Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Comment trouver une épicerie «zéro déchet»

Par Cindy Grappe
aliments-en-vrac

Le mouvement «zéro déchet» vise à réduire, voire à éliminer les contenants à usage unique et le suremballage. De plus en plus d'épiceries ont pris le virage vert en incitant leurs clients à diminuer leurs déchets. Voici comment connaître les adresses de plusieurs d'entre eux.

Aujourd’hui, dans de nombreuses épiceries spécialisées et même dans certaines pharmacies (notamment Pharmaprix), on peut acheter des produits en vrac, secs ou liquides, dans le contenant de son choix, et utiliser des pots en consigne ou des emballages recyclables. En général, les produits en vrac sont vendus moins cher si on apporte ses propres contenants.

Pourquoi ne pas choisir les fruiteries et petites épiceries de votre quartier? Ces dernières permettent souvent de laisser sur place certains emballages (barquettes, sacs, cartons), qui pourront ainsi être réutilisés.

Pour trouver un marchand soucieux de vous aider à réduire les déchets à la source, consultez le répertoire des membres du circuit Zéro déchet.

Réduisez les emballages pour aliments

• Si vous avez le choix, optez pour les produits nécessitant le moins d’emballage, en grand format notamment pour les aliments non périssables et toujours en fonction de vos besoins (évitez les formats individuels).

• Privilégiez les emballages faits de matériaux facilement récupérables (comme le carton, le verre ou le métal).

• Apportez vos contenants réutilisables au marché et à l’épicerie. Depuis avril 2019, les épiceries Metro acceptent que les clients utilisent leurs propres contenants pour acheter viande, produits de la mer, plats cuisinés et pâtisseries. IGA met en place un projet pilote pour offrir également ce service à ses clients.

>> Pour savoir ce qui va dans le bac à recyclage, utilisez l’application mobile «Ça va où?»

Cet article est extrait de notre guide 100 Gestes pour la planète, réalisé en partenariat avec RECYC-QUÉBEC et l’Observatoire de la consommation responsable de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM (ESG UQAM). Il est disponible en kiosque et dans notre boutique.

Lire l'article
Noël en famille et le Jour de l’An dans votre bulle

Oubliez les grandes fêtes de Noël au cours desquelles vous faites la bise à toute la parenté. Québec vous autorise à célébrer sobrement pendant seulement quatre jours cette année, sous réserve de l’évolution de la pandémie de COVID-19 dans les prochaines semaines.

Lire l'article
Vos écouteurs peuvent-ils provoquer des otites?

Une lectrice de Protégez-Vous a récemment développé une otite. Comme elle est en télétravail et porte ses écouteurs intra-auriculaires beaucoup plus longtemps qu’auparavant pour assister à des vidéoconférences et se couper du bruit ambiant, elle les soupçonne d’en être responsables. Vos écouteurs peuvent-ils causer une infection aux oreilles?

Lire l'article
La pandémie augmente le risque d’exposition au radon

L’école à distance, le télétravail et le fait de passer plus de temps à la maison augmentent le risque d’exposition au radon, un gaz cancérigène présent dans toutes les maisons du pays, prévient Santé Canada.

Lire l'article
100 millions pour aider les aînés à vieillir dans leur maison

Pendant la première vague de la pandémie de COVID-19, des services de soutien à domicile ont été annulés. Depuis, les personnes âgées en bénéficient à nouveau, mais l’expérience vécue au printemps les a confortées dans leur conviction de vouloir rester chez eux le plus longtemps possible. L'investissement de 100 millions de dollars annoncé par Québec devrait les aider à le faire.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.