Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous ici

Accédez à cet article gratuitement

Il suffit de vous inscrire à nos infolettres

Vous recevrez maintenant nos infolettres par courriel. Sachez que vous pouvez vous désabonner en tout temps en suivant le lien "Me désabonner" dans le bas d'une infolettre.

Santé: conseils pour cuire au bbq de façon sécuritaire

Par Martin Dionne Mise en ligne : 01 mai 2014  |  Magazine : juin 2014 shutterstock.com

Test - Barbecues - Santé: précautions à prendre pour cuire au barbecue shutterstock.com

Si la cuisson au barbecue a si mauvaise presse, c’est notamment parce que manger beaucoup de viande, de volaille ou de poisson cuits à température élevée peut accroître le risque de cancer, car la haute température cause l’apparition de substances toxiques (amines hétérocycliques) dans les parties calcinées et croustillantes.

«Des substances nocives sont aussi formées lorsque le gras tombe sur les surfaces chaudes du barbecue, car la fumée ainsi produite dépose sur la viande des substances chimiques qui peuvent, à long terme, accroître le risque de cancer», prévient André Beaulieu, de la Société canadienne du cancer.

Envelopper les aliments dans du papier d’aluminium ou en déposer une feuille directement sur les grilles permet de limiter l’écoulement des gras.

Conseils pour une cuisson au bbq sécuritaire

1. Choisissez des viandes maigres
2. Retirez le gras ou la peau avant la cuisson
3. Ne mangez pas les parties carbonisées
4. Utilisez de la marinade, mais pas d’huile ou de beurre

>> À lire aussi: le test de barbecues de Protégez-Vous

Cuisson parfaite 

Sur son site Web, l’Agence canadienne d’inspection des aliments rapporte que, selon les experts en santé publique, plus de 13 millions de cas de toxi-infections alimentaires (ou empoisonnements alimentaires) se produisent chaque année au Canada. Un des coupables: la cuisson inadéquate des aliments.

Pour assurer une cuisson optimale, l’ACIA suggère l’utilisation d’un thermomètre numérique pour aliments à lecture instantanée. Elle fournit également les températures internes recommandées, par exemple:

• Bœuf, mi-saignant: 63 ºC (145 ºF)
• Porc: 71 ºC (160 ºF)
• Volaille: 74 ºC (165 ºF)
• Viande hachée et saucisse: 71 ºC (160 ºF)
• Saucisse à hot dog: 74 ºC (165 ºF)

Thermomètre

Le thermomètre intégré au couvercle de certains modèles affiche près de 100 ºC de plus que la température réelle de la grille principale. Ainsi, même s’il indique 150 ºC, vous aurez du mal à saisir une viande sur une grille à 50 ºC.

Un thermomètre de four déposé directement sur la grille peut s’avérer une solution très utile et économique (environ 5 $) pour connaître la température exacte de votre appareil.

Vent

Le vent a un effet direct sur la distribution de la chaleur à l’intérieur des barbecues. Dans certains cas, un vent provenant de l’arrière peut produire une baisse de température de 160 ºC. En d’autres points de la grille, la température peut plutôt augmenter de 100 ºC. 

Pour en savoir plus, visitez le site de l'Agence canadienne d’inspection des aliments

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Santé et alimentation

Commentaires 0 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.