Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Véhicules en promotion à Noël: cadeaux ou faux rabais?

Par Frédéric Berg
Véhicules en promotion à Noël: cadeaux ou faux rabais?

Jusqu’au 2 janvier, les constructeurs automobiles font clignoter leurs «bonis des fêtes» comme les lumières dans le sapin. Mais attention, ces promotions ne sont pas toujours avantageuses.

Ford vante ses «liquidations de fin d’année», Toyota propose son «décompte», Mitsubishi annonce sa «super offre», Chrysler invite à «jouer avec le père Noël» alors que Mazda et GM, pour leur part, parlent de «l’événement» des fêtes… Dans ce concert d’offres qui se prétendent toutes plus intéressantes les unes que les autres, nous en avons épluché plusieurs pour savoir si elles valaient le coup.

Une partie des promotions concernent des véhicules de l’année-modèle 2014. Avant de vous rendre sur place, vous devriez vous assurer que ces modèles sont bel et bien disponibles. «En décembre, l’inventaire est bas. Ces promotions affichées sont un moyen d’attirer les gens chez les concessionnaires pour finalement leur vendre des modèles 2015», explique George Iny, président de l’Association pour la protection des automobilistes (APA).

Un conseil: consultez le site Web du constructeur du véhicule qui vous intéresse. La plupart ont un outil permettant de savoir quels concessionnaires ont en stock le modèle recherché. N’hésitez pas à passer un coup de fil pour vous assurer que c’est bien le cas.

>> À lire sur notre site: Entrepôts de voitures d’occasion: la course au rabais

Si vous souhaitez garder votre véhicule longtemps, acheter une année-modèle 2014 peut vous permettre de réaliser de sérieuses économies. Si, toutefois, vous avez l’intention de le revendre dans un an ou deux, gardez en tête qu’un véhicule perd en moyenne 25 % de sa valeur dès la première année. En profitant des promotions du temps des fêtes, vous bénéficierez certes d’un rabais intéressant, mais vous perdrez davantage en valeur de revente.

Voici cinq incitatifs souvent proposés pendant la période des fêtes.

1. Les taux d’intérêt «avantageux»

Plusieurs rabais sont jumelés avec des offres de financement auprès des concessionnaires. Or, ces taux d’intérêt sont plus élevés que les offres standards, faisant en sorte que les intérêts que vous payerez grugeront une bonne partie du rabais qu’on vous aura offert. Exemple de ce type de financement: le Ford Escape SE 2014 est offert avec un rabais de 4 250 $, mais un taux de financement à 5,89 % sur 72 mois.

2. Les rabais trompe-l’œil

Certains constructeurs proposent des rabais intéressants, mais, en lisant, les petits caractères au bas des publicités, on se rend compte qu’ils sont proposés uniquement aux acheteurs qui paient la voiture comptant ou avec un prêt de la banque. Par exemple, les Toyota Camry SE 2014 et Chevrolet Cruze 1LT 2014 sont offertes avec des rabais de plus de 3 000 $, mais uniquement à l’achat au comptant.

3. Les congés de paiement

Partez avec votre voiture maintenant sans rien payer et commencez à rembourser dans deux mois! Trop beau pour être vrai? Probablement. «Le but est de dissocier l’achat et le paiement du même véhicule. C’est un argument qui joue sur la psychologie des consommateurs, mais qui ne doit pas faire oublier qu’en fin de compte, on paie la même chose», décrypte George Iny en rappelant qu’il ne s’agit pas là de mensualités payées par le concessionnaire: les contrats sont tout simplement prolongés en conséquence! Ici encore, il faut se montrer vigilant et lire toutes les conditions. Ainsi, Chrysler propose, sur certains véhicules, une offre «Aucun paiement au financement pour 90 jours», mais, en lisant attentivement les conditions, on apprend qu’«après 60 jours, l’intérêt commencera à s’accumuler». «Ce n’est pas une somme très importante, mais ça démontre que le profit se cache aussi dans les détails», souligne George Iny.

4. Les bonis rabotés

Plusieurs constructeurs proposent des bonis pendant les promotions des fêtes. Le plus souvent, il s’agit d’une somme de 500 à 1 000 $ qui s’additionne au rabais déjà offert. «Attention! Comme certains constructeurs demandent aux concessionnaires de contribuer aux bonis, ces derniers peuvent être tentés de les facturer aux clients d’une façon ou d’une autre», prévient George Iny. Soyez vigilant et sachez lire entre les lignes.

5. Les voyages et les cartes-cadeaux

Ces incitatifs sont moins courants qu’ils ont pu l’être ces dernières années, mais ils subsistent. Mitsubishi propose par exemple une carte-cadeau MasterCard prépayée allant jusqu’à 1 000 $, à l’achat ou à la location de certains véhicules 2014 et 2015 neufs. «C’est là encore un ressort psychologique qui fait croire au consommateur qu’il quitte le concessionnaire plus riche qu’en y entrant. On lui dit qu’il va pouvoir faire des cadeaux de Noël…», raconte George Iny. La magie de Noël, en somme!
Quelle que soit la promotion dont vous bénéficierez, gardez en tête que rien n’est gratuit.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.