Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Coupe du monde: factures salées pour des détaillants

Par Stéphan Dussault
Shutterstock.com

La chaîne Carrefour avait promis un million d’euros à ses clients espagnols si leur pays sortait victorieux de la Coupe du monde de soccer. C’est le temps de passer à la caisse!

Les magasins espagnols de la chaîne Carrefour devaient secrètement espérer une victoire des Pays-Bas en finale de la Coupe du monde de soccer.

C’est que le géant du commerce de détail avait promis 10 000 bons d’achat de 100 euros (130 $) si l’Espagne remportait la Coupe. Une gigantesque opération de marketing qui consistait à distribuer des gratteux quelques semaines avant la finale.

En France, d’où origine Carrefour, le concurrent de Wal-Mart avait promis rien de moins que le remboursement complet de toutes les télés achetées entre le 7 et le 29 mai si la France remportait la Coupe.

Un coup de marketing réussi, puisqu’il a fait beaucoup jaser et n’a pas coûté un centime à Carrefour, la France ayant été rapidement éliminée.

D’autres lendemains de veille

Plusieurs autres commerçants espagnols qui voulaient stimuler leurs ventes en offrant des prix en cas de victoire doivent maintenant passer à la caisse. Selon Rue89, la banque espagnole Banesto devra payer environ 10 millions d’euros aux détenteurs d’un compte d’épargne, à qui elle avait promis une hausse de 1 % du taux d’intérêt si le pays remportait la finale.

De son côté, PC City avait promis 10 euros par but réalisé par l’Espagne aux clients ayant acheté une télé à diodes électroluminescentes (DEL) d’au moins 32 pouces entre le 29 avril et le 10 juin. Au final, les huit buts faits par l’Espagne donne un rabais de 80 euros (104 $) par télé.

Reste à voir maintenant si toutes les promesses seront honorées.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.