Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Combien valent vos données dans le dark Web?

Par Frédéric Perron Mise en ligne : 15 Juillet 2020 Shutterstock.com

dark-web Shutterstock.com

À la suite d’une fuite de données, vos informations se retrouvent souvent dans le Web caché, où des criminels en font la revente.

Des données de cartes de crédit et de comptes bancaires à 35 $ US. Des identifiants de comptes PayPal à 200 $ US et de comptes Facebook à 75 $ US. Voilà le genre d’informations que négocient des cybercriminels dans le Web caché (dark Web), selon une étude sur les prix moyens de ces données réalisée par le site Privacy Affairs. Avec ces informations, des criminels peuvent commettre des fraudes ou des vols d’identité.

Selon Privacy Affairs, les documents contrefaits se vendent particulièrement cher, sans doute parce qu’ils sont complexes à réaliser: 550 $ US pour un permis de conduire américain et 1500 $ US pour un passeport américain, canadien ou européen.

Les comptes de médias sociaux sont plutôt abordables: 49 $ US pour Twitter, 55 $ US pour Instagram et 75 $ US pour Facebook. Un compte Gmail, qui peut contenir beaucoup de documents confidentiels et qui permet de récupérer des mots de passe, coûte plus cher: 156 $ US.

Comment protéger vos données

D’après Privacy Affairs, son étude permet de réaliser que les cybercriminels accordent beaucoup moins de valeur que vous à vos informations personnelles. D’où l’importance de bien les protéger en appliquant notamment les conseils suivants:

- Quand vous recevez un appel non sollicité, ne donnez jamais d’informations personnelles, comme votre numéro d’assurance sociale ou un mot de passe.

- Installez un antivirus sur votre ordinateur et gardez-le à jour.

- Sur un réseau Wi-Fi ouvert à tous, par exemple dans un café, ne vous connectez pas à vos comptes. Si vous devez le faire, utilisez un VPN.

- Effacez les comptes en ligne que vous n’utilisez plus.

- Utilisez des mots de passe longs et complexes, différents pour chaque site. Pour vous aider, utilisez un gestionnaire de mots de passe.

- Lorsqu’elle est offerte, activez l’authentification à deux facteurs.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Nouvelle