hotte devrait être installée avant les armoires », dit Audrey Gilbert. Pourquoi ? Un appareil placé trop près des ronds peut causer un incendie. Ainsi, pour une cuisinière au gaz, il faut prévoir une distance de 76 à 91 cm (30 à 36 po) et pour une cuisinière électrique, de 61 à 76 cm (24 à 30 po).

Les quatre types de hottes sur le marché

Les modèles conventionnels, ou muraux. Ce sont les plus courants ; ils s’installent généralement sous une armoire de cuisine. 

Étape par étape - Bien choisir sa hotte

Les hottes de style cheminée. Appelées ainsi à cause de la forme de leur conduit d’évacuation. 

Les modèles encastrables. Installés dans une armoire faite sur mesure. 

Les hottes pour îlot. Elles sont généralement plus grandes et plus chères que les autres modèles et nécessitent un débit plus important étant donné leur emplacement, habituellement au centre de la cuisine. 

Le bruit 

Si le bruit est un critère important pour vous, choisissez un appareil dont le nombre de sones (unité de mesure de puissance sonore) émis est inférieur à 3,5. À noter que, à vitesse élevée, une hotte ne devrait pas produire plus de bruit qu’une conversation animée. Par ailleurs, « il est faux de croire que plus une hotte est bruyante, plus elle tire de l’air, dit Audrey Gilbert. Il existe sur le marché des appareils puissants qui sont silencieux. Ils coûtent environ 250 $ de plus que les hottes ordinaires ». Sachez que vous pouvez aussi faire installer le moteur de l’appareil à l’extérieur de la maison, indique William Gaudreau. 

Évacuation extérieure ou recirculation?

Toutes les résidences neuves sont équipées d’une hotte à évacuation extérieure, qui envoie l’air vicié dehors. Pour bien choisir votre appareil, vous devez tenir compte du débit d’air nécessaire selon la grandeur de votre cuisine. Pour connaître le débit nécessaire pour votre cuisine :

1) Mesurez le volume (en pi3 ou m3) de la pièce : hauteur x largeur x longueur. 

2) Calculez ensuite le débit nécessaire sur la base de 10 changements d’air à l’heure : volume (pi3) x changement d’air à l’heure / 60 minutes = débit (PCM [pied cube par minute]). 

Par exemple, pour une cuisine de 12 pi x 14 pi x 9 pi, on obtient le calcul suivant : 1 512 pi3 x 10 changements d’air / 60 minutes = 252 PCM.

Si vous souhaitez une capacité d’extraction plus importante, augmentez le nombre de changements d’air à l’heure. Idéalement, l’air devrait être renouvelé toutes les 5 à 10 minutes, donc entre 6 et 12 fois par heure.

En ce qui concerne le conduit, son diamètre se situe en général entre 15 et 25 cm (de 6 à 10 po), selon la puissance de la hotte. « Un appareil performant verra son efficacité grandement réduite s’il est combiné au mauvais conduit, souligne Patrice Lévesque. Par exemple, une hotte qui a un débit de 400 PCM devra être installée avec un conduit de 25 cm (10 po). » 

Si votre résidence n’est pas équipée d’une sortie d’air murale et qu’il est impossible d’en percer une, vous devrez opter pour une hotte à recirculation. Ce type d’appareil, qui dispose d’un filtre au charbon jetable, filtre l’air et le renvoie dans la pièce. Il n’est toutefois utile que pour diminuer les odeurs, car il ne permet pas d’évacuer les vapeurs et les fumées. Peu coûteux (de 40 à 100 $), il est généralement plus bruyant que les hottes à évacuation extérieure, selon Patrice Lévesque.

Les filtres 

Pour les hottes à évacuation extérieure, il existe deux types de filtres, lavables et réutilisables : les filtres microperforés (ou micro mèche), en aluminium, pour les cuisinières électriques ou au gaz, et ceux à chicane, en acier inoxydable. « Ces derniers, faits en accordéon, sont de type commercial et recommandés pour les cuisinières au gaz, dit Audrey Gilbert. Tous ces filtres vont au lave-vaisselle, et on conseille de les nettoyer une fois par mois. » Un filtre coûte de 20 à 45 $. 

Pour les hottes à recirculation, les fabricants suggèrent de changer les filtres au charbon tous les six mois ou « dès que cela commence à sentir, car c’est le signal qu’ils ne sont plus efficaces pour emprisonner les odeurs de cuisson », selon Patrice Lévesque. Chacun coûte de 15 à 20 $.

Combien coûte une hotte ?

Les prix varient considérablement d’un produit à l’autre. Par exemple, une hotte ordinaire à faible débit (220 PCM) se vendra 180 $, alors qu’un appareil à grand débit (de 700 à 1000 PCM) de qualité commerciale coûtera jusqu’à 4 200 $. Cette dernière intéressera les familles nombreuses qui cuisinent beaucoup. Elle est souvent de grandes dimensions (122 cm de largeur, ou 48 po).

Deux ressources utiles

Guide d’achat de Rona: Choisir une hotte de cuisinière 

Guide d’achat de CAA Québec Hotte de cuisinière: incontournable pour la qualité de l’air

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Maison

Commentaires 12 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par Nathalie Gagnon | 22 janvier 2016

    J'ai acheté une hotte Venmar série V30 pour son efficacité et pour les caractéristiques sonores de son système de ventilation. Même sans être en fonction, un genre de grésillement est produit par l'appareil (et je suis intolérante à ces sons). L'électricien l'a enlevé puis j'ai racheté le même modèle pensant que j'avais eu affaire à un "citron". Malheureusement le m^me phénomène se fait entendre.

    Qui peut m'expliquer quel est le problème (à part ma sensibilité bien sûr ;-)) ?
    Son normal du transformateur des ampoules halogènes ? Son because j'ai pas encore installé les ampoules halogènes ? Courant de Foucault ? Pouvez-vous me suggérez une autre maruqye de hotte performante, silencieuse et max 500 $ comme la Venmar ? Merci pour votre aide.

  • Par denis côté | 24 février 2016

    J'ai acquis une hotte avec cheminée de marque "Veneto" environ 900$. Lors de l'installation , j'ai remarqué que joints d'étanchéité n'étaient pas du tout adéquats, en fait ils ne servaient à rien car pas assez épais.
    Le vendeur, m'a expliqué que les contracteurs installent ce type de hotte et ne s'en sont jamais plaints, évidemment, ce n'est pas chez lui qu'ils installent ces hottes. J'ai dû acheter des joints d'étanchéité et les ajuster à la hotte et acheter des boulons, car ceux fournis n'étaient pas assez longs, j'ai même dû percer des trous dans l'assemblage car ils n'étaient pas alignés. À l'achat, on m'avait dit que c'était un produit canadien mais pendant l'installation j'ai bien vu le made in China. L'assurance qualité est médiocre. La hotte fonctionne bien, mais l'installation y est très ardue, je ne conseille pas du tout la marque Veneto

  • Par DAVE BERGERON | 25 avril 2016

    Lorsque j'ai acheté ma dernière hotte, j'ai choisi un modèle moyennement dispendieux (< 300 $) mais si c'était à refaire, je choisirais un modèle plus haut de gamme, plus performant et encore plus silencieux. Sur plusieurs années d'utilisation, ça vaut amplement le coût!

  • Par ALINE BÉGIN | 25 mars 2016

    Si je veux tout simplement remplacer une hotte défectueuse par une neuve de même modèle (conduit d'évacuation très court sortant par un mur extérieur), suis - je obligée de faire affaire avec un électricien certifié pour le raccordement des fils? Merci de donner suite à mon questionnement.
    Aline Bégin

    journalist Par Jade Gariépy de Protégez-Vous | 07 octobre 2015

    Bonjour Mme Bégin,

    Comme nous l'indiquons dans un article sur les normes en électricité : «Peu importe que les magasins de bricolage permettent d’acheter librement mille et une fournitures pour l’électricité, la Loi sur le bâtiment (art. 49) est claire: vous devez confier toute intervention électrique à un maître électricien, même s’il ne s’agit que de remplacer des luminaires ou d’installer une nouvelle prise de courant…» (http://www.protegez-vous.ca/maison-et-environnement/guide-pratique-de-la-renovation/conseils-generaux/electricite-des-regles-strictes.html)

  • Par lucie bessette | 25 avril 2016

    pouvez-vous donner plus d informations a propos de l entree d air necessaire (make-up air) afin de compenser pour la sortie d air creee par l utilisation d une hotte?

    journalist Par Céline Montpetit de Protégez-Vous | 27 février 2017

    Bonjour Madame Bessette,
    L'apport d'air devrait être équivalent à la capacité de la hotte (PCM). Cela s'applique surtout aux maisons très bien isolées (par exemple, une résidence qui répond aux normes Novoclimat avec échangeur d'air). Quant aux vieilles constructions moins étanches, elles bénéficient d'un apport d'air naturel.

    Par André Corriveau | 22 février 2017

    Andre.corriveau@icloud.com