Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

13 choses à savoir sur... le chocolat!

Par Protégez-Vous
Déjeuner - Jus et boissons - Chocolat Shutterstock

Saviez-vous que pour profiter des vertus du chocolat, mieux vaut éviter de boire du lait quand on en mange?

1. Le chocolat doit renfermer du cacao (beurre, liqueur ou poudre de cacao) et peut contenir un agent émulsifiant (monoglycérides, lécithine, etc.), des épices, du sel, du sucre ou un édulcorant, notamment.

2. Les proportions de solides de cacao et de solides de lait sont normalisées dans le Règlement sur les aliments et drogues pour les différentes variétés de chocolat: noir, amer, mi-sucré, sucré, au lait, blanc, etc.

3. Le chocolat, et plus précisément le cacao, est une excellente source de magnésium, de phosphore, de fer, de manganèse et de zinc. Il fournit aussi des vitamines du complexe B et est très riche en antioxydants.

>> À lire aussi: Dilemme pascal: chocolat noir, au lait, bio, équitable ou cru? et notre évaluation de tartinades au chocolat

4. Une partie de ses acides gras sont mono-insaturés. Ceux-ci contribuent à abaisser le taux de cholestérol LDL («mauvais») dans le sang et à augmenter le cholestérol HDL («bon»). Le chocolat contient beaucoup de gras saturés, mais il s’agit d’acide stéarique, qui n’a pas, comme les gras saturés en général, un effet néfaste sur le taux de cholestérol et la santé cardiaque.

5. Avant de vous jeter sur cette douceur pour ses bienfaits potentiels, rappelez-vous que le chocolat est très riche en calories et qu’il contient de 30 à 35 % de lipides. En d’autres mots, c’est comme si un morceau sur trois que vous dégustez ne fournissait que du gras…. Bref, en grande quantité, le chocolat peut nuire au maintien d’un poids santé et, ultimement, à la santé du cœur. Rien n’est parfait!

6. Il existe du chocolat sans sucre ajouté, édulcoré au fructose ou au maltitol, mais qui reste quand même très dense en calories et en gras.

7. «Friandise chocolatée». Si le produit renferme un corps gras autre que le beurre de cacao, il ne peut pas être appelé chocolat. Vous ne trouvez pas d’huiles hydrogénées, de coprah, de palme ou autres dans du vrai chocolat.

8. Mieux vaut privilégier le chocolat noir contenant un minimum de 56 % de cacao... et éviter les friandises chocolatées.

9. Surveillez l'origine du cacao, si vous voulez déguster un «grand cru». Le chocolat haut de gamme précise cette information.

10. C’est dans le cacao que se trouvent les éléments nutritifs et les antioxydants. Le chocolat noir est donc plus riche en ces nutriments que le chocolat au lait et le chocolat blanc. Ce dernier étant fait uniquement de beurre de cacao (ni liqueur ni poudre), il n’offre pas les bienfaits associés à la consommation de cacao.

11. Pour profiter au maximum des vertus du chocolat, mieux vaut privilégier le chocolat noir à celui au lait et éviter de boire du lait quand on en mange. Selon certaines études, le lait peut inhiber l’absorption de certains antioxydants (flavonoïdes) dans l’intestin et ainsi diminuer les capacités antioxydantes du cacao.

12. Malgré sa richesse en antioxydants, le chocolat a deux défauts majeurs: ses teneurs élevées en calories et en gras. Pour profiter des bienfaits des antioxydants, il vaut donc mieux consommer une variété d’aliments qui en sont riches, comme les fruits, les légumes, les céréales à grains entiers, etc. Le chocolat est avant tout un aliment à croquer pour le plaisir des sens!

13. On prétend souvent que le chocolat, comme les fraises ou le vin par exemple, est susceptible de provoquer des réactions allergiques (des rougeurs ou des démangeaisons, par exemple). En réalité, il s’agit d’une réaction alimentaire dans laquelle aucun mécanisme immunitaire n’intervient. Elle traduit une incapacité de l’organisme à supporter un aliment aux doses tolérées par d’autres individus. On distingue trois types de pseudo-allergies, dont une liée à la consommation d’aliments riches en histamine ou en tyramine, comme le chocolat et le fromage.

Cet article a initialement été publié dans notre guide pratique «Que choisir à l'épicerie». Pour consulter la liste des guides que vous pouvez vous procurer, rendez-vous dans notre boutique.

 
Lire l'article
CBD : des bénéfices à démontrer

Jujubes, thés, crèmes pour la peau, huiles, gélules, capsules, vaporisateurs… les produits contenant du CBD, un des composés du cannabis, sont de plus en plus populaires pour soulager la douleur, favoriser le sommeil et calmer l’anxiété. Mais ces bienfaits sont-ils prouvés?

Lire l'article
Comment choisir son psychologue ou son psychothérapeute

Pour « réussir » votre thérapie, le choix du psychologue ou du psychothérapeute est plus important que l’approche que ce professionnel utilise. Voici comment dénicher un psy qui vous convient, et quelques indices vous permettant de confirmer que vous êtes entre bonnes mains.

Lire l'article
Doit-on s’inquiéter de la variole simienne?

La variole simienne attire plus que jamais l’attention depuis que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) lui a attribué, le 23 juillet, le statut d’«urgence de santé publique de portée internationale», soit le plus haut niveau d’alerte possible. Doit-on s’en inquiéter? Voici cinq clés pour comprendre cette maladie, ses répercussions et les moyens déployés pour stopper sa transmission.

Lire l'article
Protection solaire: 10 erreurs à éviter

Les écrans solaires offrent une bonne protection contre les rayons du soleil responsables de nombreux coups de soleil, brûlures et cancers de la peau. À la condition d’être bien utilisés. Voici 10 erreurs courantes que vous faites peut-être quand vient le moment de mettre de la crème solaire.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par DOMINIQUE FROMENT
    15 Avril 2022

    Bonjour,
    d'où vient ce chiffre de 56 % de cacao minimum pour que ce soit du chocolat noir ?
    Merci !