Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Des conseils pour la location d’un chalet cet été

Par Marie-Eve Shaffer
louer_chalet

Vous avez envie de vous évader et de passer vos vacances d’été dans un chalet situé au Québec? Dépêchez-vous puisque ces maisons en location sont rapidement réservées.

« Il commence à manquer de place pour l’été prochain, rapporte le courtier immobilier et propriétaire des Chalets dans le Nord, François Bourque. Il y a une accélération des réservations depuis [le début du mois de mars]. »

Avec la fermeture de la frontière canado-américaine et le maintien des mesures sanitaires, bien des vacanciers préfèrent demeurer au Québec. Près de 68 % des répondants à un sondage réalisé en novembre 2020 par la Chaire de tourisme Transat planifiaient séjourner dans un hébergement commercial québécois à l’été 2021.

Voici ce que vous devez savoir si vous optez pour la location d’un chalet.

Petites annonces ou plateforme de réservation en ligne?

Vous pouvez chercher un chalet à louer dans des sites de petites annonces, comme Kijiji et LesPacs, ou même dans des portails spécialisés, comme Chalet à rabais ou RSVP Chalets. Ils vous présentent les établissements disponibles et vous proposent de communiquer avec le propriétaire pour conclure une entente. Il n’y a aucun intermédiaire.

Vous pouvez aussi fouiller du côté des plateformes de réservation en ligne, comme WeChalet, Vrbo ou même Airbnb. Elles ont la particularité de vous offrir un espace pour communiquer avec les locateurs, mais également pour mener à bien la transaction. Si vous passez par l’une de ces plateformes, attendez-vous à payer des frais de gestion qui peuvent atteindre jusqu’à 15 %.

D’après François Bourque, les sites des petites annonces sont généralement utilisés par les propriétaires d’un petit nombre de chalets. Ils répondent eux-mêmes à vos questions et c’est avec eux que vous négociez le contrat de location.

Les plateformes de réservation en ligne sont prisées par ceux qui disposent d’un parc immobilier. Ils peuvent s’approprier des outils de gestion, ce qui leur facilite la tâche s’ils doivent enregistrer plusieurs réservations en même temps. Les paiements sont effectués sur la plateforme, tout comme l’arbitrage de conflit.

Par exemple, WeChalet conserve votre acompte jusqu’à 24 heures après votre arrivée. « S’il y a un problème, nous avons encore l’argent. On peut rembourser le voyageur ou l’aider à se replacer dans une autre propriété », indique le fondateur de la plateforme québécoise, Dany Papineau.

Des fraudes?

Des fraudeurs ont utilisé des sites de petites annonces pour soutirer de l’argent à des vacanciers l’été dernier, a rapporté Le Journal de Montréal. Après avoir réglé les détails de la location – pour un chalet qui n’existait pas dans certains cas –, ils prennent la clé des champs avec l’acompte versé par les consommateurs.

Pour se prémunir contre ces escroqueries, M. Bourque propose de faire une vérification auprès de la Corporation de l’industrie touristique du Québec (CITQ). Tous les chalets qui sont loués pour un séjour de moins de 31 jours doivent obtenir une attestation de classification officielle. « Si on n’est pas capable de faire le lien avec la CITQ, il faut lever un drapeau », prévient le courtier immobilier.

Les plateformes de réservation en ligne ne sont pas à l’abri des fraudes. WeChalet en a fait l’expérience au cours des derniers mois. Des consommateurs ont loué des propriétés avec des cartes de crédit volées. Depuis, l’entreprise a rehaussé ses dispositifs de sécurité.

Trouver le meilleur prix

Les prix de location de chalet sont plus élevés pendant le week-end de la Saint-Jean, les vacances de la construction et le mois d’août. Un accès à un plan d’eau ou même à un spa a aussi pour effet de faire monter la facture.

« Les gens qui magasinent à l’avance vont trouver les plus belles propriétés aux meilleurs prix », mentionne M. Papineau. Il ajoute qu’une location à la semaine, plutôt que pendant un week-end, est financièrement plus avantageuse puisqu’elle permet aux hôtes d’économiser sur les frais de nettoyage et de désinfection.

Dans tous les cas, mieux vaut ne pas miser sur les offres de dernière minute cette année en raison de la forte demande, conseillent les experts interrogés.

Qualité des installations

Vous avez trouvé le chalet qui convient à vos besoins. Comment vous assurer de la qualité des installations?

Les plateformes de réservation en ligne sont exigeantes concernant les photos mises en ligne. « Elles doivent être représentatives du logement, comme sur Airbnb. Si un divan est brisé et qu’on le remplace, il faut mettre les photos à jour », rapporte François Bourque, qui souligne que cette rigueur n’est pas toujours observée du côté des petites annonces.

« L’hôte qui a pris des photos professionnelles est souvent lui-même plus professionnel », ajoute Dany Papineau, qui suggère de demander davantage de clichés en cas de doute.

Sinon, parcourez les commentaires des anciens locataires. Ils vous révéleront les points positifs et négatifs de l’établissement que vous convoitez.

Enfin, n’hésitez pas à poser des questions. « Si les gens ont des besoins particuliers – un lit de bébé, une chaise haute, un barbecue, etc. –, ils doivent en faire part aux locateurs. Parfois, le propriétaire n’a pas nécessairement des équipements dans tous les chalets, mais il les distribue à la demande », fait remarquer François Bourque.

La politique d’annulation

Avant de jeter votre dévolu sur un chalet, prenez connaissance de la politique d’annulation. Selon la conjoncture de la pandémie, vos plans pourraient changer au cours des prochains mois.

Par exemple, vous pourriez être contraint de les modifier si vous avez réservé un chalet pour un groupe d’amis et que les rassemblements intérieurs sont interdits. Les experts interrogés recommandent d’ailleurs de choisir une propriété en fonction des mesures sanitaires en vigueur actuellement.

En cas d’annulation, vous pourriez perdre votre acompte en tout ou en partie. Mais ce n’est pas toujours le cas. Par exemple, WeChalet restitue tout l’argent si le contrat de location est résilié au moins 31 jours – dans certains cas, le délai peut être de seulement 24 heures – avant la date d’arrivée.

« De mon côté, si la personne nous avise à l’avance et qu’on est capable de relouer, on va lui redonner tout son argent », indique François Bourque.

Contrat de location

Les propriétaires de chalet n’ont pas l’obligation de rédiger un contrat de location, mais il est recommandé d’en demander un. Ce document détaille, entre autres choses, les heures d’arrivée et de départ, les règles à observer pendant le séjour et la façon dont vous obtiendrez la clé.

Dans les plateformes de réservation en ligne, le contrat de location est convenu à même l’environnement virtuel.

Veillez à respecter cette entente. Si les mesures sanitaires vous permettent d’accueillir plus de personnes dans le chalet, avisez le propriétaire, qui pourra réajuster le prix. Sans quoi, vos invités pourraient se faire expulser. Et vous de même.

>> À lire aussi : Les précautions à prendre avant de louer votre maison sur Airbnb et Vous louez votre habitation ? Parlez-en avec votre assureur

Lire l'article
La grippe pourrait revenir en force cet automne

La grippe a fait une pause durant l’hiver 2020-2021, mais plusieurs experts s’attendent à ce qu’elle soit de retour pour la prochaine saison. Elle pourrait même pointer son nez à l’avance. Déjà, les virus respiratoires autres que le coronavirus sont beaucoup plus présents au Québec depuis le relâchement des mesures sanitaires.

Lire l'article
Des cas d’hépatite A liés à des mangues congelées

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a annoncé vendredi le rappel de plusieurs marques de mangues congelées qui pourraient être contaminées par le virus de l’hépatite A. Trois cas d’infection ont été signalés au Québec et en Nouvelle-Écosse.

Lire l'article
Chicane de voisinage : pensez à la médiation

Vous n’en pouvez plus de la musique que votre voisin fait jouer à tue-tête à toute heure du jour, de l’odeur nauséabonde de sa poubelle qu’il dispose tout juste sous votre fenêtre ou du va-et-vient incessant des voitures devant sa maison ? Pour éviter que la situation s’envenime tout en obtenant satisfaction, vous pourriez tenter la médiation.

Lire l'article
Internet : votre facture pourrait augmenter de 10 à 20 $ par mois

Vous avez peut-être reçu récemment un courriel de votre fournisseur internet vous prévenant qu’une augmentation des tarifs était à prévoir. Cette hausse de 10 à 20 $ par mois découle d’une récente décision du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) d’annuler la baisse radicale de tarifs pour l’Internet de gros décrétée en 2019.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.