Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

What3words: une appli pour vous géolocaliser partout dans le monde

Par Amélie Cléroux
what3words Shutterstock.com

Cette application de géolocalisation permet de déterminer exactement où vous êtes sur la planète à l’aide de trois mots. Un outil utile en cas d’urgence?

Que vous soyez perdu en forêt, blessé au milieu de nulle part ou à la recherche d’un endroit précis mais sans adresse, l’application gratuite What3words (Android et iOS) vise à simplifier la géolocalisation. Fini les latitudes et les longitudes : elle permet de savoir où vous êtes dans le monde, dans un quadrilatère de 3 m sur 3 m, à l’aide de trois mots.

Des combinaisons de trois mots en 50 langues différentes, dont le français, couvrent la planète. « Pondeuse.tonicité.oratoire » correspond par exemple à un tronçon de la route 299 en Gaspésie.

Vous pouvez ainsi facilement donner votre position de vive voix, mais aussi la relayer par texto ou par courriel. La fonction «itinéraire» vous permet de gagner un emplacement par l’intermédiaire de Google Maps ou avec une boussole numérique intégrée. Enfin, en vous créant un compte, vous êtes en mesure d’enregistrer des lieux précis.

Un peu partout dans le monde, des services d’urgence utilisent What3words, mais très peu le font d’office au Québec. Quoi qu’il en soit, le sergent Louis-Philippe Bibeau, de la Sûreté du Québec, indique que vous pouvez signaler votre emplacement aux secours à l’aide de cet outil. « On le connaît et on enseigne son fonctionnement à nos policiers et partenaires, dit-il. Ces données seront croisées avec notre propre système de géolocalisation. » Il rappelle toutefois l’importance de composer le 911 en cas d’urgence. Vous n’avez pas de réseau cellulaire ? « Dans le doute, faites-le quand même. Parfois, il suffit de bouger un peu pour avoir assez de signal. » 

Bien sûr, vous ne devriez jamais dépendre d’applications ou de votre téléphone cellulaire pour une expédition en nature. Leur utilisation ne remplace pas une préparation et des connaissances adéquates, comme le souligne le policier. Dans certains cas, un téléphone satellite pourrait aussi être à considérer.

>> À lire aussi : Comment diminuer votre impact en nature

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.