Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Les bactéries dans les éponges de cuisine sont-elles réellement nocives?

Par Amélie Cléroux
eponges

Votre éponge à récurer peut contenir des dizaines de milliards de bactéries. Pour vous débarrasser non seulement de ces indésirables – qui causent de mauvaises odeurs –, mais aussi de certains agents pathogènes, plusieurs méthodes existent.

«Chauffer» l’éponge humide au micro-ondes pendant une minute, la tremper dans l’eau bouillante ou l’envoyer au lave-vaisselle, par exemple. Or l’efficacité de ces méthodes ne fait pas consensus, selon différentes études; certaines concluent même que le plus sûr est… de jeter l’éponge au bout d’une semaine. 

C’est plutôt un faux débat pour Christian Baron, professeur titulaire au Département de biochimie et médecine moléculaire de l’Université de Montréal. «La présence de bactéries pathogènes ne devrait pas inquiéter les gens», lance d’emblée celui qui est aussi vice-doyen à la recherche et à l’innovation scientifique.

Bien que ces bactéries puissent en théorie causer des maladies et que certaines personnes soient en effet plus à risque, «le risque de contamination est vraiment très minime», explique l’expert. Il rappelle que les bactéries sont partout dans l’environnement sans causer de maladies, et qu’on trouve même un bon nombre de ces agents pathogènes sur… la peau des gens! 

>> À lire aussi: Comment se débarrasser des mauvaises odeurs dans la laveuse?

Le gros bon sens

Christian Baron juge donc qu’il n’est pas nécessaire de jeter votre éponge chaque semaine. Mais après un mois, peut-être que oui: «De toute façon, le matériel va se dégrader, fait-il valoir. L’hygiène en cuisine, c’est surtout une approche de gros bon sens.»

Et justement, en matière de gros bons sens, Christine Boudreau, qui est microbiologiste et consultante dans le domaine de l’alimentation, y va de recommandations simples:

• Nettoyez votre éponge, lavette ou guenille au savon, et rincez-la bien après chaque utilisation.

• Assurez-vous qu’elle peut sécher rapidement, car l’humidité fait proliférer les bactéries. 

• Lavez-la régulièrement – par exemple au lave-vaisselle ou dans la laveuse –, et ce, selon ce que vous avez nettoyé. «Si j’essuie ma planche de travail qui a servi à couper de la viande crue, je dois bien la rincer et la sécher, et l’envoyer ensuite au lavage, illustre Christine Boudreau. Mais si je m’en sers pour frotter ma vaisselle dans l’eau savonneuse, ce n’est pas la même chose!» 

Lire l'article
Pour camper cet été : réservez sans tarder !

Rassurez-vous, il n’est pas trop tard pour planifier vos vacances estivales. Mais si vos projets de camping correspondent à des dates, des régions et des hébergements populaires, il vaut mieux ne pas trop attendre pour réserver votre séjour.

Lire l'article
Retours, échanges et remboursements : renseignez-vous avant d’acheter en ligne

Forcés de fermer, de vendre leurs produits uniquement en ligne ou de fonctionner à effectifs réduits, les commerçants québécois ont dû revoir leurs politiques sur les échanges, les retours et les remboursements de marchandises. Assurez-vous de les consulter avant d’acheter un produit susceptible de ne pas faire l’affaire!

Lire l'article
Une action collective de 100 millions autorisée contre Québecor

La Cour supérieure du Québec a autorisé le recours contre Québecor pour avoir coupé le signal des trois chaînes de TVA Sports aux abonnés de Bell, lors des séries éliminatoires de hockey de 2019.

Lire l'article
Les «savoirs essentiels» à privilégier au primaire et au secondaire

Fermetures d’école, isolement de classe, retrait préventif, enseignement à distance… Les élèves québécois ont perdu de nombreuses heures de cours depuis la rentrée, ce qui pourrait nuire à leur réussite scolaire et à leur apprentissage. Le ministère de l’Éducation élaguera donc les programmes et déterminera les «savoirs essentiels incontournables» à acquérir d’ici juin.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.