Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous ici

Accédez à cet article gratuitement

Il suffit de vous inscrire à nos infolettres

Vous recevrez maintenant nos infolettres par courriel. Sachez que vous pouvez vous désabonner en tout temps en suivant le lien "Me désabonner" dans le bas d'une infolettre.

14 produits inutiles pour bébé

Par Nathalie Côté Mise en ligne : 16 juillet 2018  |  Magazine : août 2018 Shutterstock.com, nutriliving.com, bebabean.com, jolly-jumper.myshopify.com

Shutterstock.com, nutriliving.com, bebabean.com, jolly-jumper.myshopify.com

Vous souhaitez être bien équipé pour accueillir votre enfant, mais bébé a t-il réellement besoin d'un stérilisateur, chauffe-biberon, chauffe-lingettes, bain, thermomètre auriculaire, moniteur de mouvements...Tous ces achats finiront-ils, encore tout neufs, au fond du placard?

Sara Jane Breault et Nicolas Roy attendent leur premier enfant pour la fin septembre. Très vite, ils ont été bombardés d’offres et de conseils de toutes sortes en provenance de leur entourage, des médias et des réseaux sociaux. « C’était excitant au début de regarder les produits qui existent, dit la future maman. Mais à travers les recommandations de tous et chacun, on ne sait plus à qui se fier ! »

Avant de se lancer dans des achats impulsifs, Sara Jane a décidé de tirer parti des dons offerts par ses proches. Plutôt économe, elle a également acheté des objets d’occasion pour limiter les frais. Son budget de départ : 2 000 $. Elle espère toutefois s’en tirer avec une facture de 1 000 $.

Pour atteindre son objectif, le couple devra cependant faire les bons choix. « Quand je vois sur Kijiji les annonces de produits vendus à l’état neuf ou encore dans leur boîte, je me dis que cela ne doit pas être si utile que ça ! » souligne Sara Jane.

Un bébé, ça coûte combien ?

Difficile de dire à combien s’élève la facture pour l’arrivée d’un bébé. Cela dépend grandement des choix que les parents effectueront. Chose certaine, les petits font tourner l’économie au pays. En 2017, il s’est vendu pour plus de 5,4 milliards de dollars de vêtements, chaussures, meubles, produits de soins et autres articles pour bébé, selon Statistique Canada. Et ça, c’est sans compter les objets de seconde main !

Pour éviter de dépenser une fortune, n’achetez que l’essentiel. Quels sont, alors, les produits qu’il vaut mieux laisser en magasin ? La réponse peut varier en fonction des besoins de chacun, mais nous avons demandé l’avis de plusieurs parents à ce sujet. Ils ont dressé la liste des objets pour bébé qui leur ont peu ou pas servi, ou pour lesquels il existe des solutions de rechange simples et peu coûteuses. Résultat : en ne vous procurant pas ces 14 produits, ce sont de 420 à 1 550 $ environ qui resteront dans vos poches !

>> Consultez aussi nos tests de produits pour bébé: sièges d'auto, poussettes, porte-bébés, sièges de vélo, chaises hautes et couches pour bébé.

Douillette et tour de lit

Économies potentielles : de 40 à 300 $ environ

Plusieurs parents pensent bien faire en se procurant un joli ensemble de literie. Bébé restera au chaud et ne se cognera pas sur les barreaux de sa bassinette. Cependant, le poupon peut « s’étouffer si son visage reste coincé dans le contour de lit [bordure de protection] », précise la Dre Sophie Laflamme, pédiatre et professeure à l’Université de Sherbrooke. « Deux jours après la naissance de mon fils, l’infirmière du CLSC est passée à la maison et nous a dit de l’enlever, raconte Caroline Leclerc, dont le fils a aujourd’hui presque deux ans. Quand mon garçon a été un peu plus grand, je l'ai réinstallé. Mais il grimpait dessus et essayait de sauter hors du lit ! »

Par ailleurs, pour éviter les risques d’étouffement, Santé Canada recommande aussi d’éviter les couvertures épaisses, les jouets en peluche, les coussins de positionnement et autres objets « mous ». Les couvertures ne sont généralement pas recommandées tant que l’enfant ne peut se retourner seul facilement, soit entre trois et six mois, précise la Dre Laflamme. En attendant, privilégiez une gigoteuse (vêtement qui laisse à découvert les bras et les jambes, mais qui se referme au pied avec une fermeture éclair).

Mélangeur de type « Baby Bullet »

Économies potentielles : environ 60 $

Ce petit mélangeur permet de concocter des purées. «Une amie m’avait prêté le sien et il a brisé rapidement, dit Amélie Lessard, maman d’un poupon de 10 mois. Cela ne m’a pas vraiment manqué. Un mélangeur standard ou un robot culinaire peut très bien faire le travail. » Même une simple fourchette est parfois suffisante pour écraser certains aliments. Après tout, bébé ne mangera des purées que pendant une courte période (qui varie d’un enfant à l’autre). Votre poupon pourrait accepter des aliments écrasés et des petits morceaux de nourriture rapidement. Et à 12 mois, il devrait manger des aliments de textures variées.

Colliers contre la douleur des poussées dentaires

Économies potentielles : de 10 à 15 $

Ces colliers d’ambre ou de noisetier auraient des vertus apaisantes, mais leur efficacité contre la douleur n’a jamais été démontrée, prévient la Dre Laflamme. Par ailleurs, ces bijoux peuvent être dangereux, car s’ils venaient à briser, les enfants pourraient s’étrangler ou s’étouffer avec les billes. Pour soulager les gencives de bébé, donnez-lui plutôt un anneau de dentition réfrigéré ou massez doucement ses gencives avec votre doigt.

Stérilisateur et chauffe-biberon

Économies potentielles : de 25 à 190 $ environ

Ces appareils semblent drôlement pratiques. Et pourtant… « C’est lourd et encombrant, tranche Cynthia Lefebvre, mère de trois enfants de deux, trois et six ans. Je les ai utilisés deux fois et ils ont fini au sous-sol. Un chaudron d’eau bouillante pour stériliser les suces et les biberons fait très bien le travail. » De plus, le biberon de lait peut être réchauffé dans l’eau chaude.

Ustensiles pour bébé

Économies potentielles : de 4 à 30 $ environ

Certains parents aiment l’idée d’avoir des ustensiles de petite taille, adaptés à la bouche de leur bébé. Ces objets ne font cependant pas l’unanimité. « Les cuillères à thé et les fourchettes à dessert conviennent bien », estime Caroline Leclerc. Et la cuillère qui change de couleur lorsque le repas est trop chaud ? « C’est une fausse bonne idée, dit Amélie Lessard. Une fois, mon conjoint disait que la nourriture était encore trop chaude. Ça faisait pourtant 20 minutes qu’elle était sur le comptoir. On s’est rendu compte que la cuillère mettait beaucoup de temps à retrouver sa couleur et que le plat avait bel et bien refroidi. Pour vérifier la température, il suffit d’y toucher ! »

Contenants pour congeler les purées

Économies potentielles : de 5 à 30 $ environ

Ils sont pratiques, mais plusieurs parents les jugent inutilement coûteux puisqu’ils servent peu de temps. « On a tous un bac à glaçons à la maison [dans lequel on peut congeler les purées], et ça fait des portions parfaites ! » estime Amélie Lessard.

Moniteur de mouvements

Économies potentielles : de 80 à 400 $ environ

Cet appareil, constitué d’une plaque à placer sous l’enfant, est destiné aux parents qui craignent que leur poupon ne cesse de respirer pendant son sommeil. Le moniteur émet une alarme lorsqu’il ne détecte plus du tout de mouvement. Or, ce type de produit devient une grande source de stress, confie Amélie Lessard. « Quand j’allais chercher mon bébé la nuit, j’oubliais d’éteindre le moniteur, raconte-t-elle. Mon conjoint se réveillait alors en sursaut à cause de l’alarme. Elle sonnait aussi lorsque mon bébé se déplaçait et se retrouvait à côté de la plaque. L’appareil ne percevait plus sa respiration. »

Chauffe-lingettes

Économies potentielles : de 40 à 45 $ environ

Cet appareil doit être branché à une prise de courant. Il faut donc s’assurer qu’il y en a une tout près de l’endroit où le parent change son bébé. Par ailleurs, si l’enfant bouge trop, il peut tirer sur le fil et le débrancher. « Une débarbouillette d’eau chaude fait l’affaire », note Cynthia Lefebvre. D’ailleurs, pour la peau sensible des poupons, elle est préférable aux lingettes puisque « certains bébés font des réactions cutanées aux produits que contiennent les lingettes, indique la Dre Laflamme. On recommande plutôt aux parents d’utiliser de l’eau et un savon non parfumé ».

Bain de bébé

Économies potentielles : de 20 à 70 $ environ

Ce type de bain s’installe généralement dans le fond de la baignoire, sur le comptoir ou dans l’évier de la cuisine. « Mon enfant gigotait beaucoup et il éclaboussait partout », se souvient Caroline Leclerc. Pour laver son bébé, elle se servait plutôt du support avec filet qui était fourni avec le bain et elle l’a utilisé dans la grande baignoire de la salle de bain. D’autres parents interrogés indiquent avoir lavé leur nouveau-né directement dans l’évier de la cuisine.

Jouet sauteur et soucoupe

Économies potentielles : de 50 à 190 $ environ

Les jouets sauteurs, comme les « Jolly Jumper », s’installent aux cadres de porte. Assis dans un siège, bébé a les pieds qui touchent au sol et il peut sautiller sur place. Le principe est le même avec les soucoupes (appelées aussi exerciseurs). Bébé prend place dans un siège au centre et peut s’amuser avec les objets disposés autour de lui tout en sautant. « L’enfant doit pouvoir se tenir debout par lui-même avant de les utiliser », prévient la Dre Laflamme. De plus, comme les petits vont vite vouloir marcher lorsqu’ils commencent à se tenir debout, ces jouets ne servent que peu de temps.

Thermomètre auriculaire

Économies potentielles : de 35 à 85 $ environ

Plusieurs parents préfèrent ce type de thermomètre, car ils le trouvent moins intrusif que le modèle rectal. « Les oreilles de mon bébé étaient toutefois beaucoup trop petites, et l’appareil ne rentrait pas bien », se rappelle Amélie Lessard. De toute manière, « prendre la température dans l’oreille d’un bébé ne donne pas un résultat fiable, affirme la Dre Laflamme. Différents facteurs peuvent influencer la donnée, comme de petits conduits auditifs ou encore la présence de cérumen. Le thermomètre rectal demeure le meilleur instrument ».

shutterstock.com

Chaussures pour bébé

Économies potentielles : de 30 à 100 $ environ

Elles sont très mignonnes, mais les bébés n’en ont pas besoin. Et même « lorsque le bambin commence à se tenir debout et à marcher, il reste plus facilement en équilibre lorsqu’il est nu-pieds, explique la Dre Laflamme. La chaussure sera utile lorsqu’il aura acquis une certaine stabilité ». Donc, pas de presse pour vous en procurer.

Thermomètre (ou autres dispositifs) pour l’eau du bain

Économies potentielles : de 10 à 20 $ environ

Weena Howson, mère de deux garçons de trois et sept ans, se souvient d’avoir collé des pastilles dans le fond de la baignoire. « Elles changeaient de couleur quand l’eau était trop chaude, raconte-t-elle. Quand je les ai lavées, j’ai utilisé de l’eau très chaude pour retirer la moisissure, mais elles ne sont jamais redevenues de la bonne couleur. Au fond, tout le monde a un poignet pour vérifier la température de l’eau ! »

Pee-pee Teepee

Économies potentielles : 10 $ environ

Ce dispositif de tissu destiné à recouvrir le pénis du garçon pour éviter les arrosages durant le changement de couche fait l’unanimité... contre lui ! « Avec mes fils, cela ne tenait pas en place, raconte Cynthia Lefebvre. Mettre une débarbouillette est plus efficace. »

Pour choisir des produits dont votre bébé aura vraiment besoin, consultez les tests de Protégez-Vous: sièges d'auto, poussettes, porte-bébés, sièges de vélo, chaises hautes et couches pour bébé.

 

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Loisirs et famille

Commentaires 3 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par GENEVIèVE BROUSSEAU | 22 juillet 2018

    Avec nos 2 enfants, on n'a pas utilisé de moniteur pour bébé. À moins que la chambre du bébé soit très loin de celle des parents, les bébés savent très bien se faire entendre la nuit. Et le jour, on est toujours avec eux. Ma fille n'a jamais mangé dans une chaise haute, elle mangeait dans le bumbo (lavable au complet dans le lavabo). Elle a mangé là-dedans très longtemps. Mon garçon a mangé dans la chaise haute et le bumbo a été inutile dans son cas. Mais ce n'est pas long qu'ils veulent manger à table comme nous sur des chaises d'adultes avec des ustensiles d'adulte. Les ustensiles de bébé on aurait pu s'en passer facilement. Ma fille n'a jamais voulu manger de purée, elle voulait manger elle-même de la nourriture en morceau, dès 6 mois. Une chance qu'on n'a pas perdu notre $ dans des ti-kits à purée. Les essentiels pour nous ont été les sièges d'auto (1 par enfant par auto, mais la coquille on l'a réutilisée pour ma 2e), un bon porte-bébé, un mouche-bébé, un thermomètre rectal, du Tylenol nourrisson (marque maison = moins cher), peu de jouets de bébé (de toute façon ils ne s'intéressent qu'aux objets courants ou presque), une bassinette qui a un côté de lit qui s'enlève lorsque l'enfant se lève seul, avec au moins 2 couvre-matelas imperméables pour les pipis au lit, au moins 2 draps contour, un pot, des vêtements usagés en majorité (de toute façon ça se salit/tache super vite et ça ne fait pas longtemps) et pas trop du même âge car de toute façon on est toujours en train de faire du lavage (si j'avais su, je n'aurais eu que des pyjamas une pièce avec un zip jusqu'à 1 an), une bavette en plastique souple qui se lave facilement dans le lavabo, une chaise oscillante pour les siestes, un matelas coquille d'oeuf pour la bassinette (sous le drap contour) pour éviter la tête plate, un tire-lait manuel, un parc (on s'en est un peu servis mais on aurait pu s'en passer), un matelas à langer avec un bon paquet de débarbouillettes (pas trop cheap : les cheap n'absorbaient pas l'eau ou presque: poubelle), un sac à couche assez grand, une bonne poussette, quelques bols et assiettes en plastiques qui vont au lave-vaisselle, une barrière d'escalier, des barrures d'armoires et de tiroir qui ne nécessitent pas de percer les armoires si possible, un trotteur (ils ont adoré ça et ça leur a donné l'assurance pour marcher), 2-3 gigoteuses pour la nuit, des couches de chez Costco (bonnes et pas trop chères) et des gobelets à bec avec valve anti-retour qui vont au lave-vaisselle. À moins que j'en aie oublié, le reste était superflu.

  • Par EMMANUELLE MERCIER | 17 juillet 2018

    Pas mal d’accord pour tout ces objets, toutefois le moniteur de mouvement (et en même temps de son) m’a permise d’être beaucoup moins stressée, il suffit de bien l’installer et d’avoir le réflexe de l’éteindre, et il n’y aura pas de fausse alarme. Et ma pire dépense inutile : le kit de literie :(

  • Par christian tanguay | 17 juillet 2018

    Je ne suis pas d’accord pour le stérilisateur ! Nous avons acheter un model qui va au micro-onde et qui stérilise 4 biberons a la fois en 4 minutes. C’est un incontournable pour 20$. Et le bain pour bebe Fisher-prise que nous avons acheté étais merveilleux pour notre petite fille avec le filet qui venais avec.